Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Right choice, wrong choice [Robyn]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Right choice, wrong choice [Robyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Right choice, wrong choice [Robyn] Lun 12 Sep - 21:16

Right choice, wrong choice

Les écouteurs vissés dans les oreilles, isolé dans son petit monde, Khal courrait tranquillement dans Central Park. Il n'était à New York que depuis quelques jours, n'avait même pas encore trouvé d'appartement digne de ce nom où s'installer en paix, mais ça ne signifiait pas pour autant qu'il devait se laisser aller. Alors, comme un mec venu d'une petite ville bien décidé à reproduire chaque cliché observé dans les films, il s'était décidé à aller faire son jogging matinal dans le célèbre parc new-yorkais. Il n'était certainement pas le seul à courir sur les pistes de si bon matin, comme quoi ça ne devait pas être seulement un cliché.

Il pensait sincèrement qu'il se contenterait de courir une petite heure et de rentrer jusqu'à sa chambre d'hôtel sans que rien ne vienne le déranger. La musique à fond dans les oreilles, concentré sur sa course, rien ne laissait présager que sa matinée ne serait pas exactement comme il l'avait prévu. Mais c'était sans compter sur cette sale manie qu'il avait de ne pas toujours s'occuper de ses affaires.

Il venait de prendre un virage pour s'enfoncer dans une partie un peu plus boisée et un peu plus tranquille du parc, le soleil s'était levé depuis une petite demi-heure tout juste et « Eye of the Tiger » lui servait de bande son pour l'effort. Cette partie du parc était tellement déserte que Khal n'eut aucun mal à repérer les deux silhouettes qui se détachaient devant lui, l'une se pressant contre celle appuyée contre un arbre.  Ça n'était sans doute pas grand chose, mais par la force de sa curiosité, l'homme se retrouva à plisser les yeux pour mieux distinguer la scène, essayant d'y trouver du sens. Il avait ralenti un peu sa course jusqu'à s'arrêter totalement au milieu de la piste en réalisant que la silhouette contre l'arbre était une jeune femme et que l'autre n'appartenait visiblement pas au petit-ami de celle-ci. Ou alors ils avaient un trip assez étrange mêlant exhibition et fantasme d'agression, ce qui n'était sûrement pas à exclure dans une ville telle que New-York.

Par soucis d'honnêteté, l'homme retira quand même ses écouteurs, interpellant les deux personnes d'une voix bien claire, sans trop s'approcher pour autant. A peine eut-il fini de demander ce qui se passait que le jeune homme s'enfuyait en courant, abandonnant la fille qui se laissa tomber au sol. Ça excluait déjà le fantasme et le consentement... Pendant une seconde, Khal envisagea de se lancer à la poursuite de celui qui devait donc être l'agresseur, histoire peut-être de le confronter à ce qu'il venait de faire, mais un simple regard à la jeune femme en larmes assise sur le sol lui fit changer d'avis et il préféra plutôt s'approcher d'elle.

"Mademoiselle, est-ce que ça va ?" demanda-t-il un peu inutilement après s'être agenouillé devant elle. Très clairement, elle ne devait pas aller très bien et il s'en doutait, mais n'étant pas particulièrement expert dans ce domaine, il ne savait pas trop ce qu'il pouvait dire d'autre. La jeune femme était en larmes, à peine capable de formuler une réponse claire et elle se contenta d'ailleurs de sangloter de plus belle après la question de l'homme. "Il est parti maintenant." ajouta-t-il toujours un peu inutile. "Tout ira bien, c'est terminé." Elle continuait de pleurer sans vraiment le regarder et il ne savait pas vraiment quoi faire de plus pour l'aider. Il tenta quand même de la calmer encore un peu, réussissant à lui faire hocher la tête positivement quand il proposa d'appeler la police. C'était la seule chose logique à faire dans cette situation. Il voulait bien être gentil et aider son prochain, mais là, on dépassait légèrement ses attributions d'honnête citoyen.

