Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre) Sam 2 Juil - 23:01

Brooklyn, 1er juillet

J'ai marché toute la journée dans le quartier de Flatbush en quête de souvenirs et de nostalgie. À la fin de la matinée, j'ai consulté un livre à la bibliothèque du quartier et en revenant, j'ai décidée de prendre un bière dans une petite brasserie sur Flatbush Ave, non loin du Barclays Center. Le temps est idéal pour discuter avec le peuple mais au nord des États, le Canada souligne son anniversaire. Nous allons fêter le nôtre dans trois jours et j'avais préparé ma tenue pour un bal de charité prévu pour la veille. Me rendant compte que je suis en retard, je tenais à me rendre au Terminal Atlantic au coin de Flatbush et Atlantic mais en traversant la rue, un taxi me héla et je me fais percuter. Étendu de tout mon long, je me retrouve sans connaissance et me fais transporter d'urgence au Centre Hospitalier, au coin de Ashland et De Kalb. En m'ouvrant les yeux, je ne vois pas comment est mon visage mais je vois que j'ai la jambe en traction et menottée à un barreau du lit!
Revenir en haut Aller en bas

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 33
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre) Ven 8 Juil - 6:09

Ryan avait été autrefois très proche de son paternel. Ce dernier n’avait jamais comblé le vide que son garçon vivait de ne plus avoir de mère, mais malgré tout il avait travaillé d’arrache-pied pour donner une qualité de vie à son fils avec un seul salaire. La crise d’adolescence tardive de Ryan gâcha néanmoins leur relation du jour au lendemain. Il était révolté, il avait été égoïste. Il avait noyé sa peine dans la débauche et un fossé s’était creusé aussitôt entre les deux hommes. Malgré toutes les tentatives d’Henry pour le raisonner et pour l’empêcher de gâcher sa vie pour de bon comme il avait commencé à le faire, Ryan n’en fit qu’à sa tête et se révolta davantage. Découragé par l’attitude de son fils unique, Henry avait également pris ses distances par rapport à lui. Il y avait cependant un heureux évènement qui les avait rapprochés, ou plutôt une nouvelle personne dans l’entourage de Ryan, JJ. Invitée à la fête de son père par Ryan pour rendre principalement la situation moins pénible, elle avait vite été touché de voir à quel point ils n’étaient pas proches et reprochait à son meilleur ami de ne pas mettre de l’eau dans son vin. Elle semblait voir les efforts et les sacrifices qu’Henry avait faits, ce qui n’était pas le cas du cordiste qui avait gardé cette rancune d’adolescent. La canadienne avait depuis créé des milliers d’occasions pour rapprocher les hommes, organisant des soupers, rappelant à Ryan d’acheter des présents à son père pour les diverses fêtes. Le père du promoteur immobilier l’adorait et espérait en secret, parfois même très ouvertement, que les deux terminent ensemble. Il ne savait pas du tout qu’en réalité la douce et parfaite JJ était la première à l’entrainer dans toutes sortes de soirée arrosée. Il y avait déjà une semaine que l’hôpital avait appelé Ryan pour lui annoncer que son père était rentré aux urgences puisqu’il avait fait une crise de cœur. Le brun s’était aussitôt précipité à l’extérieur de son condo, toute la rancune partie d’un coup en réalisant qu’il pourrait bientôt ne plus avoir aucune famille. Nécessitant une opération pour déboucher des artères, Ryan avait passé la semaine à ses côtés prenant ainsi une semaine de vacances ce qu’il faisait très rarement. Ses deux meilleurs amis passèrent quelque fois à l’hôpital, JJ davantage parce qu’elle n’avait pas d’enfant à s’occuper contrairement à Spencer. La semaine rapprocha néanmoins la petite famille.

Voilà qu’une semaine s’était passée depuis que son père était sorti de l’hôpital et pourtant il se retrouvait encore entre ces quatre murs blancs, tout ça à cause de sa meilleure amie JJ. Elle ne pouvait pas se mêler de ses affaires quand elle voulait ? JJ semblait se donner à cœur joie de mettre son grain de sel partout dans la vie de Ryan et voilà qu’il se retrouvait à faire du bénévolat à l’hôpital. Toute la semaine où son père fut à l’hôpital, il y eut cette petite infirmière Sandy. Très jolie, Ryan ne s’était pas gêné pour la courtiser et s’était donné à cœur joie quand il avait appris qu’elle était célibataire. Parfaite spectatrice de cette petite romance d’hôpital, JJ avait décidé de donner un « coup de main » à son ami pour avoir la fille dans son lit. Elle s’était rapidement précipitée vers l’infirmière en l’absence de Ryan pour lui signaler que ce dernier aimerait beaucoup faire du bénévolat ici, mais qu’il était gêné de demander. Devant le fait accompli à son retour dans la chambre, il se sentit bien mal de démentir l’histoire et il regarda la date possible pour faire du bénévolat. Comble du malheur ? Sandy ne travaillait pas aujourd’hui ! Il avait toutefois obligé JJ de l’accompagner. C’était à cause d’elle après tout qu’il se retrouvait ici, non ?

