Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Relooking & Wouaf wouaf | Ella



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Relooking & Wouaf wouaf | Ella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Sam 2 Avr - 17:53

Ella & Spencer
Relooking & Wouaf wouaf



Ce matin, Spencer ouvrit les rideaux de sa chambre sur un joli lever de soleil. S’accoudant sur l’appui de fenêtre pour admirer le paysage – du moins ce qu’il pourrait en voir derrière le gratte-ciel d’en face – il pensa à la journée qu’il allait passer en compagnie d’Ella. Suite à sa visite de l’autre soir, la jeune femme avait décidé d’accepter la colocation et vint emménager le weekend qui suivit à l’appartement. C’était fou ce que la jeune femme possédait comme affaires. Malgré son ancien logement qui avait brûlé, le bibliothécaire se demandait encore comment elle pouvait faire pour avoir autant de trucs ? Il croyait que tout avait carbonisé dans l’incendie. A moins que la blondinette s’était consolée de la mort de sa chienne en faisant des achats. C’était tout un mystère cette femme ! Qu’il avait bien envie d’élucider. Jamais auparavant le trentenaire n’était été aussi intrigué par la gente féminine. Etait-ce le fait qu’Ella vivait avec lui et Julian ? Un simple mur séparait leurs deux chambres. Par moment, le soir, le bibliothécaire avait envie de rejoindre la directrice de marketing rien que pour discuter avec elle. Lui qui était de nature timide et réservé, il avait tendance à vouloir papoter des heures entières avec elle. Ce qui avait tendance à le mettre de plus en plus mal à l’aise vis-à-vis de sa petite amie. Il voyait si peu Tatum que par moment il se demandait s’ils étaient encore en couple. Heureusement que les téléphones portables existent ainsi que les textos, sinon il n’aurait jamais de contact avec Tatum limite. Mauvais emplois du temps ! Sa santé ne s’arrangeant pas du tout, le jeune homme avait cruellement besoin de compagnie. De pouvoir tenir quelqu’un dans ses bras, respirer son odeur. Et même plus encore… Spencer commençait à changer sa vision des choses. Ses rêves de mariage et de devenir papa ne se réaliseront probablement jamais. Combien de temps lui restait il encore à vivre ? Et si la maladie l’emportait ? Spencer se demandait si ça valait encore le coup d’attendre un miracle de la part de Tatum. Elle était contre le mariage. Maintenant il en était persuadé. Alors à quoi bon continuer de rêvasser à ce qu’il n’aura jamais ? Et de toute façon, si c’était pour faire une veuve et des orphelins, il n’en voyait plus l’intérêt. Alors pourquoi continuer d’attendre patiemment pour découvrir les plaisirs charnels ? Spencer se sentait si inférieur dans ce domaine-là qu’il en avait honte lorsqu’il entendait les autres parler de leurs expériences. Il n’en avait aucune et ça le frustrait énormément. Mais ce qui le troublait le plus, c’était la nuit, quand il rêvait de son propre mariage, il se voyait bien épouser une femme blonde. Cependant la coiffure et la silhouette ne ressemblaient pas à celles de la réceptionniste. Il voulait savoir qui était cette fille dont il fantasmait autant. Mais à chaque fois le réveil sonnait au moment où Spencer lui levait le voile pour l’embrasser. Ce qui avait le don d’énerver le bibliothécaire et il n’était pas rare ces derniers temps que le réveil vole à travers la chambre pour atterrir d’abord contre le mur et finir sa course au sol. Etait-il en train de tomber amoureux d’une autre fille ? Mais si c’était le cas, il connaitrait l’identité de cette dernière. Pour lui, ça semblait logique non ? Spencer était perdu. Il se demandait s’il devait encore poursuivre sa relation avec sa petite amie.

Le réveil sonna. Spencer sourit. Pour une fois qu’il ne le coupa pas en plein rêve… Il s’habilla et sortit faire une course de dernière minute. Il était juste descendu à la boulangerie et revint avec un sac plein de viennoiseries. Il prépara un plateau repas et alla toquer doucement à la porte de sa nouvelle coloc. L’entendant d’entrer, il s’exécuta aussitôt. Ella était toujours dans son lit. Il vint s’asseoir à côté d’elle et déposa un bon petit déjeuner sur ses genoux. Ne connaissant pas tous ses goûts encore, avec son bol de café, Spencer lui avait pris petits pains au chocolat, croissants et autres gourmandises encore. Pour les croissants, c’était un petit clin d’œil pour le passé de la demoiselle à Paris. Il savait qu’elle avait vécu là-bas. Il avait envie de pouvoir y aller un jour aussi. Parait-il que c’est une des villes les plus belles et romantiques au monde. Il était curieux de voir ça. « Bonjour toi. Bien dormi ? » Il lui fit la bise et croqua un bout dans un des croissants. Laissant tomber des miettes sur la couette de la jeune femme. « Pour me faire pardonner, je ferais le ménage dans ta chambre pendant que tu te prépares. »