Une fois le coup de fil passé, Khal rangea son portable et reporta son attention sur la jeune femme, qui semblait s'être quelque peu calmée maintenant. Mais l'homme ne savait toujours pas trop ce qu'il était censé faire. La laisser attendre la police toute seule était définitivement exclu, il avait utilisé son portable personnel pour appeler le 911, on aurait aucun mal à remonter jusqu'à lui après avoir ramassé la victime d'une agression au milieu de Central Park et il n'avait pas tellement envie de passer numéro un sur la liste des suspects. Alors, il se laissa simplement tomber à côté de la jeune femme, s'asseyant près d'elle à même le sol et lui offrit sa bouteille d'eau. Ne restait plus qu'à espérer que les flics ne tarderaient pas trop, parce qu'il avait un peu de mal à trouver les mots pour la réconforter et qu'elle restait repliée sur elle-même, lui lançant des regards inquiets très régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Messages : 9
Points : 6
Date d'inscription : 06/09/2016
Je vis à : NY
Métier : Agent de police
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Mar 13 Sep - 10:12

La journée est semblable à toutes les autres. Ce matin, Robyn s’est levée, a enfilé son uniforme puis elle a été réveiller Isaac. Il est gardé par la voisine quand elle travaille, une vieille dame absolument gentille et en qui elle a placé toute sa confiance. Etre agent de police est un emploi contraignant, surtout pour une mère célibataire comme elle. Mais avec le temps, elle a réussi à s’en accommoder et ils ont trouvé un certain équilibre. Comme tout les matins, Robyn passe chercher un café noir et une boite de beignets avant de se rendre au commissariat de police dont elle dépends. Il est situé non loin de Central Park, le parc mythique et adoré de tout new-yorkais. Elle a à peine le temps de saluer son coéquipier qu’un appel retenti déjà. Elle pose donc son café à peine entamé et saisi les clés de la voiture. Le soleil n’est pas encore totalement levé sur la ville que déjà quelqu’un a besoin de leur aide. C’est une des raisons pour lesquelles Robyn adore son travail. Elle aime se rendre utile.

Visiblement, une jeune femme se serait faite agressée dans la partie boisée de Central Park. Un homme s’est interposé et l’agresseur a fuit. Il y a encore des gens qui ont de bons réflexes et qui ne se contentent pas de continuer leur chemin en baissant la tête. Cela lui redonnait un peu espoir en l’espèce humaine. Comme à chaque fois, Robyn et son coéquipier tiraient à la courte paille pour savoir qui ils interrogeraient. Ce serait donc le témoin pour Robyn et la victime pour Tom, son coéquipier. Dans un sens, cela lui allait bien. La jeune femme a énormément de mal avec les pleurs et les sanglots des victimes. Elle a un réel déficit empathique et cela lui convient bien. C’est plutôt pratique dans son métier, cela l’empêche de se laisser embrouiller l’esprit. Arrivés aux abords du parc, les deux policiers finirent le chemin à pied.

Plus elle approchait, plus elle avait l’impression de connaître l’homme qui se tenait à côté de l’agressée. Cela faisait des années mais le souvenir était intact. Robyn a bien fait tout ce qu’elle a pu pour essayer de chasser l’image de Khal mais elle est toujours restée. Ils ont vieillis mais dans le fond, il n’a pas tellement changé. Désormais, elle se tenait à quelques mètres seulement. Comme convenu, Tom se charge de la victime et Robyn se retrouve seule avec Khal. Elle ne pensait jamais le revoir et surtout pas à New-York. Elle le pensait à Philadelphie. Elle déglutit et tente de garder la tête froide. Et puis, cela fait presque dix ans maintenant. Elle a son fils et elle s’est toujours bien débrouillée sans lui. Elle n’a jamais réussi à l’oublier mais cela fait longtemps qu’il ne lui manque plus. Ou du moins, il lui manque presque plus.

Alors, elle s’approche encore un peu en sortant son bloc-note de la poche avant de son uniforme. Après tout, Robyn est dans l’exercice de ses fonctions. Ses sentiments ne sont pas à leur place en ce moment.

