Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
«Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

«Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer] Jeu 15 Jan - 8:27



ou comment redevenir un peu humain...


Avec Peezer Brewster


Il est vrai qu’habituellement je ne suis pas du genre à me soucier de mon prochain, mais pour une fois dans ma vie, il me semblait important de ne pas penser qu’à ma petite personne aussi intéressante soit-elle. Lorsqu’on m’a proposé de participer à ce programme de visite aux malades de l’hôpital, j’ai d’abord cru à une mauvaise blague. Puis à force d’y réfléchir, cette idée à finit par faire son bonhomme de chemin avant de semblait être une bonne idée. C’est donc non sans une once de fierté que j’avais accepté cette proposition qui pour une fois n’allait rien m’apporter sur le plan personnel.
Malgré les températures fraiches, le temps était au soleil ce matin là. C’est donc le cœur léger que je pris la direction de l’hôpital dans mon coupé flambant neuf. Pas même les embouteillages ne parvînmes à venir à bout de ma bonne humeur contagieuse. Je pense que la majorité des gens qui me connaisse, ne m’ont jamais vu dans cet état croyez moi !
En réalité c’est lorsque j’arrivai en face de ce bâtiment que je compris ce qui allait réellement se passer. Je déteste les hôpitaux, c’est un fait et cette visite allait être plus difficile que je ne me l’imaginais dans mon esprit parfois si créatif. Je fermai donc ma veste sur ma chemise et mon jean avant d’entrer dans le hall de ce bâtiment austère.
La personne que j’avais eu au téléphone m’expliqua que j’étais inscrit sur la liste des personnes pour le service de pédiatrie ou un truc du genre à vrai dire, je n’écoutais que d’une oreille tant j’avais l’envie pressante de bouger et de ne pas rester là sans mouvement. Je suivis donc cette dame dans l’ascenseur. Ce fut le voyage en ascenseur le plus long de ma vie. Ce service me parut moins froid que le reste de l’établissement. On m’expliqua ensuite quel était mon rôle et les chambres que j’avais à voir. Je n’eus aucune envie de savoir pourquoi les enfants étaient là. S’ils avaient envie d’en discuter pourquoi pas, mais je ne me voyais pas m’immiscer dans leur vie privée. C’est vrai, ce n’est pas parce qu’ils sont petits qu’ils n’ont pas le droit au respect de la vie privé. Je marchai donc jusqu’au bout du couloir. C’est marrant parce que certains visages des infirmières ne m’étaient pas inconnus. Étaient-elles des fêtardes lorsqu’elles retiraient leurs blouses blanches ? Cette pensée me fit sourire un moment, et c’est l’esprit plus léger que je rentrai donc dans la chambre d’un jeune garçon se prénommant Peezer. Je m’approchai donc de lui, ne sachant pas trop quoi dire, je pris soin de me présenter :
Salut Peezer, je suis Enrique... Les infirmières m’ont dit qu’elles t’avaient prévenu de ma visite.
En guise de bonjour je lui tendis la main. Je ne savais pas trop comment le jeune garçon allait réagir, une chose est sûr je suis ravi que ce soit un mec. Car si je ne sais déjà pas comment agir avec une femme vous imaginez-vous avec une fillette ??

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer] Jeu 22 Jan - 0:30

La veille, une infirmière avait dit à Peezer que quelqu'un allait lui rendre visite. Elle ne lui avait rien dit d'autre. Elle ne lui avait même pas dit l'heure de la visite de son mystérieux visiteur. Peezer se demandait qui s'était. Il avait hâte de le rencontrer. Il se dit qu'il ne devait pas le connaître. Peezer s'endormie cette nuit là avec le plus grand mystère qu'il a eu. Il ne connaissait pas la raison de la venue. Les infirmières ne voulaient pas lui dire. Peezer rêva à son mystérieux visiteur du lendemain. Dans son rêve, il pouvait dire que son mystérieux inconnue, il ne le connaissais pas lui-même. Il était grand, costaud et il avait des tatous. C'était comme cela qu'étaient l'inconnu dans son rêve. Il se réveilla de bonne heure ce matin-là. Une infirmière emmena son plateau repas et elle resta dans sa chambre jusqu'à ce qu'il finisse de manger. Pendant qu'il mangeait, l'infirmière qui était présente, lui dit qu'il allait recevoir la visite de quelqu'un et qui s’appelait Enrique. C'est la seule chose de plus que Peezer sait.

Peezer est assis sur son lit lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir. Peezer ne se retourna pas immédiatement. Il se retourna cependant lorsqu'il entendit son nom. Il se retourna et l'homme se présenta. Il s'appelait Enrique. Peezer regarda le monsieur devant lui. Il vit un homme d'une bonne taille et de grosseur moyenne. Il vit un beau sourire sur le visage de l'inconnu. Peezer se détendit un peu tout en écoutant les paroles de ce dernier. Il dit que les infirmières lui avait dit qu'il avait été prévenu de sa visite. Peezer se dit qu'il n'avait pas été réellement prévenu de sa visite. Il le regarda dans les yeux avant de lui serrer la main qui lui tendait. Il fit une bonne poignée de mains. Il le regarda avec un sourire avant de lui dire ce qui suit.