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Sam 2 Avr - 20:38



   
   Ella & Spencer
   Relooking & Wouaf Wouaf

L
e déménagement d’Ella dans le Bronx s’était très bien déroulé. Elle en vit là l’occasion de se refaire une garde-robe complète et son colocataire semblait surpris de voir à quel point déjà elle avait de quoi se partir sa propre boutique de vêtements à son nom. Elle avait fait les plus belles boutiques de Manhattan, pour une fois elle n’avait pas l’impression de faire des achats compulsifs puisqu’il était primordial de se vêtir. Il était vrai qu’elle aurait pu réduire ses dépenses et se contenter de quelques morceaux de vêtements, mais elle s’était finalement convaincue qu’elle pouvait bien se payer ce luxe. Elle avait tout de même décidé d’aller en colocation au lieu de se repayer un nouvel appartement et de le meubler en entier, elle pouvait bien s’offrir de belles choses pour toutes les concessions qu’elle avait fait, non ? Elle avait aussi décidé de faire un relooking de sa chambre ce qui sembla en fait plus ravir le propriétaire que de le déranger. Elle lui avait promis de tout remettre à l’état normal si elle devait partir, la chambre était maintenant joliment décoré avec plusieurs accessoires de couleurs roses et elle avait également ajouter des motifs de la même couleur au mur pour casser le blanc terne de ces quatre murs. Avec toutes ses dépenses elle était réellement en train de se demander si cela ne lui aurait pas couter moins cher de partir toute seule en appartement, mais au fond d’elle elle savait très bien qu’elle n’aurait pas fait cette concession sur tous ces vêtements. La mode de la saison était un style qu’elle adorait tout simplement et les stylistes inventaient de si beaux modèles, il était important qu’elle encourage l’économie locale et c’était encore mieux quand elle touchait plus d’une personne. Depuis la mort de Cléo elle ne s’était jamais sentie aussi bien depuis si longtemps. Ce nouveau projet lui avait vraiment changé les idées et cela faisait le plus grand bien à la blondinette.

La colocation avec Spencer était comme à leur premier échange tout était des plus naturels entre eux et le courant passait comme s’ils étaient connus depuis toujours. À l’habitude Ella était plutôt méfiante avec les hommes. Elle ne se dévoilait pas très rapidement à eux. Son petit cœur en avait beaucoup trop souffert dans le passé, elle avait toujours cette peur qui l’habitait que cette situation arrive de nouveau. Elle préférait donc largement attendre et de bien être en confiance avec la personne avant d’être à 100% elle. La directrice marketing se doutait qu’elle avait sans aucun doute perdu plusieurs bons partis de la sorte, elle savait qu’elle était peut-être un peu trop sélective. Toutefois, elle se rassurait toujours en se disant que si les hommes n’avaient pas voulu attendre de la connaître un peu plus qu’il n’était tout simplement pas fait pour elle. Cette barrière qu’elle se mettait elle-même n’était jamais là en présence de Spencer. Peut-être parce qu’elle savait qu’il avait déjà une copine et qu’il n’était point intéressé à elle ? Nombreuses avaient été les occasions où ils avaient passé la soirée à parler dans le salon de tout et de rien en n’écoutant absolument pas le film qu’ils s’étaient promis d’écouter. Sa vie était si agréable ici qu’elle avait même finit par se dire dernièrement que cet incendie n’était peut-être pas arrivé pour rien. Il était vrai qu’elle s’ennuyait beaucoup de la compagnie de son chihuahua, mais depuis qu’elle avait emménagé chez Spencer elle se sentait beaucoup moins seule dans la grosse pomme. Ce vide qu’elle avait ressenti et ça même avant l’incendie n’avait jamais été comblé jusqu’à aujourd’hui. La vie de Julian semblait totalement décalée de la sienne puisqu’en un mois elle ne l’avait toujours pas croisé dans l’appartement. En revanche elle avait entendu plus d’une fois des ébats amoureux en provenance de sa chambre ce qui lui confirmait qu’il était bel et bien vivant. Elle se levait et se couchait beaucoup trop tôt pour croisé le jeune homme. Spencer lui avait également dit qu’il était étudiant en médecine, il n’y avait donc aucun doute que ce dernier devait faire des heures de fou durant ses stages. Ella ne perdait pas espoir, elle allait sans aucun doute le croiser un jour. Au moins elle ne pouvait pas dire que sa présence ne le dérangeait. Il était vrai qu’elle trouvait cela parfois déplacé d’entendre des cris de femmes aux petites heures du matin, mais elle commençait à s’y faire. La première fois en revanche la pauvre n’avait pas dormi de la nuit.

La proposition pour refaire la garde-robe de Spencer avait semblé l’enchanté puisque c’est lui-même qu’il lui en parla un soir cette semaine. Les deux adultes avaient donc conclu de s’y rendre Samedi puisque les deux ne travaillaient pas. Toute la semaine, Ella avait été excitée à cette idée et elle passa même plusieurs heures au boulot alors qu’elle avait besoin de se décompresser à regarder les sites internet des boutiques où elle comptait emporter le brun magasiné. Elle avait noté les meilleures aubaines dans son téléphone et avait bien hâte de voir tout ce qu’elle arriverait à lui acheter avec la limite du budget de Spencer. La seule chose dont elle avait peur c’est que ses choix à elle ne lui plaise pas particulièrement, mais bon ils étaient des adultes et il se devait de lui dire. Elle chercherait tout simplement plus longtemps, au contraire le défi l’animerait encore plus ! Le cadran d’Ella sonna et elle resta toujours dans son lit en cherchant à conserver encore quelques minutes de sommeil avant de se lever. Elle avait beaucoup de misère à se lever depuis la mort de son chihuahua, Cléo s’amusait à la réveiller au moment que la sonnerie sonnait et la passionnée de mode n’avait d’autres choix que de se lever pour sortir sa protégée à l’extérieur. On toqua finalement à sa porte et Ella se leva en sursaut. S’était-elle rendormie ? Peut-être que Spencer l’attendait depuis longtemps.

-Oui ?