« Pouvez-vous me décrire ce que vous avez vu ? »

Sa voix est cependant beaucoup moins affirmée qu’elle ne l’aurait voulu. Elle a tenté de l’occulter mais c’est un peu compliqué. Khal est l’un des pères potentiels d’Isaac et au fond d’elle même, elle a toujours espéré que ce soit lui. Elle n’a jamais eu le courage de lui en parler. Elle n’en a jamais eu l’envie non plus. Il est parti, il l’a quittée du jour au lendemain. Elle lui en a longtemps voulu, elle lui en veut encore. Elle pourrait profiter de son statut pour lui poser toutes les questions qui lui brûlent les lèvres mais elle n’en fera rien. Elle n’a pas envie de passer pour une désespérée après toutes ses années.

« Connaissez-vous la victime ou son agresseur ? »

Pour la première fois depuis qu’elle est arrivée, Robyn ose lever le regard vers lui. Elle le fixe en attendant ses réponses ou n’importe quoi d’autre. Elle n’aurait jamais imaginé que leurs retrouvailles se déroulent de cette manière. En fait, elle n’aurait jamais imaginé le revoir un jour. Et elle ne sait pas quoi en penser. Ils vivent dans la même ville. Si cela se trouve, ils sont voisins. Robyn n’est pas tout à fait sûre de pouvoir reprendre normalement le cours de son existence maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Mer 14 Sep - 13:25

Right choice, wrong choice

Assez étonnement, les flics ne mirent pas des heures à arriver et c'était tant mieux. Khal avait voulu jouer les héros et s'interposer dans quelque chose qui ne le regardait pas et même s'il ne regrettait pas d'être venu en aide à cette fille, fallait bien admettre que ça devenait assez compliqué. Ils étaient restés assis par terre l'un à côté de l'autre pendant tout ce temps et si quelques fois l'homme essayait de dire quelques mots pour s'assurer que la jeune femme s'en sortait plus ou moins bien, la conversation n'avait jamais vraiment décollé. Ce qui était tout à fait compréhensible, sans aucun doute, mais ça rendait le tout un peu gênant quand même, assez pour que Khal soit plus qu'heureux de voir approcher les deux agents en uniforme après une bonne vingtaine de minutes de malaise.

Il observa le policier s'approcher de la victime non sans lui lancer un regard inquisiteur au passage et se contenta simplement de se remettre sur ses pieds, aidant la jeune femme à en faire de même. A part un petit sursaut quand il posa une main sur son bras, elle n'ajouta rien et après avoir échangé un regard avec lui, le laissa l'aider. Ils se retrouvèrent donc enfin debout et le flic s'éloigna en emmenant la victime avec lui, laissant Khal en tête à tête avec sa collègue, sur qui il s'autorisa enfin à poser les yeux alors qu'elle approchait avec son bloc-note.

Et pour toute réaction, l'homme commença d'abord par froncer les sourcils une seconde. « Robyn ? » Il n'avait pas eu l'intention de le dire à voix haute, mais la question était finalement sortie toute seule. Parce qu'il aurait juré que la flic en train de lui poser des questions en évitant son regard était Robyn Pelletier. Ce qui était assez dingue en y pensant bien. Quelles étaient les chances, sérieusement ? Il devait bien y avoir des milliers d'habitants à New-York et à peine arrivé, il tombait sur elle...

A bien y réfléchir, l'homme aurait sans doute mieux fait de répondre aux questions de la jeune femme sans rien laisser paraître. C'était ce qu'elle avait décidé de faire, elle et il doutait sérieusement qu'elle ne l'ait pas reconnu. D'accord, ils ne s'étaient pas vu depuis pratiquement dix ans, mais il n'avait pas tellement changé, juste laissé pousser ses cheveux et sa barbe. Alors si elle l'avait ignoré, c'est bien qu'il y avait une raison. Et après la manière dont il l'avait quitté, ça n'avait rien de très surprenant.