Il poussa la porte de la chambre de la patiente nommée Chelsea. Son visage n’est pas capable de mentir à la vue de la demoiselle et il grimace de douleur pour elle. La pauvre, que lui était-il arrivé ? Il regarda autour d’elle, elle n’avait d’ailleurs personne pour l’accompagner. Il se sentit triste pour elle, il avait également déploré le nombre de personne qui était seule à l’hôpital durant son petit séjour. Il regarda derrière lui, mais où était passé JJ ? Sans doute en train de séduire un docteur, elle semblait beaucoup plus enthousiaste que lui à l’idée d’être ici au final.

-Bon matin, dit-il avec un petit sourire réconfortant. Moi c’est Ryan ! Je suis bénévole ici… Je passe rendre visite aux gens…

Il n’était même pas sûr de sa réelle utilité en fait ici, il ne pouvait pas déplacer aucun patient, il ne pouvait pas toucher à rien dans l’hôpital que ce soit les cabarets de nourriture ou les médicaments. Il parlait donc avec les gens et allait chercher des infirmières s’il y avait un quelconque besoin. Il se sentait peu productif, mais le monde semblait apprécier sa compagnie surtout cette vieille gribiche qui lui avait pincé les joues plus d’une fois.

-Tout va bien ? Est-ce que tu as besoin de quelque chose ?

Il s’installa sur le divan près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 34
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre) Mar 12 Juil - 17:20

Si on demandait à JJ qui était l’homme de sa vie, elle répondrait sans hésiter Ryan. Il n’y avait aucune connotation d’amour là-dedans. Enfin pas de l’amour comme on en entend que trop parler. Non, l’amour qu’elle éprouvait pour son meilleur ami se rapprochait plus de l’amour fraternel que de l’amour amoureux. Mais même cette définition ne lui convenait pas. Car même si ils s’en défendaient, il y avait toujours cette petite étincelle entre eux. Un petit reste de l’incroyable tension sexuelle de leur seule et unique nuit d’amour. Depuis, leur relation avait évoluée. Non pas du côté amoureux mais plus de celui de l’amitié. Pourtant, les personnes qu’ils rencontraient pour la première fois et parfois même leur entourage, les croyait en couple. Cela amusait les deux amis au plus haut point. Et puis, il fallait bien avouer que ni JJ ni Ryan ne se fatiguait à les détromper. Ils avaient cessé depuis longtemps cette bataille perdue d’avance. Leur complicité était telle qu’elle s’apparentait bien plus à celle d’un couple qu’à des amis.

Mais ce matin-là, elle l’aurait bien étripé son satané de meilleur ami. Et dire qu’elle ne voulait que l’aider. Elle avait bien vu que cette petite infirmière lui plaisait alors pourquoi ne pas tout simplement accepter d’aller faire du bénévolat là-bas sans avoir à l’entraîner elle aussi dedans ?! En plus, il savait très bien qu’elle avait une sainte horreur des hôpitaux. Lorsque son père de cœur – oui parce qu’elle considérait le père de Ryan comme le sien – y avait été admis, elle avait laissé de côté ses appréhensions secrètes pour y aller le plus souvent possible. Parfois en compagnie de Ryan et parfois non. Son emploi du temps était beaucoup plus flexible que son ami et si ce dernier passait ses nuits là-bas et venait en journée dès qu’il le pouvait, JJ était là-bas tous les jours pour tenir compagnie au vieil homme. Elle laissait généralement sa place à Ryan quand celui-ci arrivait. Elle adorait son père et savait que ce dernier nourrissait le secret espoir de voir son fils et sa meilleure amie se marier et fonder une famille. Cela faisait doucement rire la jolie brune et dès qu’il faisait des allusions plus ou moins voilées, elle bottait toujours en touche n’ayant pas le cœur à lui faire de la peine.

Ce matin-là, JJ s’était réveillée en retard. Après une nuit trop arrosée quoi de plus normal me direz-vous mais elle avait aussi promis à Ryan de le retrouver à l’hôpital. Un peu perdue, elle trouva très vite un beau médecin qui lui indiqua le chemin. Ils en profitèrent pour discuter un peu et JJ en oublia presque son rendez-vous avec Ryan. Elle donna alors son numéro au séduisant Docteur Parker et sur une dernière caresse innocemment donné, elle tourna les talons pour rejoindre Ryan dans la chambre de la patiente qu’ils devaient visiter. Chelsea quelque chose.

Frappant doucement à la porte, elle entra et fit un petit sourire compatissant à la jeune femme qui se trouvait sur le lit.

« Bonjour… Je suis JJ. Avec Ryan, on est là pour vous tenir compagnie… »

S’approchant de Ryan, elle lui fit un petit bisou sur la joue à la commissure de ses lèvres et lui dit

« Désolée chou, je suis en retard ! »

Reportant son attention sur la patiente, elle lui demanda avec douceur

« Voulez-vous un verre d’eau ? »

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre)

Revenir en haut Aller en bas

à l'hôpital... pour ivresse (sujet libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La pluie tombe [Libre au Clan]
» Viens boire un coup et t'en auras pour ton argent [Libre]
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Petit LS pour Fiche de RP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-