Son coloc entra finalement avec un plateau déjeuner ce qui fit décrocher un énorme sourire à la locataire. Elle n’aurait jamais pu tomber sur un meilleur choix de colocation elle en était certaine. Comme il était gentil de lui préparer le petit déjeuner au lit, elle n’avait jamais eu ce bonheur avant c’était la première fois que cela lui arrivait. Elle reconnut rapidement l’odeur des croissants et déjà elle avait hâte de prendre une bouchée. Tout cela avait grandement ouvert son appétit. Elle se remémora alors tous ces petits déjeuners à Paris, c’était le genre de chose dont elle s’ennuyait de la ville Lumière. Les croissants et les grandes boutiques de mode étaient les deux choses qu’elle regrettait le plus, surtout depuis que sa garde-robe était partie en fumée. Elle s’était même surpris à regarder les billets d’avions la semaine passée, une escapade en Europe ne serait pas de refus et cela lui donnerait l’occasion par le fait même de faire un petit tour chez ses parents. Elle se demandait néanmoins si le choix de Spencer était calculé parce qu’elle lui avait fait cette confession sur les croissants un soir. Elle croyait bien que oui et en fait cette idée l’enchantait. Il était tellement attentionné, comment Tatum avait pu refuser sa main ?

- Oui très bien dormi ! Et toi ? Tu es trop adorable de m’avoir préparé le petit déjeuner, tu n’aurais pas dû, tu n’étais pas du tout obligée !

Elle croqua rapidement dans un croissant, ce délicieux goût de beurre lui réchauffa le cœur. Elle prit par la suite une gorgée de son café qui était tout simplement parfait, exactement comme les faisait elle-même. L’avait-il observé durant ce mois puisqu’elle ne l’avait pensé ?

-Mais non pas question que tu ramasses ma chambre déjà que tu as fait tout le ménage de l’appartement avant même que je puisse t’aider cette semaine !

Elle sourit et discuta avec ce dernier pendant que son estomac se remplissait. Il était rare qu’elle mange autant pour le premier repas de la journée. Elle se leva pour se motiver à commencer à se préparer. Elle se dépêcha de ramasser tout le plateau repas avant que Spencer ne le fasse. Il était déjà assez bien gentil de lui avoir préparé tout ça, il n’était pas question qu’il ramasse en plus !

-En tout cas, il ne faudra pas que tu me fasses des petit-déjeuner comme ça tous les jours sinon je vais soit devenir obèse ou bien je vais vouloir retourner à Paris !

Elle rigola en se tapotant le ventre, signe qu’elle avait bien trop mangé. Elle partit finalement en direction de sa chambre pour se changer. Elle avait déjà prévu le coup hier et avait pris sa douche avant d’aller se coucher pour éviter de mettre trop en retard Spencer dans leur journée. Son choix s’arrêta sur une petite robe de printemps de couleur bleu pastel ’elle agença avec des escarpins blancs. Elle se maquilla légèrement, elle n’avait pas besoin d’être la plus belle pour magasiner. Elle prit finalement son sac à main de la même couleur que ses talons hauts et elle sortit pour aller à la rencontre du trentenaire qui avait l’air de bien s’ennuyer en l’attendant.

-Dit Spencer tu peux vérifier si ma fermeture éclair est correcte dans mon dos ? Je crois que je ne l’ai pas suffisament monté !

Elle souleva ses cheveux et lui fit dos pour qu’il puisse procéder à la vérification. Les deux jeunes gens allaient enfin pouvoir partir prendre le métro pour commencer cette course aux emplettes !
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Dim 3 Avr - 22:26

Ella & Spencer
Relooking & Wouaf wouaf


Ah là là ! Sacré Juju avec ses conquêtes d’un soir… Au début, le trentenaire se demandait ce que l’étudiant pouvait bien faire dans sa chambre avec tout le vacarme qu’il pouvait faire par moment. Puis lorsqu’il réalisa en voyant sortir de ça ce qu’il a bien pu se passer dans cette pièce, le bibliothécaire en était extrêmement gêné. Soit il sortait, soit il s’enfermait dans sa propre chambre en mettant des boules quiès dans ses oreilles pour ne plus rien entendre. Puis, il devint exaspéré. Car mine de rien, c’est que le jeune avait de l’endurance en la matière ! Maintenant, Spencer était las. Le bruit lui était passé par-dessus la tête. Il n’en faisait même plus attention. Le soir de la fête de débauche de Julian l’avait vacciné de son comportement. Le beau brun ne souhaitait pas paraitre continuellement pour le vieux pépère grincheux de service. Surtout maintenant qu’il y avait Ella. Il ne voulait pas qu’elle attrape une mauvaise opinion de lui. Ce n’était pas comme s’il cherchait à lui plaire, puisque Tatum était dans sa vie. Il aimait sa petite amie. Mais jamais il n’allait dormir chez elle et inversement. Les tentations seraient bien trop tentantes sinon. Souvent, Spencer en avait envie. Et bizarrement sa libido était en hausse ces derniers temps. Il y a une dizaine de jours de cela, un soir alors que mister Evans faisait du sport en chambre avec une de ces camarades de classe et que leurs ébats s’entendaient du salon, Spencer prononça des mots à Ella qu’il ne penserait jamais dire. « Ca donnerait presque envie… » Lui qui était si pudique sur le sujet d’habitude, avec sa nouvelle colocataire, il avait tendance à s’ouvrir plus facilement. Même s’il n’avait pas dit clairement à Ella qu’il était encore puceau, c’était un peu tout comme car elle savait qu’il attendait sagement que sa petite amie veuille l’épouser. En reparlant avec elle de ce refus, le bibliothécaire lui avait précisé qu’il avait dit sa demande le premier soir. Ella lui donna son point de vue dessus. Il était évident que Spencer ne savait pas s’y prendre avec les filles. Elles étaient si compliquées qu’il n’arrivait pas à les comprendre. Peut-être que grâce à sa nouvelle meilleure amie, il apprendra à mieux les connaitre. L’espoir faisait vivre non ?