Mais il était un peu tard pour faire semblant de ne pas l'avoir reconnu maintenant et il se retrouva à regarder la jeune femme sans savoir quoi dire de plus, ridiculement timide devant celle à qui il devait avoir brisé le cœur sans s'en émouvoir. Avec le recul, il réalisait combien il avait agi comme un con avec cette fille et il était même tout à fait possible qu'il agisse encore comme un con maintenant et que cette flic ressemble juste énormément à son ex sans l'être réellement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Messages : 9
Points : 6
Date d'inscription : 06/09/2016
Je vis à : NY
Métier : Agent de police
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Jeu 15 Sep - 11:39

Cette journée a commencé comme toutes les autres depuis qu’elle est arrivée à New-York et voilà qu’elle prends une tournure que Robyn n’est pas certaine d’apprécier. Sur l’immense population de cette ville, il a fallu que le témoin de l’agression soit Khal. Son ex, qui l’a laissée tomber du jour au lendemain sans réelles raisons. Même si cela date d’il y a presque dix ans, elle lui en veut encore. Au fond d’elle même, elle espère qu’il ne la reconnaîtra pas. Ce serait tellement plus simple. Comme ça, elle récolte son témoignage, elle prends congé en le remerciant poliment et chacun retourne à sa vie. Elle de son côté et lui du sien. Donc, le stylo suspendu à quelques centimètres de son bloc note, elle attends patiemment qu’il réponde aux deux simples questions qu’elle vient de lui poser. Qu’elle a énoncé en prenant bien soin de faire celle qui ne l’a pas reconnu. Pourtant, il n’a pas changé. Il est un peu plus vieux, ses cheveux et sa barbe sont un peu plus longs. Mais il reste le même. Et en ce moment, Robyn le déteste pour ça. Sa simple vue fait remonter des souvenirs qu’elle a mis plusieurs années à planquer dans les tréfonds de sa mémoire.

Puis, le seul mot qui sort de la bouche de Khal est son prénom. Il l’a reconnue. En même temps, cela n’est pas bien compliqué. Comme lui, elle n’a pas changée. En plus, un badge épinglé à l’avant de son uniforme indique « R. Pelletier ». Elle a vraiment été naïve en pensant qu’il ne ferait pas le rapprochement. D’autant qu’ils se sont fréquentés pendant trois longues années avant qu’il ne détale comme un lièvre. Maintenant, elle ne peut plus faire marche arrière. Alors, elle abaisse son bloc note et son stylo. Elle lui adresse un léger sourire et essaie de refouler la dizaine de questions qu’elle aurait aimé lui poser à l’époque.

« Khal. Je ne pensais pas te croiser ici. »

Sa voix est un peu plus froide qu’elle ne l’a voulu. Bien qu’elle la pensait éteinte depuis pas mal de temps, la rancœur qu’elle éprouve à son égard est toujours présente. Il s’est conduit comme un mufle avec elle et elle a mit plusieurs mois avant de s’en remettre. Nombre de fois, elle aurait aimé débarquer à Philadelphie, le ventre rebondi, affirmant porter son enfant. Elle aurait aimé le mettre devant le fait accompli, le forcer à assumer ses responsabilités. Mais elle n’a pas pu. Parce qu’elle n’est pas sûre qu’Isaac soit de lui et parce qu’elle est trop fière pour cela. Robyn n’est pas le genre de femmes à ramper aux pieds de son ex dans l’espoir qu’il la reprenne. En général, elle ne pardonne pas à la personne qui l’a déçue. Et cela vaut également pour Khal, bien qu’elle ait aimé plus que n’importe qui d’autre.

« Tu pourrais répondre à mes questions, s’il te plaît ? »

S’il s’obstine à ne pas répondre, elle va être obligée d’appliquer la procédure et de l’emmener au poste. Chose qu’elle aimerait vraiment éviter. D’une part parce qu’il n’a rien fait de répréhensible et d’autre part parce que cela signifierait passer un peu plus de temps en face de lui. Et si là, elle arrive à se contenir et à ne pas lui balancer tout ce qu’elle a sur le cœur, sa patience a des limites. Robyn sait que son attitude est ridicule. Il l’a laissée tomber il y a une décennie. Si cela se trouve, il est marié et il a des enfants maintenant. Il peut se passer un milliard de choses en dix ans. Si son apparence physique n’a pas changé, elle a beaucoup mûri. Elle est maman maintenant. Elle est une agent de police passionnée par son métier et performante. C’est une femme équilibrée et bien dans sa peau.

