Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Jogging matinal {Amaury} [HOT]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Jogging matinal {Amaury} [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeDim 29 Sep - 2:14



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible.
avec Amaury D. Estebán

Le réveil sonna dans la chambre de la jolie styliste. Bientôt, la main de la jeune femme s’abattit sur le gadget électronique qui cessa aussitôt d'émettre le moindre son. La jeune femme laissa son bras retomber le long du matelas, encore ensevelie sous les draps. Elle se sentait bien, là, dans ce monde de tissus. Sous la couette, Savannah avait chaud. Elle avait l'impression d'être dans un doux et rassurant cocon. Et si tôt le matin, elle ne semblait pas être prête à se transformer en majestueux papillon ! Le ventre de la jeune femme ne tarda pas à grommeler. Comme alerté par le réveil, il s'était réveillé et réclamait son dû : un bon et délicieux petit-déjeuner. Dans un soupir, Savannah consentit à se lever. Elle émergea des draps et s'assit quelques secondes au bord du lit. Ajustant sa nuisette, la jeune femme attrapa un peignoir en soie et l'enfila dans l'espoir de maintenir la chaleur qu'elle avait trouvé si rassurante, encore quelques secondes au par-avant. Sa main tâtonna sur la table de nuit à la recherche d'un élastique. Une fois l'objet dans les mains, la jeune femme improvisa une queue de cheval haute et se dressa finalement sur ses longues jambes. La logique aurait voulu qu'elle ne mange rien avait d'aller courir... Mais Savannah détestait faire un jogging sans rien avoir dans le ventre. De toute façon, selon elle, rien n'était très excitant avant son premier café du matin. La jolie et jolie Lewis-Butler se traîna jusqu'à la cuisine. Cette nuit, elle l'avait passé seule. C'était peut-être bien une première depuis ces derniers mois. Elle serait donc seule à s'attabler autour d'une énorme tasse de café.

Quelques minutes plus tard, la jolie jeune femme était passée par la salle de bain pour se brosser les dents et enfiler une tenue de sport moulante mais terriblement confortable. La jeune femme eut le plaisir de découvrir que, non pas comme elle en avait eu peur, son ventre était resté plat malgré la boite de chocolat qu'elle avait gobé le soir précédent. En rentrant chez elle, Savannah s'était laissée tomber sur son canapé, devant un vieux film en noir et blanc qui parlait d'amour. Et ce matin, elle regrettait ces petites transgressions. Naughty Lewis ne mangeait pas de chocolat. Pas sans se ruer sur le sport à la moindre occasion. Malgré l'heure matinale, elle avait au moins pu se reposer. Cette nuit n'avait pas été une de ses nombreuses soirées mondaines ou une de ces fêtes où les frasques de la jeune femme la conduisaient toujours – ou presque – à découcher.

Savannah consulta sa montre et actionna le bouton "Play" de son IPod. Elle venait descendre de son appartement pour rejoindre une des nombreuses entrées de Central Park. Le chemin s'offrait à elle. D'autres joggeurs courraient déjà, sans doute avides, eux aussi, de perdre quelques calories consommées en catimini, l'idée de parfaire toujours son corps en tête malgré tout. Savannah se mit à courir. Le vent faisait voler sa queue de cheval aux reflets dorés. "All I ever wanted was the world. I can't help but I need it all. […]" diffusaient les écouteurs. Savannah se sentait déjà mieux. Elle couru ainsi une dizaine de minutes quand elle sentit sa cheville lui faire mal. Elle devait avoir fait un faux mouvement. À tout les coups, je me la suis tordue. Savannah s'arrêta et commença à faire des étirements contre un banc. Les écouteurs sur les oreilles, elle n'entendit pas quelqu'un s'approcher dans son dos. Son visage arborait de magnifiques grimaces dues à la douleur qui ne faisait grandir.





© Sensatiion

HJ : Désolée pour ce début de sujet un peu bancal. Promis, je ferai mieux après. J'ai toujours un peu de mal à commencer. Surtout quand c'est le premier sujet que je fais avec quelqu'un. Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeDim 29 Sep - 14:00






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Ce matin-là, comme presque tous les matins, qu'il travaille ou non, et qu'il allait faire un peu de sport, Amaury s'était levé relativement tôt, afin de s'exercer à un moment où s'était plutôt agréable, quelque soit la saison. En été, il avait besoin de se finir de courir avant dix-heures, parce que la chaleur devenait insoutenable, et en hiver, c'était simplement parce que le vent se levait beaucoup plus lorsque le soleil était supposé se lever.

Le jeune homme s'était donc réveillé comme s'il avait fait une grande matinée, et s'était rapidement habillé en tenue de sport, avant d'aller prendre une brioche qu'il avait achetée la veille, de ranger rapidement sa chambre, et ensuite, d'aller se laver les dents. Il savait parfaitement bien que de prendre sa douche avant l'effort était un peu inutile. C'était pour cela qu'il attendait de rentrer avant de faire sa toilette.

Quelques dizaines de minutes plus tard, Amaury avait fermé sa maison à l'aide de sa clef qu'il gardait ensuite autour du poignet, et prit le bus, afin de se diriger vers le central park et de commencer à y courir, et à se défouler. Il n'était pas vraiment fan du bus, mais il avait la flemme de prendre sa voiture pour si peu, d'autant plus qu'il y avait un de ses autocar qui arrivait juste à côté de chez lui, et le déposait pile poil devant le parc. Quoi de mieux ?

Central Park était presque dépourvu de gens qui se baladait, à cette heure-là, mais une chose était sûre, c'était qu'Amaury ne s'en serait plaint pour rien au monde, puisque cela lui permettait de se déplacer comme il voulait, sans avoir à contourner les groupes de mamans qui avaient laissé les poussettes en plein milieu, par exemple, ou encore, les vélos abandonné sur le sentier par les enfants qui étaient aller admirer les oiseaux, ou il-ne-savait-trop-quoi. Bonne aubaine pour le jeune homme, qui appréciait sa tranquillité.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeDim 29 Sep - 18:01



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible.
avec Amaury D. Estebán

La douleur s'intensifia encore quelques secondes avant que les étirements ne fassent leurs effets. Savannah sentit sa cheville s'apaiser et bientôt, elle fut capable de reprendre sa course. La jeune femme profita tout de même de son arrêt imprévu pour reprendre son souffle. Elle avait eu la mauvaise idée de fredonner l'air entraînant de la chanson qu'elle écoutait et cela avait eu pour effet de déclencher un des pires points de côté qu'il lui est été permis de connaître. Savannah compta dans sa tête, inspirant et expirant à intervalles régulières. La douleur se calma, peu à peu, dans son abdomen. La jolie jeune femme rajusta les écouteurs sur ses oreilles et passa la chanson en cours pour la suivante. Son IPod dans la poche, elle se mit à courir sur place avant de reprendre le rythme sur le terrain. Mais lorsqu'elle repartit, la jeune femme ne fit pas attention à ses arrière et percuta de plein fouet un autre joggeur. Sur le choc, la jolie styliste partit s'écraser dans l'herbe voisine. Le joggeur en question était un homme à la musculature imposante. Il n'était pas étonnant que face à lui, elle n'ait pas fait grand obstacle. Les mains sur le sol, la tête à quelques centimètres du gazon, Savannah grommela pour elle-même. Ce n'était décidément pas son jour ! Une matinée comme celle-ci vous encourageait fortement à retourner vous coucher. Elle n'avait même pas idée. Lorsque Savannah se retourna pour s'asseoir par terre, elle fit face à celui qu'elle venait d'agresser sans faire attention. La jeune femme ne mit que quelques secondes à le reconnaître et grimaça de plus belle. Il ne manquait plus que ça ! C'était Amaury. Un homme avec qui elle avait couché quelques temps au par-avant. Un des rares dont elle se souvenait. Le jeune homme avait visiblement été surpris, voire quasi-vexé – qu'elle est été la première à s'enfuir au petit matin, le laissant seul dans son lit. Il l'avait alors recontacté sans qu'elle ne sache trop comment et avait tenu à la revoir autour d'un café. Savannah avait finalement accepté, curieuse de savoir ce qui lui faisait croire qu'elle daignerait le revoir. Et quelque chose d'étrange s'était produit... La jolie jeune femme avait remarqué qu'il cachait un secret. Et Savannah ne pouvait pas s'empêcher de se sentir intriguée. Suffisamment pour vouloir découvrir la vérité. Mais elle s'était aussitôt aperçue qu'il en était de même de son côté. Et depuis, les deux jeunes hommes jouaient au jeu du chat et de la souris. L'un chassait, l'autre fuyait. Et la cadence s'inversait continuellement, créant ainsi cette impression de "suis-moi, je te fuis". La jeune femme ouvrit la bouche puis la referma aussitôt. Elle ne savait pas quoi dire. S'excuser lui sembla soudain être un bon début...