Spencer apporta de quoi déjeuner à Ella dans sa chambre. Il espérait bien faire et surtout ne pas la gêner de cette intrusion dans son petit jardin secret. Depuis qu’elle avait emménagé à l’appartement, c’était l’une des rares fois où il osait venir la voir dans son espace à elle. A chaque fois, le jeune homme ne put s’empêcher d’admirer la décoration qu’il avait fait en ces lieux. Il trouvait qu’elle avait vraiment de bons goûts et pensait que le rose devait être sa couleur fétiche. Il sourit car ça faisait un peu petite fille. Puis pensant à Eléonore, son sourire s’effaça. Le visage devenu tristounet, il se mit à penser à la petite fille. Bientôt, en juillet, elle aura quatre ans. La petite lui manquait énormément. Le bibliothécaire s’était habitué à l’absence de Lindsey. Mais le vide qu’Eléonore a mis dans son cœur, jamais il n’arrivera à la combler. Spencer adorait quand elle l’appelait papa et qu’elle lui sautait dans les bras en lui faisant plein de câlins et de bisous. Elle était si adorable cette enfant ! La dernière fois qu’il l’avait vu, la petite n’avait que deux ans et demi. Depuis le temps, elle a bien dû changer. Spencer songeait à quoi pouvait elle bien ressembler aujourd’hui. Tenait-elle toujours du côté de sa mère ? Peut-être bien que oui. Peut-être bien que non. La petite tête blonde lui avait fait le plus beau cadeau du monde en lui donnant un petit avant-goût d’être papa. C’était grâce à la petite puce qu’il désirait tant se marier et fonder sa propre famille. Un rêve qu’il avait fini par abandonner avec le refus de Tatum et l’annonce de sa leucémie. D’ailleurs en parlant de sa maladie, seuls Ryan et sa petite amie étaient au courant. Abigail aussi mais elle était tenue par le secret professionnel donc il ne s’en faisait pas trop pour elle. Combien de temps allait-il encore tenir avant que ses colocataires l’apprennent ? Dans le pire des cas, ce sera à son décès, lorsqu’il manquera sa part de loyer à payer au propriétaire. Dans le meilleur des cas, il espérait que ce ne sera jamais. Mais pour cela, il fallait que sa santé aille mieux. Pendant un moment ça allait. Mais depuis cette nuit, ce n’était pas trop ça. Il avait très mal dormi. L’avantage est qu’il était réveillé avant l’heure de se lever. Avant que le réveil ne sonne. Mais il était assez pâle et fatigué. Spencer espérait qu’il tiendrait le coup toute la journée. Il ne voulait pas que sa sortie avec Ella soit gâchée par un de ses malaises. Il croisait les doigts. Et s’il le pouvait, il en ferait autant avec les orteils. « Pas beaucoup. J’ai été réveillé par un chien qui aboyait vers deux heures et après impossible de refermer l’œil de la nuit. » Son histoire était en partie vrai. Le bibliothécaire avait un sommeil très léger. Il omît juste de préciser que c’était surtout ses nausées qui l’avait empêché d’avoir un sommeil réparateur. Afin de ne pas mettre de soupçon de son état via Ella ou Julian, Spencer avait à côté de lit une bassine pour au cas où. Le jour, il la cacha sous le lit. Et s’il vomit, il faisait bien attention à ne pas croiser l’un ou l’autre le temps de vider la bassine et la nettoyer. Les toilettes avaient ses inconvénients. Mais aussi ses avantages pour des choses de la sorte. Mine de rien c’était quand même bien pratique. « Mais ne t’inquiète pas, je me coucherai plus tôt ce soir. Ou si je trouve un petit temps dans l’après-midi, je ferai une sieste comme les papys et mamies. » Il tentait de rassurer Ella. Il savait à quel point elle pouvait s’en faire pour les autres. Et il refusait qu’elle s’en fasse pour lui. Surtout vu son état réel. Le bibliothécaire avait tendance à toujours plaisanter un peu sur son âge. Cela était depuis que Julian l’avait appelé pépé une fois. Spencer savait qu’il était plus vieux que ses colocataires et son meilleur ami. Il complexait sur sa vieillesse. Entre ça, son physique et son manque évident d’expérience, il y avait de quoi que le trentenaire n’avait aucune confiance en lui ! « Je voulais juste te faire plaisir. J’espère que j’ai bien fait. Sinon il faut me le dire hein… C’est une façon pour moi de te remercier pour la sortie qu’on va faire. Même si je sais que je vais revenir ruiné grâce à toi, ça me fait plaisir qu’on passe du temps ensemble… » Il se mit à rougir en détournant le regard. Il prit un croissant qu’il goûta. « En fait c’est bon ces petits trucs ! Faudra que je nous en prenne plus souvent. » Il lui souriait. Ella refusa sa proposition de nettoyer les miettes. Bon et bien tant pis alors. « A ce qu’il parait, Paris c’est beau… » Spencer était sur son petit nuage. La France était un des pays qu’il rêvait de visiter un jour.