Pourtant, alors qu’elle se retrouve scrutée par le regard de l’homme qu’elle aimait autrefois, elle a l’impression de se retrouver à l’adolescence. Elle est ramenée au temps où ils se fréquentaient et où elle pensait bêtement qu’il l’aimait. Elle s’est jurée de ne rien lui dire, jamais. Mais aujourd’hui, ses bonnes résolutions sont mises à mal et elle peine à le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Jeu 15 Sep - 18:25

Right choice, wrong choice

Comme si le monde n'était pas assez vaste, comme si la ville de New-York elle-même n'était pas assez grande... A peine arrivé, il fallait que Khal se retrouve nez à nez avec une personne qu'il pensait ne jamais revoir. Et ça n'aurait sûrement pas été un mal, vu la manière honteuse dont il s'était comporté avec Robyn. Trois ans d'une relation qui semblait pourtant solide malgré quelques prises de bec et il avait pris la fuite sans se retourner, fidèle à lui-même... Sans même prendre la peine de trouver une explication un peu moins blessante que le simple besoin de changer d'air. Il aurait pu changer d'air avec elle, mais la vérité, c'est qu'il avait eu une peur bleue de s'engager, à peine âgé de vingt-huit ans et de voir sa vie se terminer d'un coup. Une fois casés, installés ensemble, le mariage et les gosses auraient suivi, mais après avoir passé des années à s'occuper de ses frères et sœurs, il voulait autre chose. Vivre, tout simplement.

Et maintenant... Ils se retrouvaient nez à nez par le plus grand des hasards et la jeune femme prétendait ne pas le reconnaître, lui posant ses questions comme s'il n'était qu'un inconnu étant venu en aide à une femme au hasard dans la rue. Khal savait qu'il aurait du suivre le mouvement, prétendre ne pas la reconnaître non plus, répondre à ses questions et retourner à sa vie sans plus jamais penser à elle. Mais, ça avait été plus fort que lui et au lieu d'obtempérer sans faire d'histoire, il avait fallu qu'il s'assure que c'était bien elle.

Elle aurait pu lui répondre qu'il faisait erreur et reprendre son travail, mais sa réponse fut sans doute pire que de continuer de l'ignorer. Une simple déclaration. Pas neutre, vraiment froide. Un bref regard avant de reporter son attention sur son bloc-note, comme s'il n'était rien de plus qu'une vague connaissance. Ce qu'il était sans doute, finalement... Après tout, ils s'étaient connus par cœur pendant trois ans, mais ça remontait à quoi... huit ans ? Neuf ans ? Son apparence était toujours la même, l'homme en dessous, plus vraiment. Et il en allait sûrement de même pour elle.

« Je faisais mon jogging, j'ai vu ce type collée à la fille et il s'est tiré quand je les ai abordé. T'es devenue flic alors ? » dit-il. Puisque Robyn insistait pour qu'il réponde à ses questions, il allait le faire. Après tout, ils étaient là pour une raison, pas pour discuter tranquillement de ce qui était arrivé dans leur vie les dix dernières années. Cela ne l'empêchait pas pour autant d'insister lui aussi. Il ne s'expliquait pas très bien pourquoi, mais le fait qu'elle se montre aussi froide avec lui ne faisait que le convaincre de continuer.