« Euh... salut. Désolée, j'aurais du faire attention où j'allais. Rien de cassé ? »

La jeune femme se redressa et, prenant appui sur ses mains, se leva. Elle ne l'avait pas revu depuis un petit bout de temps, mais il était toujours le même. Il avait ses grands yeux profonds dans lesquels les filles aimaient se perdre. Ce petit air nonchalant mais terriblement attirant. Ainsi que ses cheveux coiffés-décoiffés ténébreux. Non, Amaury n'avait pas changé. Cependant, c'était la première fois qu'elle le voyait en tenue de sport. Savannah se força à sourire et posa ses mains endolories sur ses hanches.

« Alors ? Qu'est-ce que tu deviens ? »

Savannah n'était pas sûre de vouloir s'éterniser dans les parages, d'autant plus à présent qu'elle savait qu'il était là et qu'il avait le don de la rendre nerveuse, mais la politesse restait d'usage. Il avait l'air terriblement sexy en joggeur. La jeune femme sourit, soudainement plus confiante. Elle aussi était splendide ! En tout cas, c'est ce qu'elle se répétait dans l'instant, histoire de se préparer à d'éventuelles questions.

« Tu t'entretiens à ce que je vois. »

Elle posa un bras en travers de son ventre dénudé par la tenue sportive, soudainement moins certaine de l'absence de dégâts causés par la boite de chocolats de la veille.





© Sensatiion

HJ : J'adore la présentation de ta réponse ! :O
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeLun 30 Sep - 21:08






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury courait tranquillement, à un rythme dont, il fallait l'avouer, la vitesse était vraiment moindre, surtout lorsqu'on comparait à certains joggeurs. Mais la grande différence était que lui prenait beaucoup plus de temps, puisque de toute façon, il ne travaillait en principe que tard, il avait tout son temps, et ce, tous les jours pendant lesquels il décidait de courir. C'était à dire, presque tous ceux de la semaine.

S'il y avait bien quelque chose qui caractérisait parfaitement Amaury, c'était à quel point il était distrait. Il savait faire de nombreuses choses à la fois. Mais il suffisait que son attention ne soit trop fixée sur une certaine chose, une personne, un animal, ou simplement une écriture, un objet mal rangé, il devenait certainement le plus maladroit des hommes.
Et cette fois-ci, c'était le cas. Chose toute bête, pourtant ! Ce n'était qu'un papillon qui venait de lui passer devant les yeux, tellement près qu'il aurait pu sentir ses ailes sur ses paupières. Ce n'était pas la beauté de l'animal qui l'avait distrait, mais beaucoup plus cette désagréable sensation. Il en était sur, le papillon était venu se frotter à ses yeux, vu comment quelques instants plus tard, il avait cette impression que cela le chatouillait. Il se frottait les yeux au moment où...

BOUM! il venait de rentrer dans quelqu'un. Eeet mince ! C'était bien sa veine, à lui, ça. Mais il devait être plutôt étonné d'entendre sa pauvre victime se confondre en excuse. Il devait certainement avoir raté un chapitre, ça, c'était absolument sur. Il regarda la jeune femme, plutôt étonné. Et, en la dévisageant de manière des plus impolies, il reconnut Savannah, personne qu'il avait rencontré un petit bout de temps auparavant, et avec qui, il se devait bien de l'avouer, il avait passé du bon temps.. Mais qu'il n'avait presque pas revue depuis, ou pas beaucoup. Il lui sourit gentiment, et la salua, un peu plus poliment que ce qu'il n'avait pu faire plus tôt.

« Bah, pas grand chose, à vrai dire.. Je travaille une grande partie du temps, et sinon, je vis dans ma petite routine qui s'installe, mais que j'aime bien malgré tout... Et toi ? »

Le jeune homme rit légèrement à la remarque qu'avait faite Savannah. S'il s'entretenait.. disons surtout qu'il dépensait un peu l'énergie qu'il avait en trop.. En temps que Kinésithérapeute, la seule chose dont il pouvait être sûr, c'était que les patients se défoulaient, et qu'il les observait, sans jamais vraiment pouvoir se joindre à eux; C'était trop peu près du professionnalisme attendu par son patron, malheureusement, il n'avait pas le choix de faire ce qu'il voulait, puisqu'il n'avait pas encore de cabinet, chose à laquelle il pouvait remédier dès que possible, car il savait que beaucoup des patients et patientes le réclamaient pour les surveiller, et ensuite, les masser. L'avantage avec Amaury était qu'il avait une patience des plus redoutables. Même s'il avait ensuite besoin de bouger pour toutes les heures qu'il était resté immobile.
Et c'était donc pour cela, en partie, qu'environ un matin sur deux, et tous les soirs, il courrait, changeant parfois d'endroit. Mais il se voyait mal débiter assez de mots en une longue tirade pour raconter tout cela à la jeune femme. Il haussa donc les épaules, pour s'assurer que ce n'était rien.

« Je vois que je ne suis pas le seul, surtout. »

Lui répondit avec un sourire des plus innocents.




© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




HJ : Merci :D Mais c'est même pas la mienne, je l'ai empruntée sur Bazzart, je suis caca pour faire ce genre de chose, en vrai x) J'aime aussi beaucoup ta présentation, au passage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeDim 13 Oct - 20:14



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible. Ou pas.
avec Amaury D. Estebán

Savannah était partagée entre son envie de fuir et une autre qui lui intimait l'ordre de lui sauter dessus. Se pouvait-il qu'il soit devenu encore plus sexy que le soir où ils avaient passé du bon temps ? Ce soir-là, Savannah était parée de ses plus beaux atouts. Elle portait alors une magnifique robe qui soulignait sa silhouette douloureusement taillée par plusieurs heures de sport et un régime bien adapté, un maquillage de fête qui rendaient ses yeux semblables à deux perles précieuses. Ses cheveux étaient coiffés de façon sexy et elle portait de magnifiques Louboutin qui, malgré la douleur grandissante qu'elles lui infligeaient, allongeaient ses jambes déjà longues. Lui aussi était habillé différemment. Il portait des habits de fête qui le rendaient attirant comme l'était un pot de miel pour une abeille. Le champagne coulait à flot et très vite, ils avaient ri. Et très vite, ils avaient terminé dans le lit d'Amaury. Ou dans une chambre d'hôtel. Savannah se rappelait d'avoir passé un très bon moment... Mais les détails lui échappaient quasi tous, conséquences d'un alcool coulant à flots ! Savannah n'y prêtait plus attention. C'était arrivé bien trop souvent pour qu'elle continue à s'en soucier. Aujourd'hui, il portait une tenue de sport qui laissait voir un peu plus de sa personne. C'était peut-être différent, mais néanmoins sexy. Savannah posa son bras autour de son ventre pour camoufler les éventuels dégâts qu'elle aurait pu causer à sa propre silhouette. Satané chocolat! songea-t-elle. Mais en réalité, la jeune femme s'en voulait beaucoup plus de trouver Amaury sexy et terriblement charmant que d'avoir grignoté deux-trois cochonneries la soirée précédente. Où allait donc le monde ? Une Naughty Lewis regrettant de trouver un type craquant... Et le moins que l'on puisse dire, c'était qu'Amaury était chaud comme la braise ! Sérieusement, cela ne lui ressemblait pas. Son amitié avec Adam lui causait peut-être du tort finalement ? Elle n'était plus aussi habile pour cacher ses sentiments et ses doutes. Elle avait également remarqué être bien plus enclin au remord. Et quand tout le monde se serait accordé pour dire qu'il faisait ressortir le meilleur en elle, Savannah pensait l'inverse : il la rendait faible. Et bien qu'elle ait tort, elle en était persuadée. "Bah, pas grand chose, à vrai dire.. Je travaille une grande partie du temps, et sinon, je vis dans ma petite routine qui s'installe, mais que j'aime bien malgré tout... Et toi ?" Elle avait envie de lui répondre que sa vie était merveilleuse, qu'elle était géniale et qu'aussi beau qu'il puisse être, il n'était pas près de retrouver de sitôt une fille aussi canon qu'elle. Mais elle n'en avait pas le courage. Ces temps-ci, les regrets s'étaient réveillés et Savannah ne pouvait se sortir de la tête qu'elle n'avait jamais été suffisamment courageuse, suffisamment forte et suffisamment obstinée pour poursuivre son rêve et devenir cardiologue. Elle aimait son métier. Mais depuis quelques temps, malgré toute sa réussite, elle avait l'impression d'être une raté. Adam, sors de ma tête, tu veux ? C'était sa faute ! SA faute. Si le jeune homme ne s'était pas comporté comme un gentleman et lui avait sauté dessus dès sa première invitation, rien de tout cela ne serait arrivé. Savannah aurait poursuivi son bout de chemin sans jamais se soucier des conséquences.