Le temps que la blondinette se prépare, Spencer débarrassa et fit la vaisselle. Pas très bien, il alla s’asseoir un instant sur le canapé. Mauvais mal de tête ! Surement à cause de la fatigue. La jeune femme sortit habillée de sa chambre et lui demanda de l’aider à fermer sa robe. En bon gentleman, Spencer s’exécuta. Il leva la fermeture et en profita en admirer les courbes de la demoiselle. « Tu es très jolie Ella. » Il avait envie de la prendre dans ses bras mais n’osa pas. C’est à ce moment précis que du sang coula de son nez. Le remarquant immédiatement avant qu’Ella ne lui fasse face, il prit un mouchoir et pressa sa narine. Spencer s’éclipsa dans la salle de bains. Et dire qu’en plus de sa maudite leucémie, il était aussi hémophile. En espérant que le saignement cesse rapidement…

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Lun 4 Avr - 20:36



   
   Ella & Spencer
   Relooking & Wouaf Wouaf

E
lla était surprise et touchée de voir à quel point Spencer semblait heureux qu’ils passent du temps ensemble. Il avait bien visé juste pour lui faire plaisir avec tous ces croissants, mais elle n’en demandait pas autant ! De son côté c’était un réel bonheur et loin d’être une corvée de passer une journée à aller habiller le bibliothécaire. Elle rit quand il lui indiqua qu’elle allait sans doute le faire ruiner, il ne voulait sans aucun doute même pas s’imaginé quel était son budget annuel personnel pour des vêtements. Elle n’avait toutefois pas l’intention de faire dépenser autant son nouvel ami ! De ce quel avait pu constater durant ce mois de colocation c’est qu’il ne semblait pas avoir une imposante garde-robe, il avait peut-être de quoi tenir qu’une semaine sans avoir besoin de faire de lessive.  Elle mettrait l’accent pour trouver des morceaux qui pourraient donc s’agencer entre eux pour faire des multiples combinaisons et éviterait à tout prix les combinaisons uniques. Spencer détourna le regard et sembla rougir. Peut-être était-ce simplement son imagination ? Elle l’observa quelque peu alors qu’il croquait à pleine dents dans le croissant au chocolat. Le brun avait réellement l’air de vire un quelconque malaise. Elle avait vu ce regard l’autre soir alors qu’ils étaient dans le salon et que leur colocataire faisait du « sport » avec une fille dans sa chambre. Il avait lancé à la blague, du moins Ella en avait déduit que s’en était une, que tout ça donnait presque envie. Contrairement au brun, les ébats amoureux de Julian la rendaient peu à l’aise et ne lui donnait point envie d’en avoir de son côté. Elle avait été même plus que surprise de voir à quel point que certaines de ses conquêtes étaient aussi bruyantes. N’avaient-elles pas conscience qu’il y avait d’autres gens dans l’appartement qui s’adonnait à d’autres choses, soit à dormir ou à bien vouloir écouter un film dans la paix ?  À la remarque de Spencer, Ella s’était donc contentée de sourire bêtement ne savant pas trop quoi répondre. Il avait semblé gêné de ses paroles et surtout de ce lourd silence qui s’était installé entre eux qui n’étaient remplis que par les gémissements d’une femme bien comblée par leur colocataire. Et voilà que ce matin, l’homme avait de nouveau la même expression faciale. Toutefois, elle ne comprenait pas d’où parvenait ce malaise cette fois. Il n’avait pourtant rien dit de travers. Son idée pour le petit-déjeuner était pourtant si chou à moins qu’il n’ait eu peur de la déranger ? Au sourire qu’elle avait il ne pouvait tout de même concevoir en aucun cas que cela ait pu la déranger d’une quelconque façon, non ? À moins que tout ceci était à cause de l’argent et qu’au final il n’avait peut-être pas les moyens de s’offrir le luxe de faire les boutiques ? Elle se rappelait très bien leur première discussion à ce sujet, il lui avait dit très explicitement ne pas avoir d’argent pour ça à moins de gagner à la loterie. Ella avait même été très surprise qu’un mois après il lui demande de l’accompagner. La blonde avait même porté une attention particulière pour ne lui faire aucune nouvelle remarque à propos de cette proposition ni sur son linge pour ne pas l’embêter et lui forcer la main. Il ne pouvait tout de même pas être gêné à l’idée de passer du temps avec la directrice ? Ils avaient passé le mois entier à rigoler à l’appartement, il n’y avait aucun doute qu’ils allaient bien s’amuser à l’extérieur de ses 4 murs. Oh ! Peut-être était-il mal à l’aise à cause de Tatum ? Ella n’avait jamais pensé à cette éventualité en proposant à Spencer cette séance magasinage, il fallait dire qu’elle n’était pas encore au courant qu’il avait une copine à ce moment-là. Normalement c’était plutôt à la petite amie d’aller habiller son homme, non ? Le bibliothécaire avait peut-être peur que l’autre blonde soit jalouse. Si c’était bien le cas, elle pourrait lui promettre de ne rien dire ! Elle ne voulait pas s’imposer dans leur couple après tout. Spencer était tellement gentil, peut-être se sentait même mal à l’aise d’aller magasiner sans Ella à cause de sa proposition ? Il était peut-être pris entre deux feux, d’un côté Tatum qui n’apprécierait pas du tout qu’il magasine avec une autre femme et de l’autre Ella qui serait déçue de ne pas l’accompagner à cette séance shopping. Le pauvre ! Maintenant qu’Ella avait analysé toutes les facettes possibles, elle comprenait beaucoup mieux le malaise du brun. Devait-elle lui en parler ?

-Tu ne m’es redevable en rien, ça me fait réellement plaisir de t’accompagner ! Ça fait si longtemps que je n’ai pas fait les boutiques avec un homme que je me sens comme une gamine à Noël. Je suis certaine que ça va être une superbe journée, le beau temps est au rendez-vous en plus !