« Je savais pas que tu vivais à New-York, ça fait longtemps ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Messages : 9
Points : 6
Date d'inscription : 06/09/2016
Je vis à : NY
Métier : Agent de police
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Mar 27 Sep - 11:08

Robyn ne pensait pas devoir lui faire face un jour et encore moins dans cette situation. En réalité, quand Khal est parti pour Philadelphie, elle était convaincue qu’elle ne le reverrait jamais. Et là, il se tient devant elle. Il joue avec ses nerfs, mettant une éternité à répondre à deux simples questions. Elle pourrait user de son pouvoir de flic et lui passer les menottes, le forcer à l’accompagner au poste et l’y abandonner pour la journée. Cela ne serait que justice compte tenu des mois d’enfer qu’elle a vécu après son départ. Cela serait une vengeance jubilatoire. Mais non, Robyn n’est pas comme ça même si elle en crève d’envie. Elle n’est pas rancunière à ce point et puis, cela lui ferait comprendre qu’elle a eu du mal à passer à autre chose. C’est vrai mais il n’a pas besoin de le savoir. Elle ne veut pas lui faire ce plaisir. Et puis, avant de le détester et de lui en vouloir, elle a aimé de tout son être. Il fut un temps où elle s’imaginait passer le reste de son existence avec lui, où elle le considérait comme l’homme de sa vie. Certes, il l’a passée à la moulinette sans afficher le moindre regret mais elle ne peut pas l’enfermer au poste pour le simple plaisir de se venger.

D’autant qu’il vient de répondre à sa question. Robyn note sur son carnet même si cela ne fera pas énormément avancer l’enquête. Elle allait le remercier de sa coopération et prendre congé mais, à son tour, il lui posa des questions. Elle ne put s’empêcher de sourire même si cette conversation la mettait mal à l’aise. Elle se voyait mal jouer les retrouvailles heureuses entre deux amis de longue date au vue de la manière dont il l’a quittée. Khal est parti du jour au lendemain, sans réelle raison, arguant simplement qu’il avait besoin de changer d’air. Cela remontait à loin maintenant mais cette conversation était encore bien ancrée en elle, elle s’en souvenait comme si c’était hier. Elle se souvient de chaque mot, de chaque phrases. Elle se souvient des larmes roulant sur ses joues et de la quantité de tequila qu’elle a avalée ce soir là. Rien que pour cela, il lui est difficile d’imaginer pouvoir discuter avec lui comme si rien ne s’était passé.

« Oui. Les études d’anthropologie m’ennuyaient. »

Et puis, elle a un fils à élever et une marmite à faire bouillir. Avoir un enfant vous fait mûrir et Robyn a dû passer du stade d’étudiante à celui d’adulte en à peine un an. Elle pensait que la conversation allait se terminer là mais il en rajouta une couche. Qu’est-ce que cela pouvait bien lui fait tout à coup ? Pendant dix ans, il ne s’est pas préoccupé d’elle. Alors pourquoi maintenant, son emploi et l’endroit où elle vit l’intéresse autant ? Elle qui ne voulait pas répondre à ses questions est maintenant intriguée par tant de curiosité.

« Quelques semaines seulement. J’en avais marre de Pittsburgh, j’avais besoin de changer d’air. »

Un sourire en coin se dessine sur son visage et Robyn sait qu’il comprendra parfaitement ce à quoi elle fait allusion. Elle regarde distraitement son calepin et elle sait qu’elle a encore quelques questions à lui poser.

« Il va me falloir tes coordonnées, adresse et numéro de téléphone. Au cas où on ait besoin de te contacter pour les besoins de l’enquête. »

Robyn s’est sentie obligée de le préciser. Il est hors de question qu’il s’imagine qu’elle puisse le rappeler pour autre chose que pour cela. Une fois cette enquête bouclée, elle compte bien reprendre le cours normal de sa vie et de ne pas chercher à le revoir. La dernière fois qu’elle est tombée dans ses filets, elle a bien failli ne jamais s’en remettre. Maintenant, Robyn a une vie qui lui plaît, elle a trouvé un équilibre entre son fils et son travail. Elle ne le laissera pas être le grain de sable qui enrayera une machine bien huilée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn] Dim 2 Oct - 0:28