« M'en parle pas ! Mes clients me prennent tout mon temps. Ça et ma rubrique dans le Near You Magazine. Je suis très, très prise. »

Dit-il, un large sourire aux lèvres. C'est ça ! Go girl ! s'encouragea-t-elle silencieusement. Ce à quoi elle ajouta qu'il s'entretenait. Amaury ria avant de finalement lui répondre qu'il n'était visiblement pas le seul. Savannah l'observa, remarquant que son sourire n'exprimait pas une idée qu'il aurait pu avoir en tête pendant tout ce temps. Bizarre... Elle détestait l'idée de ne pas plaire à un homme. Surtout si elle l'avait déjà eu. Savannah avait pour habitude de traiter ces éphèbes comme de vulgaires jouets. Elle les prenait, les utilisait, les rangeait lorsqu'elle se laissait, mais elle détestait avoir l'impression de ne pas avoir le choix. Aujourd'hui, elle serait donc le chasseur. Et lui le gibier. Les rôles s'inversèrent comme ils avaient eu l'habitude de le faire tant de fois dans le passé. Bien sûr, de l'eau avait coulé sous les ponts. Mais c'était comme la bicyclette...

« Mes amants sont habitués à un certain niveau, vois-tu ? »

Fit-elle en passant derrière lui, prenant bien garde d'effleurer sa peau de la sienne.

« Qu'est-ce que t'en penses, on se fait une petite course ? Le gagnant... et bien, disons que le gagnant a le droit de réclamer le prix qui lui convient le mieux. Je veux dire... à moins que tes heures de boulot te fatiguent au point de ne pas avoir envie de t'amuser un peu ? »

Et là, en un instant, comme on appuierait sur un interrupteur, Naughty Lewis était de retour. Plus décidée que jamais.





© Sensatiion

HJ : Merchi à Kiara pour ça ! Je ne suis pas très douée non plus ! :S
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeLun 14 Oct - 19:04






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury continuait à regarder la jeune femme. Il ne pouvait s'empecher de penser que depuis leur dernière rencontre, elle avait changé. En fait, à chaque fois qu'il la croisait, ne serait-ce que de loin, il avait cette impression qu'elle était différence. Peut-être était-ce le cas. Où bien était-ce simplement un effet de son imagination, qui savait? Même s'il n'était pas sûr, voire même qu'il ne pensait pas ressentir la moindre chose pour la jeune femme, il était plutot content de la croiser, et ne pouvait s'empêcher de la regarder. D'ailleurs, pourquoi avait-elle pris cette manie de tenter de cacher son ventre de son bras. Dans ses souvenirs, il lui semblait qu'elle assumait parfaitement le corps qu'elle possédait, et qui était plutôt bien fait. Enfin, si ses souvenirs étaient exacts.

Le jeune homme l'écoutait parler. Ses clients? Ah, oui, elle était styliste. S'il ne s'en était pas souvenu, Amaury aurait cherché pendant un bout de temps, n'osant pas demander, de peur de paraître impoli. Il aurait penser que ça faisait beaucoup " On a couché ensemble, mais je me fiche de toi et de ta vie". Même s'il n'était pas vraiment un grand sentimental, il n'était déjà pas du genre à se satisfaire d'une simple nuit, mais encore moins sans savoir avec qui il était, et sans parler avec cette personne. Enfin, il espèrait avoir juste, il ne voyait pas d'autre solution.

A la réponse de la jeune femme, il eut un très large sourire. Ca aussi, elle ne s'en était pas caché. Pour elle, c'était une nuit, sans attache, et avec beaucoup d'hommes différents. En y réfléchissant, il était même étonnant qu'ils aient fini ensemble, car, même en se ressemblant sur certains points de leur vie amoureuse respective, ils avaient des idéologies sur cette vie très différentes. Les deux étaient des joueurs, mais chacun dans leur domaine. Amaury savait parfaitement qu'il ne resterait jamais longtemps avec ses petites amies. Mais il pouvait très bien sortir avec une fille sans coucher. Savannah semblait plus être dans une durée courte, certes, même très courte, mais qui se finissait obligatoirement par un passage au lit. Non pas que cela ne gène Amaury, puisqu'il pensait que tout le monde était libre de faire ce qu'il voulait sans être jugé. De toute façon, si lui commençait à juger les autres, où allait le monde...?

« Oui, je comprends »

Répondit-il. Il aurait très bien pu répondre "oui, je m'en souviens", mais ça aurait été poussé trop loin.

A son petit défi, il sourit largement. Amaury n'était pas fatigué de son travail, bien au contraire. Masser les gens et les regarder faire du sport était assez ennuyeux, en fait, puisqu'il n'était pas possible de se lever les fesses et de suivre avec eux. Sauf pour la démonstration, mais cela n'arrivait que pour les nouveaux patients, ou les nouveaux exercices donnés à ces patients pour une nouvelle phase de leur traitement, ou un autre traitement. Et encore, même là, il fallait être dans la mesure de ses gestes, pour ne pas risquer de ne pas être suivi, pour ne pas risquer, à froid, de se faire mal, et de passer de docteur à patient. C'était pour ça qu'il courrait, après tout. Pour pouvoir remédier à ce manque d'exercice.

« C'est parti, dans ce cas. »

Cette phrase répondait à sa supposition, en répliquant que non, il n'était pas fatigué, et oui, il était capable de s'amuser, qu'il n'avait pas oublié comment faire pour passer du bon temps. Et pas forcément qu'au lit, bien évidemment. Mais ces quelques mots étaient bien mieux pour le jeune homme que d'exprimer tant de mots d'un seul coup.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




HJ : Bha, dans ce cas, bienvenue au club ! x)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 16 Oct - 17:45



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible. Ou pas.
avec Amaury D. Estebán

Oui, Savannah était en pleine métamorphose. Elle luttait contre le courant qui s'évertuait à l'adoucir un peu plus chaque jour : Adam. Avant lui, Savannah n'avait jamais eu besoin de personne. Ou en tout cas, elle réussissait à le cacher. Aujourd'hui, elle se sentait bien plus vulnérable. Adam avait réveillé en elle les doutes et la honte qu'elle portait avec elle, où qu'elle aille. La jeune femme était réputée pour ses coucheries d'un soir, ses sourires charmeurs et sa confiance en elle-même inébranlable. Elle était capable de draguer ouvertement n'importe quel homme, sans une once de culpabilité ou de honte. Naughty Lewis se vantait d'avoir une sexualité débridée. Des mœurs légères et surtout : d'être libre. Elle avait conscience d'être jolie et d'attirer les hommes. Généralement, son aplomb suffisait à convaincre un bel inconnu de finir emmêlés dans les draps. Et c'était exactement ce qu'elle avait tenter avec son nouveau confident. Adam ne s'était pas montré aussi réceptif que les autres étalons de la grande ville. Gentleman jusqu'au bout des ongles, il lui avait proposé un café pour limité les effets de l'alcool sur son corps aminci par la pratique du sport. Ils avaient longuement discuté et les deux jeunes gens avaient terminé la nuit chez Savannah. Mais contrairement aux attentes de tout le monde, celles de Savannah y compris, ils n'avaient fait que parler. Discuter avec le jeune homme semblait facile à la jeune femme. Elle avait l'impression qu'il ne la jugerait jamais. De ce fait, avec lui, elle n'avait pas besoin de prétendre ne pas se soucier du jugement des autres. Elle était un peu plus elle-même. Et cette habitude se répandait sur sa vie quotidienne. Pas bien ! Pas bien du tout! Parfois, Savannah le regrettait. D'autres fois, la jolie brunette était heureuse de ces changements. Il la rendait plus sincère. Moins manipulatrice. Savannah se souciait des gens... et pire encore, elle le leur montrait. Alors la jolie jeune fille voyait en Amaury son ultime chance de redevenir la fille superficielle qu'elle était depuis le collège.

Savannah venait de réaliser qu'elle allait devoir mettre les bouchées doubles. « Mes amants sont habitués à un certain niveau, vois-tu ? » Peut-être un peu trop d'ailleurs. Le jeune homme sourit et lui répondit tandis qu'elle le contournait pour se replacer sur l'allée du parc. La jolie styliste, d'humeur joueuse, proposa à son ex-amant un petit défi. Elle était suffisamment sportive pour espérer gagner la course. Mais Amaury faisait bien deux têtes de plus qu'elle – c'était flagrant aujourd'hui, elle ne portait pas de talons. Il avait de grandes jambes et Savannah pouvait deviner à son gabarie qu'il était très sportif. Et donc, susceptible de remporter le pari. Mais la jeune femme se rappelait d'Amaury comme un homme qui aimait s'amuser. Elle était donc certaine de remporter son défi personnel. "C'est parti, dans ce cas." Savannah lui sourit et observa le parc à la recherche d'une ligne d'arrivée facile d'accès. Elle repéra un panneau à une centaine de mètres de leur position actuelle. Parfait! songea-t-elle, satisfaite de son choix.

« Bien... On sprint jusqu'au panneau, là-bas. »

Fit-elle en lui désignant la ligne d'arrivée fictive. La jeune femme énonça le compte-à-rebours et lorsque le « Go ! » retentit dans sa gorge, elle se mit à courir. Elle s'aida un maximum de ses bras pour accélérer et tenta son meilleur sprint. Malheureusement, sa cheville ne tarda pas à lui faire mal. Non, non, non! s'interdit-elle. Son côté compétitif lui intimait l'ordre de continuer et de remporter cette course. Elle voulait gagner ! Savannah accéléra un peu davantage et sentit la douleur la foudroyer. La jeune femme fut forcée de ralentir, laissant Amaury la devancer. Elle finit par s'arrêter complètement, les mains sur les genoux, la tête baissée vers le sol. La jeune femme se redressa et clopina jusqu'à son ami.