Salut Enrique, comment tu connais mon prénom, au fait? Ils ne m'ont pas réellement prévenu que tu venais. Il m'ont simplement dit hier que j'allais avoir un invité surprise et j'ai su ton nom ce matin. J'ai une petite question, tu travailles où?

Peezer le regarda d'un air surexcité, car il ne recevait pas beaucoup de visite et cela changeait de pouvoir parler à quelqu'un d'autre que les infirmières et les médecins.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer] Mer 4 Fév - 8:41



ou comment redevenir un peu humain...


Avec Peezer Brewster




Le sourire du jeune garçon finit par me détendre. Il avait une bonne bouille et semblait ravi d’avoir une visite. Vint ensuite le temps des questions. Il me demanda comment je connaissais son prénom tout en précisant qu’il ne m’avait pas dit exactement que je venais. Enfin pour terminer il me demanda où est ce que je travaillais. L’excitation du petit Peezer faisait plaisir à voir et je ne pu retenir un sourire d’apparaitre sur mon visage après s’être assis à côté de lui, je le regardai dans les yeux avant de répondre à ses questions.
En fait c’est une infirmière pas très sympa qui me l’a dit avant que je rentre dans ta chambre ! Si on ne t’a pas dit qui j’étais nous allons donc faire connaissance !
Je pris le temps de réfléchir, que m’avait il demander ensuite ? Ah oui ! Ce que je faisais comme travail. Il n’allait sans doute pas connaitre l’endroit, mais je préférait tout de suite être clair avec ce jeune homme. Après avoir pris une profonde respiration, je répondis donc à ce jeune garçon :
Pour ce qui est de mon travail, je dirige un bar ! Il s’appelle The Bar. Je pense que tu dois être un peu jeune pour connaitre cet endroit, mais dans quelques années crois moi tu sauras où c’est !
Oui, on fond de moi j’espérais que dans quelques années mon établissement soit toujours au top et un lieu convoité pour les sorties des adolescents de New York. J’avais travaillé dur et je n’avais aucune envie que tout s’écroule du jour au lendemain. Et puis, les idées ne manquaient pas dans ma petite tête et quoi que l’on puisse dire, le fait que j’ai parfois la folie des grandeurs plait aux clients ! Je retirai donc ma veste parce que ya pas à dire, il fait toujours une de ces chaleur dans ces hôpitaux !!

[hj : desolé pour l'attente :(]

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer] Mer 11 Fév - 2:57

Peezer regardait Enrique et il avait hâte de faire plus la connaissance de celui-ci. Il espérait connaître beaucoup de truc sur sa vie. Peezer vit un sourire apparaître sur le visage d'Enrique. Peezer remarqua qu'il s'approchait de lui pour s'asseoir à côté de lui. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas eu de visites. Il avait d'ailleurs peu d'enfant dans cet hôpital. Il aurait aimé ne pas être à l'hôpital et de revoir ses amis. Il avait tout de même hâte de sortir d'ici. Ils se regardèrent tous les deux dans les yeux et Enrique lui dit que c'était une infirmière pas très sympa qui lui avait dit son nom avant même qu'il ne rentres dans la chambre. Peezer se demandait de qui cela s'agissait. Il se demandait même si cela ne serait pas la même infirmière qu'ils ont vu tous les deux la même journée. Enrique enchaîna sur le fait que s'il on ne lui avait pas dit qui il était, ils allaient donc faire connaissances tous les deux. Cela plaisait bien à Peezer. Il aimait cela que l'homme ne lui parle pas en bébé, mais qui le parle pour qu'un jeune homme de neuf ans comprennent. Peezer éait dans ses pensées lorsqu'Enrique pensait à ce qu'il allait dire. Peezer pensait à une bataille de neige qu'ils pourraient faire plus tard. Il pensait à cela lorsqu'Enrique lui dit qu'il dirigeait un bar, c'était un patron. Peezer aurait tout vu. Le bar en question s'appellait The Bar. Il lui dit qu'il était trop jeune pour connaître ce bar et qu'il allait sûrement le connaître plus tard. Peezer eu un flash dans sa tête à se moment là. Il se rappellait que son père allait à se bar là. Il regarda alors Enrique et lui dit alors ceci :

Est-ce que cela vous déranges que je vous tutoies? Mon père se rendait à ce bar là après son travail, de temps en temps. Est-ce que tu sais des choses sur ce qui m'est arrivé ou tu ne sais rien?

Peezer se demandait s'il savait quelque chose et si les infirmières lui avait dit quoi que ce soit sur lui.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]

Revenir en haut Aller en bas

«Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» «Certaines personnes nous font rire un peu plus fort, rendent nos sourires un peu plus vrais et rendent nos vies un peu mieux» [Peezer]
» Quand les Zanimaux nous font rire...
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» Les Surnoms qui nous font marrer
» On aime ceux qui nous font du mal. | Gabriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-