Ella termina son petit-déjeuner alors que Spencer semblait rêver en s’imaginant Paris. Elle en vit là la belle occasion de remettre Tatum sur le tapis. La directrice ne voulait absolument pas qu’il croit qu’elle avait oublié qu’il avait une copine.

-Qui sait peut-être qu’un jour tu iras à Paris avec Tatum ?

La blonde aurait bien aimé lui dire à ce moment-là qu’elle pensait y aller tout prochainement et que s’il voulait l’accompagnée ce serait avec une très grande joie. Toutefois, elle se voyait mal face à sa copine de lui faire une telle proposition. Elle avait remarqué que dernièrement qu’elle et Spencer semblaient avoir passé beaucoup de temps ensemble comparativement aux nombre d’heures que le couple s’était vu. Leurs horaires ne concordaient absolument pas alors que celui des deux colocataires étaient pratiquement le même. Elle rêvassa de son côté en s’imaginant très bien lui faire découvrir ses coups de cœurs de la ville lumière, il ne serait certes pas enchanté par ses boutiques favorites, mais il y avait tellement d’autres choses qu’elle aimait de Paris. Il y avait tous ces petits commerces, ces restaurants, ces paysages et ça c’était sans oublié le charmant accent des citadins ! Sa petite robe bleue qu’elle mit augmenta sa nostalgie en se remémorant l’une des robes qui avait péri dans les flammes. Ce fut avec plaisir que Spencer l’aida avec sa robe, ce que c’était pratique d’avoir quelqu’un pour l’aider dans ce genre de situation ! C’était bien là un très grand avantage de la colocation, Cléo n’aurait jamais pu lui apporter cette aide malgré toute sa bonne volonté ! Elle se surprit à rougir quand il la complimenta, ce qu’il était gentil !

-Merci ! J’adore…

Elle arrêta sa phrase puisqu’en se retournant le brun n’était plus là. Elle entendit la porte de la salle de bain claquer. Peut-être avait-il une envie soudaine ? Elle haussa les épaules et décida plutôt d’aller chercher son sac à main et ses lunettes de soleil. Spencer n’était toujours pas sorti, elle décida donc de prendre place sur le divan et commença à regarder ses courriels sur son téléphone par habitude. Elle s’était pourtant promise de ne pas les consulter ce week-end ! Ella était réellement un bourreau de travail, le nombre d’heures qu’elle faisait durant une semaine lui importait peu tant que tout allait comme elle le voulait. Il n’était pas rare de la voir arriver à l’appartement très tard le soir puisqu’elle avait décidé de finir un dossier. Elle répondit à ceux qu’elle était capable de répondre tout de suite, les autres attendraient lundi ! Elle fut intriguée en voyant qu’il y en avait un de la part de son grand patron, il n’avait pas l’habitude d’envoyer lui-même des messages. C’était plutôt sa secrétaire qui avait l’habitude de la contacter. Le vice-président lui demandait de lui envoyer son rapport d’analyse des ventes du mois dernier le plus tôt possible puisqu’il avait besoin de ces données pour compléter une présentation qu’il devait faire à la première heure lundi. Elle était pourtant convaincue de l’avoir donné hier ! Le stress monta en elle, Ella n’avait pas l’habitude de faire des erreurs et se sentaient toujours très mal quand cela arrivait.  Elle avait réussi à le complété tout juste avant de finir de travailler. L’avait-elle oublié dans l’imprimante ?  Ella tenta de se calmer quelque peu. Spencer comprendrait qu’elle devait tout simplement faire un petit arrêt par le bureau. De toute façon Valentino était dans le même secteur que celui où la directrice avait décidé d’emporter le bibliothécaire pour leur magasinage. Elle entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir et aussitôt elle se leva. Elle était prête à partir dès maintenant, surtout qu’elle voulait envoyer le document à son patron le plus tôt possible ! Elle mit ses lunettes de soleil et attendit Spencer à l’entrée.

-Je vais devoir faire un arrêt à mon boulot si ça ne te dérange pas trop, j’ai totalement oublié de donner un document à mon patron hier !

Elle le regarda avec un petit sourire en guise d’excuse. La blonde ne voulait pour rien au monde lui imposer cette escapade, mais elle n’avait pas d’autres choix malheureusement ! C’est à ce moment-là qu’elle remarqua le teint plus livide de son ami. Elle enleva ses lunettes pour être certaine que ce n’était pas ses verres teintés qui lui jouait un mauvais tour.

-Spencer… Est-ce que ça va ?

WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Mar 5 Avr - 22:50

Ella & Spencer
Relooking & Wouaf wouaf


Il était vrai que le beau brun était tout content de passer la journée entière en compagnie de sa nouvelle meilleure amie. Même si l’ancienne qui manquait encore beaucoup et qu’elle avait fait une bien trop brève réapparition via sa carte de la saint valentin, Spencer n’avait pas eu d’autres choix depuis leur séparation que de tourner la page. Lorsque Tatum l’avait dragué sur son lieu de travail, le jeune homme s’était amouraché de la réceptionniste et avait foncé la tête baissée dans cette relation. Dans l’espoir d’oublier la rouquine. Mais le pourrait-il un jour ? La doctoresse a été son premier amour. Le seul et unique premier amour. Celui avec un grand A en majuscule que les adolescents rêvent tant. Spencer avait sagement attendu pendant quinze ans qu’elle s’intéresse à lui. Et au final pourquoi ? Pour une idylle qui n’avait pas d’avenir. Lindsey avait eu une adorable petite fille d’un autre homme. Le bibliothécaire refusait de briser cette famille si un jour son ex meilleure amie avait un espoir de se remettre avec le père de son enfant. Ce dernier était beau, grand, intelligent. Mais surtout il avait une bonne situation. Hunter était cardiologue. Spencer paraissait chétif à côté. Aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Bref il n’arrivait pas à la cheville de l’autre homme.