« Tu as de la chance ! Je t'aurais écrasé si je ne m'étais pas tordue la cheville ! »

C'était peut-être faux. Elle était sans doute de mauvaise foi. Mais elle abuserait volontairement du fait qu'ils ne connaissaient pas l'issue de l'autre hypothèse.

« Aïe ! Je me suis faite mal en plus ! »

Dit-elle lorsqu'elle posa le pied au sol, réveillant la légère foulure. Elle s'assit par terre, entreprenant de masser sa cheville blessée. La jeune femme se pencha en arrière, s'appuyant sur ses bras, et regarda le ciel en grommelant. Elle oubliait que son ami était kiné... Ou peut-être pas. Après tout, la pire des peste était très douée pour simuler.

« Tu n'aurais pas un kiné à me conseiller ? »

Fit-elle en grimaçant.





© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeLun 21 Oct - 11:49






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury courait tranquillement, à un rythme dont, il fallait l'avouer, la vitesse était vraiment moindre, surtout lorsqu'on comparait à certains joggeurs. Mais la grande différence était que lui prenait beaucoup plus de temps, puisque de toute façon, il ne travaillait en principe que tard, il avait tout son temps, et ce, tous les jours pendant lesquels il décidait de courir. C'était à dire, presque tous ceux de la semaine.

En tournant la tête pour regarder le panneau qu'elle désignait, il rit.. jaune.
T'es serieuse, là ?

Amaury n'était pas quelqu'un qui avait peur des défis, mais, même s'il appréciait courir, les sprints, ça n'était pas vraiment son truc. Même s'il était très sportif. Il s'annonçait déjà perdant, car c'était bien trop loin pour faire un sprint qu'il tiendrait... la vitesse chez Amaury n'était pas vraiment son truc, surtout lorsqu'il courrait sans autre but, sans rien faire d'autre que d'atteindre un endroit. Il soupira, et en voyant qu'elle ne réagissait pas à sa question/constatation, il se mit en place pour courir. Dès le go, il fonça, sachant très bien qu'il allait le regretter, car il allait un peu trop vite.
Mais, tandis qu'il avançait, ne voyant pas Savannah à ses côtés qui courrait, il pensa l'avoir bien devancée, et ralentit le pas, jusqu'à arriver au point final.

En se retournant pour voir où en était la jeune femme, il la vit clodiquer. Il grimaça légèrement en la voyant faire. Ca ne devait pas être très confortable, et faire même plutôt très mal.

« Merde... »

dit-il simplement, oubliant totalement qu'il pouvait lui-même vérifier si ce n'était pas grave, puisqu'il en avait les compétences.. il soupira, et s'approcha d'elle, en s'asseyant à côté d'elle.

Ce ne fut qu'à sa question, qu'il réalisa. Il se tapa le front avec la paume de sa main. Mais quel idiot, quel idiot! Il fallait être fort pour en oublier sa profession.. Surtout que même s'il ne travaillait pas tous les jours, il s'avait en gros à quoi s'en attendre avec les patients qu'il gardait toujours assez en tête, tant ils rythmaient sa journée, avec leurs plaintes incessantes sur les petits exercices qu'il leur donnait, et qui était très facile, presque trop doux pour guérir assez rapidement.
Il se racla la gorge.

« Euh... oui, moi ? »


il tapa légèrement ses mains sur ses genoux.

« Mets ta jambe là, que je voie si tu n'as rien de grave. Sinon, on va à l'hôpital faire une radio. »






© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMar 22 Oct - 21:50



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible. Ou pas.
avec Amaury D. Estebán

Les desseins d'une jeune femme sont bien souvent imprévisibles. Et malheureusement pour eux, ils impliquent pratiquement toujours un homme. Et le cas présent n'épargnait pas la règle. Savannah s'était bel et bien foulé la cheville. Mais elle lui avait proposé un petit sprint de façon à l’aggraver un chouïa et ainsi le pousser à prendre soin d'elle. Ces deux-là partageaient un passé. Une simple nuit, peut-être... Mais elle avait réussi à déceler un petit quelque chose derrière cette façade de muscles et de sourires charmeurs. Un petit quelque chose qui l'intriguait et elle voulait à tout prix mettre son doigt dessus ! Savannah était maligne. Et à ses heures perdues, elle savait se montrer manipulatrice. Elle allait donc amener les choses en douceur et le pousser à en dévoiler un peu plus de sa personne. Après tout, si Naughty Lewis avait juste eu envie de coucher avec lui, elle le lui aurait demandé. Purement et simplement. Vous offusquer ? Pour si peu ? Non, elle était quasi-sûre qu'Amaury n'aurait pas mal pris une telle invitation. Ils avaient couché ensemble sans connaître grand chose l'un de l'autre. Alors elle ne voyait pas ce qu'il y avait de pire dans le fait de lui demander s'il avait envie d'elle à présent. Ils étaient majeurs et vaccinés, connaissaient tous les deux les enjeux – c'est à dire : aucune attache – et se plaisaient. Cependant, le petit jeu qui s'était installé entre eux plaisait à Savannah. Elle aimait l'idée du chaut et de la souris. Et pour aujourd'hui, elle serait le chasseur. Il serait le gibier. Si quelque chose pouvait lui faire retrouver sa confiance en elle, c'était bien un jeu comme celui-là. Alors, assise sur le sol, Savannah massa sa cheville endoloris avant de grommeler en penchant la tête en arrière. « Tu n'aurais pas un kiné à me conseiller ? » avait-elle demandé, le plus innocemment du monde. Lorsqu'elle l'entendit se racler la gorge, Savannah sut qu'elle avait touché juste : bien sûr qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait s'occuper de cette foulure. Lui-même. "Euh... oui, moi ?" Satisfaite, elle l'observa s’asseoir à ses côtés pour ensuite frapper sur ses propres genoux et l'inviter à poser sa jambe. Savannah le regarda volontairement dans les yeux avant de descendre sur son genou pour ensuite revenir à ses yeux, un large sourire mi-amusé, mi-coquin aux lèvres. Dans ses yeux, on pouvait presque lire : Sur tes genoux, hein?. Mais tout se mettait en place, petit à petit. Il aurait été mentir de dire qu'elle avait tout prévu. En fait, elle agissait à l'instinct, se faisant confiance pour tisser l'ébauche d'un plan sur le court-terme à chacune des réactions du jeune homme. "Mets ta jambe là, que je voie si tu n'as rien de grave." La jolie styliste obtempéra et, tant bien que mal, pivota, la jambe en l'air, pour la poser sur ses les genoux d'Amaury. Elle prenait appui sur ses mains pour ne pas finir la tête contre le sol et lui souriait. "Sinon, on va à l'hôpital faire une radio."

« Wow ! »

Fit-elle, cette fois réellement réticente, tout en écartant un peu sa jambe de celles du jeune homme. Nope. elle n'avait pas tout prévu. La jeune femme détestait l'hôpital. Elle trouvait cet endroit... sale et terriblement dangereux. Ce n'était pas pour rien que la mortalité la plus importante avait lieu dans ce genre d'établissement. Reposes cette cheville tout de suite! s'intima-t-elle l'ordre en silence. Naughty Lewis n'a peur de rien!

« Ça va faire mal ? »

Lui demanda-t-elle avant même qu'il n'ait eu le temps de la toucher. Elle se forçait à sourire, mais on n'y voyait que du feu !

« Je t'avouerais préférer l'idée de te voir me masser dans un cadre un peu moins... professionnel. C'est moins douloureux, à coup sûr ! »

Plaisanta-t-elle à moitié. Elle l'observa poser ses mains chaudes sur sa cheville endolorie. Elles étaient très masculines et douces à la fois. Très impressionnantes et attirantes aussi.

« Tu n'étais pas obligé tu sais, c'était peut-être ton jour de repos ? »

Oui, elle cherchait à découvrir son secret. Mais non, elle ne faisait pas que l'utiliser : elle l'appréciait aussi. Pas comme un petit-copain. Mais comme un ami, un ami avec lequel elle n'avait aucun problème à s'imaginer nue de temps à autres, quand l'envie les dévorait tous les deux.




© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeSam 26 Oct - 22:08






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Concentré sur la cheville de la jeune femme, il la massait légèrement, tentant de malaxer comme il pouvait pour voir s'il y avait quelque chose de foulé, de cassé. Quelque chose qui ferait que lorsqu'il toucherait et appuierait sur le point douloureux, la ferait retirer sa jambe. Il crut que ce fut le cas lorsqu'elle retira légèrement sa jambe. Jusqu'à ce qu'il comprenne que ce n'était que parce qu'il avait parlé de l'hôpital. Savannah Lewis aurait-elle peur ? se demanda-t-il, sans pour autant le formuler à voix haute.