Right choice, wrong choice

Ce moment était vraiment gênant, ça crevait les yeux que Robyn ne voulait rien avoir à faire avec lui et pourtant, Khal ne trouvait rien de mieux à faire que d'insister. Toujours tellement serein, décontracté, discutant avec le plus grand naturel du monde, comme s'il ne faisait que rattraper le temps perdu avec une vieille amie. Il avait mal agis avec elle par le passé, mais n'aurait-ce pas été pire qu'il fasse comme s'il ne la connaissait pas maintenant ? Enfin, quoi qu'il fasse, la jeune femme trouverait sans doute quelque chose à redire, alors aussi bien rester lui-même. Il ne lui faisait pas passer un interrogatoire non plus, s'étonnant simplement de la voir ici après tout ce temps. C'était quand même une sacrée coïncidence et même s'il n'était pas improbable de croiser des connaissances dans une ville telle que New-York, la voir dans un uniforme de flic le surprenait encore plus. C'était assez loin d'où elle en était la dernière fois qu'ils s'étaient vus...

Sans se départir de sa froideur et de son indifférence, Robyn eut quand même la gentillesse de lui répondre, aussi évasivement que possible. Bon. D'accord, il ne pouvait décemment pas s'attendre à ce qu'elle lui raconte sa vie dans les moindres détails, mais il n'arrivait vraiment pas à se faire à sa froideur. Enfin... Il se contenta d'un léger sourire et enchaîna avec une autre question, lui demandant depuis combien de temps elle vivait à New-York.  C'était une question légitime, non ?

Son sourire se figea quand même un peu quand elle lui donna la réponse. Changer d'air, hein ? Au moins, elle avait toujours le sens de l'humour... Et elle ne l'avait pas totalement oublié, bien entendu. Il commençait presque à se sentir mal à l'aise, tout à coup, passant une main dans ses cheveux en laissant échapper un petit rire.

« Qui pourrait te le reprocher ? » lâcha-t-il pour toute réponse. Il manquait un peu de répartie, aujourd'hui. Sans doute à cause de la surprise et de la matinée vraiment étrange qu'il vivait... Mais il essaya de garder la face quand même, retrouvant un sourire un peu plus naturel alors qu'elle lui demandait ses coordonnées, pour l'enquête bien sûr. « Je viens d'arriver, alors j'occupe une chambre au Plaza pour l'instant. » l'informa-t-il. L'avantage quand votre frère et employé était célèbre... Il n'avait clairement pas à se plaindre de la vie qu'il menait désormais et il était bien loin de son petit boulot de mécano de l'époque où ils se fréquentaient à Pittsburgh. Il faudrait bien qu'il finisse par se trouver un vrai appartement si Malo décidait de rester dans le coin, mais pour le moment, il vivait la belle vie dans le luxueux hôtel de la 5eme avenue. « Tu pourras me demander en appelant la réception... » Il marqua une pause, hésitant un instant, avant d'ajouter : « On pourrait aller boire un verre, rattraper le temps perdu. »

D'accord, il exagérait peut-être un peu, là. Mais de l'eau avait coulé sous les ponts depuis leur rupture, après tout. Et elle ne semblait pas vraiment malheureuse. Peut-être en colère contre lui, il ne pouvait certainement pas ignorer la rancœur, mais elle avait l'air d'aller plutôt bien, alors c'était qu'elle s'en était remise, non ? Il n'y avait aucun mal à revoir un ex le temps d'une soirée pour discuter, elle pourrait même en profiter pour lui montrer combien elle s'en était sortie à merveille sans lui, prendre sa revanche. À vrai dire, il ne s'attendait pas à recevoir un appel de sa part, mais il n'aurait pas été lui s'il n'avait pas proposé.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Right choice, wrong choice [Robyn]

Revenir en haut Aller en bas

Right choice, wrong choice [Robyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maybe a pop star is not such a bad choice.
» Don't you know I had no choice ? [Livre 1 - Terminé]
» Mouchoir Choix / Choice Scarf
» Lunettes Choix / Choice Specs
» Bandeau Choix / Choice Band

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Uptown :: Central Park-