Spencer se souvint du soir où il avait fait visiter l’appartement à Ella. La jolie blonde lui avait proposé de faire les magasins ensemble afin qu’elle le relooke. Spécialiste de la mode, la jeune femme était toujours habillée impeccablement. Le trentenaire aimait sa façon de se fringuer. Il était donc curieux de voir comment elle l’habillerait et avait accepté sa proposition. C’était une idée de sortie plutôt originale et intéressante. Pourtant, Spencer n’avait toujours pas gagné au loto. En même temps, il aurait du mal étant donné qu’il n’y jouait même pas. Le bibliothécaire avait réussi tant bien que mal – car les frais médicaux, ça fait mal au porte-monnaie – à économiser un peu d’argent. Bon, ce n’était pas un gros budget. Juste de quoi s’acheter un tee-shirt et un pantalon. Evidemment, Spencer n’oserait jamais dire le montant ridicule de son montant relooking. De peur qu’Ella sente qu’il se moque d’elle avec si peu d’argent. Car ce n’était pas du tout le cas bien au contraire. Le trentenaire avait une petite idée derrière la tête pour finir leur promenade. En espérant que la blondinette soit heureuse de la surprise qu’il lui prépare. Spencer avait eu l’envie de lui faire plaisir pour leur premier mois de colocation. En même temps, il culpabiliser vis-à-vis de Tatum. Plusieurs mois qu’ils étaient en couple et jamais ils ne s’étaient offert de cadeau ni l’un ni l’autre. Et ici, trente jours après sa rencontre avec Ella, le bibliothécaire voulait lui faire une offrande assez particulière. Pour se racheter de cet écart de conduire dans leur relation, Spencer avait l’intention de lui acheter un petit cadeau aussi. En revanche, il n’avait aucune idée de ce qui ferait plaisir à une femme. Il espérait qu’Ella pourra l’aider dans cette mission. Même si elle n’avait jamais vu la réceptionniste, la directrice de marketing sera surement mieux capable que le bibliothécaire pour savoir ce qu’il ferait le plus plaisir à une femme ! D’autant plus que le jeune homme n’avait toujours pas prévenu sa copine qu’il avait trouvé une nouvelle colocataire. Restait plus qu’à prier que Tatum ne devienne pas jalouse d’Ella. Même si elle aurait toutes les raisons du monde pour l’être. Miss Hamilton risquait de ne pas voir d’un bon œil son homme vivre avec une autre fille. Surtout qu’Ella voyait Spencer beaucoup plus qu’elle.

Le garçon était très timide. Il rougissait et était plus à l’aise facilement. La fan de chihuahua l’avait vite remarqué. En quelques sortes, il se dévoilait rapidement avec son regard fuyant et ses gestes maladroits. La prise de parole pouvait se montrer pire et pesant. Des fois, Spencer regrettait de ne pas être muet. Il était encore gêné de sa remarque de l’autre soir pour Julian et son aventure d’une nuit. Le bibliothécaire voulut se faire drôle. Au lieu de cela, il avait créé un silence dont il se serait bien passé. Entendre les gémissements de la parfaite inconnue le rendit mal. Cela le frustrait au plus haut point de n’avoir jamais été à la place de Julian. Non pas pour réaliser un tableau de chasse impressionnant. Quoique le petit jeune avait encore de la marche pour arriver au même stade que Ryan à ce niveau-là. Spencer souhaitait juste avoir une seule femme pour partenaire sexuelle. Au point où il en était sanitairement parlant, c’était juste pour éviter de passer sous terre sans avoir connu les plaisirs de la chair. Pour détendre l’atmosphère avec Ella et casser ce bruit de fond incessant et non désiré, il rajouta juste « Je plaisantais… » En réalité, il n’avait pas besoin d’entendre les efforts de Juju pour avoir envie de ça. C’était même plutôt le contraire en fait. Ça cassait tous ses instincts de mâle. Lorsque sa santé allait mieux, le bibliothécaire avait tendance à s’exciter facilement. Voir trop en présence d’Ella. Ça le mettait mal à l’aise. Et si elle s’en apercevait ? Pour Tatum dans tout ça ?

Ella semblait réellement ravie de faire les boutiques avec son colocataire. Ce qui mit du baume au cœur de ce dernier. « Oui il fait beau. La journée s’annonce agréable. » Ils parlèrent de Paris. « Je ne sais pas si ça l’intéressera. Du moins d’y aller avec moi. » Il haussa les épaules. Spencer ne doutait pas de Tatum. Juste de leur relation. De lui. Il ignorait s’il supporterait encore longtemps une relation en décalée comme la leur. Célibataire, lorsqu’il rêvait d’avoir une petite amie, le trentenaire rêvait d’être toujours en compagnie de sa dulcinée et pouvoir faire plein de choses ensemble. Et ici ce n’était pas le cas.