Amaury sentit alors l'endroit où elle s'était fait mal, juste après qu'elle ait enfin ramené sa jambe sur ses genoux. Elle venait juste de lui demander si ça allait faire mal. Il lui fit un petite grimace qui signalait "un peu". S'il avait été chez lui, il aurait pu la masser avec une crème et mettre un bandage pour ne pas qu'elle ne bouge trop sa cheville. Car s'il tentait la mini-remise en place de la cheville, elle allait avoir très mal. Mais s'il la laissait ainsi, cela pouvait s'empirer, et faire d'autant plus mal. Dans les deux cas, elle aurait mal. Pas bonne idée du tout. Ne sachant pas quoi faire, il partagea sa petite inquiètude avec la jeune femme.

En fait, il va falloir que je te fasse très mal pendant un court instant, pour ne pas que tu aies trop mal, et après, faire très attention.. sinon, tu risques de te faire encore plus mal.

Il mit un petit bout de temps avant de réaliser ce qu'elle avait dit à propos du cadre. D'un côté, c'était assez étrange ce qu'elle lui disait, dans le sens où jamais ils ne s'étaient vus dans le cadre professionnel. Jusqu'à ce qu'il ne comprenne qu'il était question de la masser. Il lui fit un grand sourire et lui dit

Je n'en sais rien, tu es la première "patiente" dont je m'occupe dans ce cadre-ci.

Il massa encore un peu, tentant de chauffer le muscle le plus possible afin qu'elle ait moins mal lorsqu'il ne remettrait sa cheville en place, puisque ce n'était qu'un simple déboitage. Mais si on n'en prenait pas soin, ce genre de choses empiraient bien vite, et bien plus facilement qu'on ne pourrait le croire.

Le jeune homme regarda Savannah en souriant gentiment. Oui il était en journée de repos, mais bon, ce n'était pas vraiment du vrai boulot. Pour lui, le boulot,c'était se retrouver au cabinet, ou à l'hôpital. Là.. bon, d'accord, c'était un peu bosser. Mais c'était pour aider une amie, rien de plus, et généralement, il ne s'occupait jamais de ses ami(e)s au boulot, simplement parce qu'ils ne venaient pas, et que de toute façon son patron ferait tout pour qu'il ne puisse pas s'en occuper et qu'aucun ne le distraie. Mais ce qu'il ne savait pas de son employé était qu'il savait parfaitement se concentrer.

Non, ne t'inquiète pas, c'est pas grave


Dit-il, calmement, en gardant son sourire, avant de faire craquer les os de la jeune femme, les remettant en place, sans prévenir, afin qu'elle ne s'attende pas à la douleur momentanée et qu'elle ait l'impression de moins la ressentir.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 30 Oct - 17:20



Parfois, j'aimerais pouvoir devenir invisible. Ou pas.
avec Amaury D. Estebán

L'hôpital. L'endroit effrayant par excellence. On y trouvait tout un tas de seringues, de médicaments, de lits inconfortables, de chambres plus tristes les unes que les autres, de médecins – et pas tous sexy !, d'infirmières désagréables et d'odeurs infectes. Sans parler des malades ! Non, Savannah n'était pas une grande fan de l'hôpital. Loin de là. Naughty Lewis n'a peur de rien, Naughty Lewis n'a peur de rien, elle n'a peur de rien, de rien, rien! Ainsi remontée à bloc, la jeune femme consentit à le laisser travailler sa cheville. Malgré tout, Savannah lui demanda si cela allait faire mal. Pas folle la guêpe ! Sur ce, elle le vit grimacer. Wooooowowow ! Pourquoi tu grimaces ? l'interrogea-t-elle d'un regard. Elle n'aimait pas la tête qu'il venait de faire. Oui, elle allait souffrir. Et oui, tout ça dans l'unique but de percer sa coquille ! Fichue curiosité malsaine! "En fait, il va falloir que je te fasse très mal pendant un court instant, pour ne pas que tu aies trop mal" Elle n'aimait pas sa logique. Mais alors, pas le moins du monde ! "et après, faire très attention.. sinon, tu risques de te faire encore plus mal." Et la bonne nouvelle ? Il n'y a pas de bonne nouvelle ? Tu parles d'un médecin ! ronchonna-t-elle en silence. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Savannah n'était pas la plus agréable des patientes. Elle détestait être malade et haïssait l'idée-même de souffrir. La jeune femme se força à sourire et fit allusion aux activités sportives qu'ils avaient pratiqués à deux avant de retomber l'un sur l'autre aujourd'hui. "Je n'en sais rien, tu es la première "patiente" dont je m'occupe dans ce cadre-ci." Savannah sourit de nouveau, ravie de se l'entendre dire.

« Il faut dire que pour beaucoup de choses, je suis une vraie pionnière ! »

Elle frissonna en sentant les mains d'Amaury parcourir sa cheville avec dextérité. La chaleur de ses paumes apaisait la douleur, mais il l'avait prévenu qu'un mal serait nécessaire pour obtenir un bien. Malheureusement, Savannah comprit que ce n'était que le début et que bientôt, elle allait avoir mal. Elle se remémora les paroles de kiné personnel : un court instant. Loin de se préoccuper de l'étique, Savannah le laissa masser sa cheville sans hésiter. Elle l'observa s'activer tout en réfléchissant à sa prochaine stratégie. Amaury lui sourit avant de la rassurer : "Non, ne t'inquiète pas, c'est pas grave.". La jeune femme sourit à son tour mais fut interrompue par une douleur foudroyante. Amaury ne l'avait pas prévenu, et il avait bien fait. Le soubresaut de la jeune femme se serait peut-être transformé en coup de pied bien placé dans le cas contraire. Savannah gémit de douleur avant de reprendre son souffle. Elle s'efforça d'inspirer fortement et d'expirer régulièrement.

« Ok, j'avoue, j'ai eu mal. »

Fit-elle avant de laisser échapper un gloussement. Maintenant qu'elle y pensait, le massage d'Amaury lui faisait maintenant grand bien. Savannah sourit pour elle-même, prévoyant son prochain mouvement : elle se pencha vers elle en pliant la jambe.

« Tu es plutôt doué... Comment te remercier ? »

Lui demanda-t-elle, à seulement quelques centimètres de son visage. Deux choix s'imposaient à eux : soit il le prenait bien et décidait de rentrer dans le jeu, soit il se montrait gêné et Savannah comprenait qu'elle touchait un point sensible. Dans tous les cas, elle était gagnante.

« Je peux peut-être t'offrir quelque chose à boire à mon appartement ? »

Au diable la subtilité ! De toute façon, ils avaient déjà couché ensemble. Pourquoi prétendre être deux ingénus qui ne s'étaient jamais vus nus ?

« Ou tu as peut-être quelque chose de plus important à faire ? »

Bah voyons! que pouvait-on avoir de plus important à faire que de passer du bon temps avec Naughty Lewis ?




© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeLun 4 Nov - 16:07






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury rit légèrement lorsqu'elle parla du fait qu'elle était souvent la première à tenter certaines choses. Etrangement, c'était le genre de chose qui ne l'étonnaient pratiquement pas concernant Savannah. Elle semblait ne pas avoir de craintes, ou presque pas, pas même avoir peur de comment les gens pourraient la regarder, alors il faut rapidement comprendre que de tester quelque chose de nouveau que peu de gens ne connaissait pas, et qui pouvait paraître étrange aux autres, correspondait très bien à la vision que le jeune homme se faisait d'elle. Même si là, ça n'avait rien d'étrange.

Il fit une petite grimace en entendant les os de la jeune femme craquer. Même s'il y était habitué, il remettait souvent des chevilles, ou des poignets en place, ce son n'était pas vraiment agréable, et il avait toujours cette impression accompagnée d'un soulagement. Ce ne sont pas mes os.. Il n'était pas douillet pour un sous. Mais parfois, les sons font bien plus mal à entendre que la douleur à ressentir.

Merci, j'imagine. C'est mon métier, vaut mieux que je sois doué, en fait.


Le visage de Savannah près du sien comme ça ne le gênait pas, ce n'était pas comme s'il était amoureux d'elle. Le mot "amoureux" le fit sourire. Depuis plus ou moins une dizaine d'années, Amaury n'était pas tombé amoureux une seule fois, pas même d'une des vingtaines -peut-être même trentaine, en fait- de petites amies qu'il avait eu. Et les choses comme se retrouver presque littéralement nez à nez avec quelqu'un n'était pas pour le gêner. Et puis, il s'agissait de Savannah, quoi! C'était pas comme si c'était une parfaite inconnue, avec qui il n'avait presque jamais parlé, non plus et dont il ne connaissait rien.

A la question de Savannah, il haussa les épaules. Il n'allait pas refuser, après tout, il n'avait, pour ainsi dire, rien de mieux à faire que de ne passer du temps avec la jeune femme. Il était en congé, et la meilleure activité qu'il n'ait pu trouver avait été de faire un peu d'endurance.. Les joies du célibat, me diriez-vous.

C'est d'accord, dans ce cas.

Il leva ensuite les yeux au ciel, et mettant les mains à l'horizontale alors qu'il fronçait un sourcil.

Je suis en jour de congé, Sav'..



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 6 Nov - 22:22



Game And Trapped
avec Amaury D. Estebán

"C'est d'accord, dans ce cas." Et bien qu'elle n'en ai pas douté une seconde, Savannah fut rassurée de savoir qu'elle était encore suffisamment attrayante pour convaincre un homme célibataire de passer un moment seul avec elle. Lorsqu'elle l'entendit dire qu'il était en congé, elle lui offrit un de ses plus beaux sourires. Ils allaient passé un petit moment ensemble... Et peut-être pourrait-elle profiter de confidences sur l'oreiller. J'espère...

« Je ne parlais pas forcément de travail Amaury... »

Après tout, lui aussi était attirant. Et rien ne lui assurait qu'Amaury ne s'était pas trouvé une autre fille à coucher sur le lit. « Alors allons-y... » Dit-elle d'une voix qui en disait long. Elle attrapa la main du jeune homme et se redressa la première. Une fois sur ses deux jambes, Naughty Lewis entraîna le bel Apollon jusqu'à la sortie la plus proche. Ils franchirent ensemble la route qui les séparait des appartements chics de Manhattan. Le code fait, Savannah ouvrit la porte et se dirigea vers l'ascenseur. Elle appuya sur le bouton et se tourna vers Amaury tandis que les portes se refermaient. Ils étaient seuls. La jeune femme se mordit la lèvre inférieure, l'observant de haut en bas. « Le sport te va bien... » le complimenta-t-elle en s'approchant. Elle le plaqua contre une des parois et se colla à lui, passant ses mains sous son t-shirt. Les paumes posés sur ses abdominaux, la jeune femme leva la tête pour le regarder dans les yeux. Ceux de la jeune femme pétillaient de malice. Sans un mot, Savannah approcha ses lèvres des siennes. Elles allaient se toucher lorsque l'ascenseur leur indiqua être arrivé dans un "ding" sonore. La jeune femme se sépara de lui et prit les devants. La jolie Savannah déverrouilla la porte d'entrée et déposa les clefs dans une petite coupe prévue à cet effet. Lorsqu'Amaury fut entré à son tour, la belle jeune femme aux cheveux châtains l'invita du regard.

« Je vais prendre une douche... ça te dit ? Après tout ce sport ? »

Sans attendre la moindre réponse, la jeune femme retira le bas de sa tenue de sport, se retrouvant ainsi en boxers noirs. Elle laissa l'habit tomber sur le sol et se dirigea vers la salle de bain voisine à sa chambre. La jeune femme fit couler l'eau pour la laisser chauffer et termina de se déshabiller, regardant de temps à autre par dessus son épaule. Sans attendre le jeune homme, elle entra sous l'eau dorénavant chaude et passa les mains sur son visage.

« Oula ! Elle est chaude ! »

Savannah profita de l'absence d'Amaury pour se laver le visage en vitesse. Le peu de maquillage correctement effacé, elle se sentait prête à accueillir Amaury dans sa douche, et dans sa vie... Pour quelques heures en tout cas ! Dans la douche, Savannah se tourna vers la porte de la salle de bain, ouverte. Il n'y avait aucune raison de ne pas prendre du plaisir tout en exécutant son plan !



PS : Désolée, c'est un peu court. :S



© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMar 12 Nov - 21:25






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury se laissa totalement emporté par la jeune femme, qui le tenait par la main, presque comme on tiendrait un petit enfant. Il ne serait pas douté que l'appartement de Savannah était si proche d'ici, et qu'à chaque fois qu'il venait faire son footing, il y avait donc une plus forte possibilité de la croiser. Ils arrivèrent dans l'ascenseur, et il posa doucement ses mains sur les hanches de la jeune femme. Un immense sourire se dessina sur les lèvres d'Amaury lorsqu'elle annonça que le sport lui allait bien. Leurs visages se rapprochaient, et il savait qu'ils allaient s'embrasser mais..

Les portes de l'ascenseur se rouvrirent. Ils étaient arrivés à l'étage de l'appartement de Savannah. Etrangement, il avait l'impression que la situation faisait rire la jeune femme, ou tout au plus, l'amusait. Elle en profitait, et il le savait parfaitement. Mais ça ne faisait que l'attirer un peu plus dans les filets de la jeune femme dans lesquels il était en train de tomber, mais surtout parce qu'il s'y était entièrement jeté, corps et âme.

Plutôt étrangement, pour quelqu'un qui savait qu'Amaury avait besoin de s'amuser, enfin, surtout qu'il en avait envie, le jeune homme hésita un court instant à la rejoindre. Il fallait le dire, la proposition était... très attirante. Mais il avait déjà eu une relation sexuelle avec Savannah, et depuis tant de temps, il avait tenté de ne pas avoir de lien trop long avec une femme. Sauf qu'il avait cette impression et cela même si leur relation n'était basée que sur un jeu de "je te cherche, tu me fuis, tu me cherches, je te fuis".

Cependant, son hésitation ne fut pas de très longue durée. Après tout, qu'avait-il à perdre ? Une ou deux heures d'ennui, pour être avec une femme jolie, agréable,et qui ne se prenait pas du tout la tête. Le mieux était de ne pas réflechir, voilà tout. Amaury imita donc la jeune femme, suivant ses pas, se rendant dans la salle de bain, puis il se glissa dans la douche, à côté de la jeune femme. 



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart






HJ : Pas grave, c'est pas très long le mien non plus x)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeDim 17 Nov - 16:16



Game And Trapped
avec Amaury D. Estebán

Sous la douche et tournée vers la porte de la salle de bain, Savannah redonna du volume à ses cheveux qui perlaient d'eau. Elle se rappelait très bien d'Amaury dans son plus simple appareil. Il n'y avait donc aucune raison pour se montrer pudique. La jeune femme passa une main sur son visage y essuyer le surplus d'eau. Elle cligna des yeux plusieurs fois en attendant Amaury qui s'attardait.

Savannah était habillée d'un short taillé dans un pantalon de costume, d'un chemisier blanc magnifique et d'une veste tout aussi sombre. Elle avalait sa troisième coupe de champagne quand son regard se posa sur un bel homme. Elle en avait croisé plusieurs dans cette même fête, mais celui-ci avait un petit quelque chose de différent. Savannah le fixa un temps, se demandant quelle technique serait la plus subtile pour l'aborder. Elle avait subitement terminé sa coupe de bulles et l'avait déposée sur le bar ouvert. Et comme dans ces fêtes on n'abordait personne sans un verre d'alcool à la main, Savannah prit une quatrième et une cinquième coupe de champagne. Elle se dirigea ensuite droit sur le jeune homme et lui en tendit une. « Salut. Je peux t'offrir une coupe de champagne gratuite ? » Elle sourit et replaça une de ses mèches de cheveux avec un léger mouvement de la tête. Amaury accepta et prit le verre d'alcool qu'elle lui tendait : "Oui, merci. Elles sont en voie de disparition ce soir !" Savannah sourit, but une gorgée de la liqueur et répondit un petit : « Coupable. », avec un sourire narquois aux lèvres. "Alors ? On a décidé de jouer les rebelles ?", lui avait-il demandé en désignant son short. Savannah avait éclaté de rire en lui expliquant qu'elle était styliste et qu'elle trouvait toujours un moyen de se démarquer des autres lorsqu'il s'agissait de s'habiller. Il lui avait expliqué être kiné, avoir récemment emménagé et tenter de se faire des connaissances professionnelles. Savannah avait sourit, se disant que ce soir, ils allaient faire tout autre chose que travailler...

Amaury entra dans la salle de bain, se déshabilla à son tour et la rejoignit sous l'eau. Savannah le regarda de haut en bas, se mordillant la lèvre : il était comme dans ses souvenirs, beau et athlétique. La jeune femme passa ses bras autour de la taille d'Amaury et leva la tête pour le regarder dans les yeux. Sans un mot, elle se dressa sur la pointe des pieds pour venir l'embrasser. Elle se colla alors tout contre lui, sa peau chaude épousant la sienne avec perfection.

« Tu te faisais désirer ? »

Lui demanda-t-elle, un sourire amusé aux lèvres. Ses mains commencèrent à voyager dans le dos d'Amaury, en flattant chaque parcelle, chaque courbe élancée. Elle aimait la sensation de sentir un homme comme lui tout contre elle. Leurs corps se caressaient au moindre de leurs mouvements. Le désire ne faisait que monter et Savannah comptait bien le mettre à profit. La jeune femme l'attira un peu plus contre elle tandis qu'elle venait se plaquer contre la surface carrelée de la douche. Elle emprisonna ses lèvres et laissa champ libre à sa passion. La jambe droite de Savannah se leva pour venir se plaquer contre la hanche du jeune homme. Des lèvres, la belle brunette explora le menton puis le cou d'Amaury. Elle s'y attarda quelques temps, le mordillant, le caressant et le léchant avec envie. Ses lèvres continuèrent leur course jusqu'à son torse musclé qu'elle se fit un plaisir d'embrasser.

« Si les hommes savaient que masser pouvait vous faire des pectoraux en acier, je crois qu'on aurait trouvé un remède à l'obésité. »

Savannah sourit et l'embrassa de nouveau, frottant un peu plus son corps contre le sien. La main gauche de la jeune femme se plaqua contre le dos musclé d'Amaury pour le presser un peu plus sur elle tandis que l'autre voyageait jusqu'à son fessier rebondi et musclé par de réguliers footings. Elle le caressait avec envie, se faisant un malin plaisir de l'exciter sans pour autant passer tout de suite aux choses sérieuses.




© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 20 Nov - 20:52






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

A peine fut-il rentré dans la baignoire, qu'elle l'entoura de ses bras. Il eut à peine le temps de la détailler d'un petit coup d'oeil. Elle n'avait pas changé d'un poil, pas pris un gramme. Elle était vraiment très... attirante. Tu te fais désirer ?

Coupable...

dit-il d'un ton joueur, rappelant leur premier contact, leur première rencontre.

Amaury eut quelques frissons lorsque la jeune femme passa ses mains sur son dos. Non, il n'était pas amoureux d'elle, c'était sûr, il n'était plus amoureux d'aucune femme,c'était ainsi plus simple. Mais cela ne lui empêchait pas d'apprécier la douceur de Savannah, et l'effet qu'elle avait sur lui, surtout lorsqu'ils étaient ainsi, nus, l'un contre l'autre.


Il posa sa main sur la jambe droite de la jeune femme, qu'elle avait monté jusqu'à sa hanche, la tenant en hauteur. Il la caressa doucement, tout en allant embrasser son cou, puis sa poitrine, la collant un peu plus contre le mur. Le jeune homme savait que Savannah aimait jouer, et que le passage aux choses sérieuses n'était pas prévu pour les petites minutes à suivre. Tant mieux. Il apprécierait d'autant plus le moment en sa compagnie.



A sa réflexion, il rit. Comme si on pouvait être mince sans faire de sport. Et il se doutait qu'elle le savait. Peu importait. il ne s'essaierait pas à tenter de se justifier. Cependant, il lança un petit.

Mmmh.. tu es bête..

Avant d'aller chercher ses lèvres et sa langue, commençant un baiser enflammé avec la jeune femme.





© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart






HJ: Désolée, c'est de plus en plus court, j'ai l'impression...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeSam 23 Nov - 16:28



Game And Trapped
avec Amaury D. Estebán

« Tu te faisais désirer ? » – "Coupable !" Savannah l'observa un instant avant de glousser. Il se rappelait de leur première rencontre aussi bien qu'elle. Elle n'aurait pas spécialement pensé cela possible. Amaury était peut-être un bon souvenir lorsqu'il s'agissait de s'amuser pour un ou deux soirs, mais elle ne l'imaginait pas du tout comme le type même de mec à se rappeler de choses aussi... insipides. Devait-elle se sentir flatter qu'il ait porté autant d'attention à leur rencontre ? Elle n'en savait trop rien. Il n'était pas du genre bavard. Et elle avait énormément de mal à le cerner. Ce n'était pas pour rien qu'ils s'étaient revus par la suite. Savannah n'avait pas pour politique de revoir ses coups d'un soir. La dernière chose qu'elle voulait de leur part était qu'ils s'attachent à elle quand, de son côté, c'était loin d'être le cas. Mais elle avait fait une exception pour Amaury qui était parvenu à l'intriguer. Il était difficile de comprendre un homme comme lui qui ne parlait pas beaucoup. Il ne lui faisait souvent savoir que le strict minimum. Et pourtant, Savannah savait qu'il cachait beaucoup de choses. Elle l'avait comprit le jour où le jeune homme l'avait recontactée pour prendre un café. Il s'était avéré surpris de la voir disparaître avant lui au petit-matin. Savannah avait d'abord mis cela sur le compte de son machisme. Les coureurs n'aimaient pas être battus à leur propre jeu par une femme comme elle. Mais lorsqu'ils avaient discuté, la belle brunette s'était rendue compte qu'il ne s'agissait absolument pas de cela ! Il y avait quelque chose d'autre. Quelque chose qui rappelait en lui la jeune femme qu'elle était. Peut-être avait-il, lui aussi, des raisons de se comporter comme cela en ce qui concernait ses affaires amoureuses ? Bon nombre d'hommes se contentaient de chasser tout ce qui bougeait pour la simple et unique raison d'avoir un appareil génital masculin. Mais d'autres se montraient plus humains... Ils réagissaient souvent à un passé compliqué qui les avait poussés dans leurs retranchements.

"Je vous assure, il a voulu me payer en cigares. J'ai bien sûr répondu au pauvre homme qu'un travail comme celui-là ne valait pas tous les cigares du monde. Mais il a insisté, insisté, et encore insisté. Tant et si bien que j'ai fini par accepter. Drôle, n'est-ce pas ?" Savannah, qui avait enfourné un petit-four au saumon dans sa bouche une seconde auparavant, fit semblant de trouver l'anecdote hilarante. C'était déjà la cinquième fois que le vieux croulant attendait d'elle qu'elle rit aux éclats quand, très sincèrement, il n'y avait rien de drôle qui puisse sortir de sa bouche. "Vous ai-je raconté..." Et voilà, c'est reparti ! Elle allait encore devoir prétendre s'intéresser à l'histoire de ce vieux croulant ! "Excusez-moi, je meurs d'envie d'inviter Mlle à danser depuis trente bonnes minutes, je peux vous l'emprunter ?" Savannah se tourna vers la voix masculine qui venait de les interrompre, sa coupe de champagne aux lèvres. C'était lui. Ils avaient échangé quelques mots en début de soirée alors qu'elle cherchait une proie à amener dans ses draps. La fête les avait séparé, et maintenant, il volait à son secours. "Si Mlle est d'accord, bien sûr." répondit le vieillard. Savannah manqua de s’étouffer tant elle voulut répondre rapidement. Il était hors de question de laisser filer cette échappatoire ! « Mlle en serait ravie. Excusez-moi Richard. Je vous retrouve un peu plus tard ? C'était un plaisir de discuter avec vous. Embrassez votre femme pour moi, voulez-vous ? » Il était parfois difficile de gérer les maris de ses clientes. Mais au moins, « Richard » n'avait pas les mains baladeuses, lui. Ce n'était pas le cas de tous ! Savannah saisit la main que lui tendait Amaury et le suivit jusqu'à la piste de danse improvisée. « Mon héros. » Ironisa-t-elle. Mais elle était très reconnaissante. Une minute de plus, et elle tentait la technique de l'étouffement-simulé-avec-un-petit-four. Dans un autre contexte, elle aurait peut-être trouvé cette aide très romantique... Mais, peut-être parce qu'elle était complètement acide en matière d'amour, la jeune femme trouvait simplement le geste sexy, et rien de plus. Très sexy même. songea-t-elle tout en passant ses mains dans le cou du jeune homme tandis qu'il posait les siennes sur sa taille. Ils commencèrent à danser et Savannah sourit de plus bel.

Tout en caressant le corps athlétique du jeune homme, la styliste leva la jambe pour la placer sur sa hanche. Amaury répondait présent et la caressait à son tour, parcourant ses seins et son cou de ses mains masculines. Le carrelage froid faisait contraste avec la chaude vapeur se dégageant de la douche. C'était délicieusement excitant. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il était tout sauf repoussant. Il n'y avait rien de mal à s'amuser un peu... si ? "Mmmh... tu es bête..." La jeune femme gloussa.

« Tu sais parler aux femmes toi ! »

Elle rit de nouveau et vint déposer ses lèvres sur le cou du jeune homme. Il les attira sur les siennes et entama un baiser des plus enivrants. Amaury commençait à manifester son désir, et elle n'en était pas peu-contente ! Après avoir repris son souffle, Savannah passa une main sur son visage pour en dégager quelques mèches mouillées. Puis, avec sensualité, elle vint embrasser le cou du jeune homme. Elle s'amuser à lécher, cajoler et suçoter sa peau marbrée d'une barbe de quelques jours.

« Tu fais le coup du kiné à toutes les filles ? »

Demanda-t-elle soudain d'une voix chaude, s'amusant de sa propre idée. Elle retournait la situation à son avantage, faisant passer son petit jeu comme étant le sien.




© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 25 Déc - 21:21






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Amaury sourit doucement à la réaction de la jeune femme. Il avait la chance d'avoir une bonne mémoire, en tout cas pour ce qui concernait les rencontres avec les gens, ce que d'autres oubliaient assez souvent, car pour eux ce n'étaient jamais ce qui importait vraiment.. Pourtant, il oubliait beaucoup de choses malgré tout, étant assez distrait, souvent dans les nuages. Ce que sa famille et ses amis lui avaient toujours tant reproché.


Le jeune homme rit doucement à la remarque de Savannah. Oui, il savait parler aux femmes. Mais, étrangement, même si la jeune femme et lui avaient plus une relation basée sur le sexe qu'autre chose, Amaury la voyait plutôt comme une amie, alors il ne faisait pas forcément attention à prendre des pincettes. Surtout que comparée à d'autres, Savannah était beaucoup plus ouverte d'esprit. Un peu comme un pote. En femme. Et il savait qu'elle ne se formalisait pas de ce genre de choses. Heureusement... se dit-il.

Absolument, je sais..

dit-il en souriant, regardant la jeune femme. Alors qu'elle soulevait ses mèches de cheveux, le jeune homme posa une main sur sa basse taille, l'autre étant toujours dans son dos. Le jeune homme sourit doucement face aux agissements de la jeune femme.

Tu veux me marquer, ou quoi ?

plaisanta-t-il.

Il alla poser ses lèvres sur le menton, puis la poitrine de la jeune femme, qu'il embrassa doucement, tandis que l'eau qui coulait toujours sur eux commençait à paraître plus chaude sur sa peau.

Non.. juste à toi, apparemment.

dit-il alors qu'il resserrait son étreinte sur elle.




© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMar 21 Jan - 23:38



Game And Trapped
avec Amaury D. Estebán

Savannah s'était réveillée dans un lit qui n'était pas le sien. Elle avait regardé par dessus son épaule pour découvrir le corps endormi d'un bel Apollon. Cette scène n'étant pas inhabituelle, la brunette n'avait pas paniqué. Elle s'était redressée avec lenteur et s'était prise la tête dans les mains. Le champagne ayant fait son effet la nuit dernière, Savannah éprouvait un mal de crâne abominable au petit-matin. Elle était sortie des draps pour partir à la recherche d'une aspirine. Mais une fois de plus, avait constaté que cette chambre n'était pas la sienne. La jeune styliste avait pesté en silence et avait changé de recherches : elle était maintenant à l’affût de la moindre fringue lui appartenant. Et autant dire que leur précipitation à s'allonger, nus, dans le lit n'aidait pas. Ils avaient balancé leurs fringues dans tous les recoins de la pièce, ce qui rendait son expédition un peu compliquée. Savannah s'était immobilisée lorsqu'elle avait entendu le jeune homme se retourner dans les draps. Un coup d'œil rapide l'avait assurée de son sommeil. Elle n'avait pas besoin de discuter avec lui de ce qui s'était produit. Ils avaient bu de bon cœur, s'étaient bien amusés, avaient décidé de prolonger la soirée, s'étaient adonnés à des jeux d'adulte une bonne partie de la soirée avant de s'endormir l'un avec l'autre. Point final. Cela ne voulait rien dire. Ils n'étaient même pas amis. Ils ne se connaissaient pas. Et Naughty Lewis préférait que les choses restent comme elles étaient. Savannah avait abandonné l'idée de tomber amoureuse. Mais elle avait décidé, longtemps de cela, que ce choix ne l'empêcherait jamais de s'amuser un peu avec les garçons. Ou les filles. Savannah était plutôt libérée, sexuellement parlant. C'était bien le seul point de sa vie pour lequel elle s'accordait quelques libertés. Tout le reste était calculé au millimètre près. Elle ne pouvait pas laisser les autres voir son vrai visage. Parce qu'elle n'en valait pas la peine. Parce qu'ils fuiraient. Parce qu'elle avait peur. Parce qu'elle en souffrirait. Alors, quitte à le regretter, Savannah s'était lancée corps-et-âme dans la fête et ses plaisirs. La jeune femme avait jeté un dernier regard au beau brun avant de se faufiler en douce derrière la porte de la chambre. Elle avait ensuite quitté la propriété pour effectuer une de ses habituelles marches de la honte, au petit-matin, dans New York.


Il était étrange de se dire qu'ils étaient parvenus à faire autant de chemin. Ils étaient passés de parfaits inconnus à deux inconnus qui s'envoyaient en l'air, et aujourd'hui, ils s'expérimentaient à l'amitié améliorée. Savannah sourit, répondant au regard provocant du jeune homme. L'eau chaude coulait sur le visage d'Amaury et elle ne pouvait s'empêcher de trouver la scène très sensuelle. Et bien qu'elle avait les choses en mains, Savannah se surprenait à se laisser prendre au jeu. Ch'suis une femme après tout, les femmes ont des besoins, non ? La jolie brunette sentit la main du jeune homme s'aventurer au sud de son nombril. Elle sourit et se mordilla la lèvre pour réprimer un nouveau gémissement. Pas si vite mon beau... Je n'en ai pas fini avec toi ! Savannah était venue embrasser son cou avec vigueur, le titillant avec désir et envie. "Tu veux me marquer, ou quoi ?" Savannah gloussa avant de le regarder droit dans les yeux. Ainsi, il pourrait y lire clairement l'éclair de défi qui s'y était installé.

« Monsieur a peur d'affronter les plaisanteries de ses collègues ? »

Elle connaissait le genre de remarques que pouvait faire un homme à son ami lorsqu'il arrivait au travail avec un suçon dans le cou, pour la simple et bonne raison que les filles n'étaient pas si différentes entre elles. Savannah laissa Amaury s'avancer jusqu'à ses lèvres. Elle fit mine de résister quelques instants aux assauts de ses baisers mais y céda finalement avec grand empressement. Celles du jeune homme les quittèrent pour bientôt rencontrer sa poitrine, ce qui arracha à la jeune femme un autre gémissement. "Non.. juste à toi, apparemment." Nouveau sourire. Savannah remonta son menton jusqu'à ce que leurs regards se rencontrent.

« Et si on faisait un petit jeu... Si tu ne parviens pas à me résister, tu dois me révéler un de tes secrets. Si tu y parviens, je t'en révélerais un... Ça te dit de corser un peu tout ça ? »



© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

Invité
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitimeMer 26 Fév - 12:05






Jogging Matinal ~ Savannah
Savannah & Amaury

Pourtant, ce n'était pas du genre d'Amaury de coucher avec une inconnu, juste comme ça, ou avec une fille qu'il connaissait à peine.. enfin, bref, si le jeune homme s'était transformé en con au fil des années ses relations sexuelles se limitaient à ses petites amis pour lesquelles il ne ressentait qu'un puissant désir sexuel.. puis qu'il jetait lorsqu'il n'en était plus rien. Mais à chaque fois, il attendait qu'ils ne soient en couple. Drôle de rituel, mais c'était ainsi dans sa tête, que cela devait se passer. Comme s'il refaisait incessamment, peut être par rapport à ce que lui avait vécu. Ou juste pour se dire qu'il n'était pas vraiment un gros con. Mais avec Savannah, dès le départ, il avait su que le couple n'aurait jamais été accepté ni par elle.. ni même par lui. Pourtant, ils continuaient à se voir, à coucher ensemble.


D'un côté, n'importe quel homme l'aurait compris : la jeune femme était un canon, et celui qui se refuserait à l'admettre aurait certainement un problème. Mais Amaury se fichait bien d'être en couple avec elle ou non pour coucher avec. Oui, le jeune homme avait toujours eu ce principe de n'avoir de relations sexuelles qu'avec les filles avec lesquelles il était en couple. D'un côté, il n'allait pas voir Savannah quand il était en couple, cela n'était pas de lui. Et de toute façon, pour lui, la jeune femme n'était pas une addiction, et il espérait que de son côté à elle, c'était à peu près le même topo. Il ne voulait pas se prendre la tête avec quelque chose qui ne lui tenait pas à cœur à ce point. Ça n'avait rien, absolument rien contre la jeune femme, après tout, il lui souhaitait d'être heureuse. Comme il le souhaitait à toutes ses amies. En gros, c'était ce qu'étaient les deux jeunes gens. Des amis.. avec des avantages.


Moi ? Du tout. De toute façon, ils s'en fichent bien pas mal.

Enfin, la vérité était que Amaury savait cacher ce genre de choses quand les gens n'étaient pas trop près. Ce qu'il craignait plus que tout, c'était les réactions de ses soeurs. Elles étaient toujours à la recherche de la petite bête avec lui, pour ce qui concernait les femmes, et une possible belle-soeur, ce qui avait le don de l'énerver. Alors il préférait qu'elles ne voient rien.
Le jeune homme regarda la jeune femme dans les yeux, et sourit.

On peut toujours essayer.
dit-il avec un sourire, se demandant bien ce qu'elle pouvait vouloir savoir pour faire un jeu de la sorte.





© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jogging matinal {Amaury} [HOT] Jogging matinal {Amaury} [HOT] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Jogging matinal {Amaury} [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jogging matinal {Amaury} [HOT]
» Les risques du jogging...
» Jogging dans le Parc
» « Tout le monde a honte de faire son jogging ici ou quoi ? » Jawon l. Steevens
» Elle Fait Son Jogging, Ce Qu'il Se Passe En Suite Va Vous Étonner ! [Elodie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-