Dans la salle de bains, Spencer ne tentait pas seulement de stopper son saignement nasal. Il avait eu subitement la nausée aussi et fut obligé de se vider l’estomac dans la cuvette des toilettes. Il s’était rincé la bouche, lavé ses dents. Et pour vaincre la mauvaise haleine, il utilisa un petit spray buccal à la menthe. Comme ça ni vu ni connu, personne ne pouvait deviner ce qu’il venait d’arriver. En sortant rejoindre Ella, elle lui demanda un service pour son travail. « Non il n’y a pas de problème. On peut même commencer par ça si tu préfères. » Elle remarqua sa mauvaise mine. Et zut ! Vite vite il fait trouver un truc à dire ! Vite vite ! Il ne voyait pas. C’était comme si elle l’avait pris sur le fait. « Ne t’inquiète pas pour moi. » Il lui fit son plus beau sourire en s’avançant vers elle et lui donna un petit baiser sur le front. « On y va ? » Et ils sortirent de l’appartement. Spencer se laissa guider par la jolie blondinette pour une aventure inédite !

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Mar 19 Avr - 2:46



   
   Ella & Spencer
   Relooking & Wouaf Wouaf

E
lla était peu convaincue que son ami lui disait la vérité au sujet de son état de santé. Le pauvre avait tellement l'air mal en point ! Elle se laissa néanmoins embobinné dans l'histoire. S'il ne voulait pas lui en parler elle n'allait quand même pas le forcer. Il lui offrit un baiser sur le front qui la surprit quelque peu et la surprit à rougir. Ce baiser se trouva à être néanmoins très efficace pour fermer le clapet à Ella et à passer à autres choses. Elle se contenta de sourire et ils sortirent de l'appartement. L’aventure des deux amis commença donc tout d’abord sous terre à bord du métro New Yorkais. Le soleil avait beau être haut dans le ciel et la température digne d’une journée d’été, Ella n’avait pas l’ambition de faire le parcours à la marche et elle se doutait que ce devait être la même chose pour son colocataire. Elle se promettait néanmoins de faire le parcours à pied un de ces jours jusqu’à son boulot. Elle se voyait très bien traverser Central Park de fond en comble le matin, il n’y avait rien de mieux qu’une bouffée d’air dans la nature pour bien débuté une journée. La nature n’avait pas beaucoup de place dans la grosse pomme, Central Park était de loin la seule étendue de vert remarquable qu’Ella avait vu à New York. Sa motivation avait toutefois baissé en prenant conscience qu’il y avait environ 10 kilomètres entre le bureau et son domicile. Une personne normale le ferait probablement en deux heures, mais dans son cas elle s’arrêterait sans doute bien trop souvent à tous ces beaux magasins qu’elle découvrirait dans cette nouvelle aventure.  C’était là une des choses qu’elle s’ennuyait de ne plus vivre sur l’île de Manhattan. Beau temps comme mauvais temps elle se rendait au travail à pied en moins de trente minutes. Maintenant, elle s’enfermait dans les souterrains de la ville pour se déplacer. Il lui arrivait néanmoins souvent de s’arrêter avant sa destination finale et de parcourir le reste à pied. Avec ces journées au boulot à rester assise toute la journée la plupart du temps elle avait besoin de bouger. Elle ne s’était toujours pas résolue à aller au gym, l’odeur des gymnases lui puait au nez tout simplement. Si seulement elle avait un homme pour partager sa vie, elle se sentirait un peu moins coupable d’être inactive en faisant un peu de sport au lit !

Même si elle n’avait pas réellement pris le métro depuis son arrivé à New York, Ella était une habituée de ce moyen de transport. Vivant autrefois en banlieue Parisienne, elle n’avait pas eu le choix de s’accoutumer à ce mode de transport en commun. Elle ne savait néanmoins pas comment des gens faisaient pour réussir à lire à travers du wagon, pour sa part la seule fois qu’elle avait essayé un haut le cœur l’avait convaincue que ce n’était pas une bonne façon de se divertir dans son cas. La directrice marketing se sentait néanmoins intrépide puisqu’elle avait appris à garder son équilibre sans être toutefois obligé de se tenir à quelque part. Elle avait l’impression d’être sur une planche de surf sur la mer et cela lui avait sauvé bien gros des soucis à être obligée de se coller à un inconnu pour se tenir au même poteau lors des heures de pointe. Songeuse, elle releva ses yeux vers Spencer. Depuis leur entrée dans le wagon, la discussion s’était quelque peu arrêté entre les deux. Il fallait dire que toutes ces oreilles indiscrètes n’aidaient pas autour d’eux. Elle n’aimait pas se faire épier sa conversation. Le bibliothécaire tenait fermement la barre contrairement à elle qui n’avait pris appuie que sur sa jambe droite. Leurs regards se croisèrent et Ella lui sourit. C’était fou de voir à quel point en l’espace d’un seul mois leur relation avait autant avancé. Elle le sentait réellement comme un ami très proche et elle se doutait que c’était la même chose pour lui. Elle avait réellement eu de la chance de tomber sur cette annonce et elle ne s’imaginait pas du tout repartir toute seule en appartement à présent. La vie en colocation lui plaisait beaucoup. Il était toujours plaisant d’avoir un ami à qui raconter les moments de sa journée au boulot en arrivant à la maison. Un groupe d’hommes entra et elle se sentit aussitôt reluquer de la tête aux pieds. Ils n’avaient jamais vu une femme ou quoi ?

-En tout cas, elle je n’y ferais pas mal… T’as vu son beau petit cul ? marmonna l’un d’eux à la petite gang.

-Je préfère sa belle poitrine ! rajouta un autre en rigolant.

Ella leva les yeux au ciel en les entendant. Pouvait-il être au moins plus poli en parlant d’elle ? Elle n’avait pourtant rien de plus génial que n’importe quelle autre fille. L’accroc du shopping aimait bien s’habiller et se maquiller, mais elle ne méritait pas qu’on parle d’elle comme l’on décrirait un morceau de viande. Elle décida d’ignorer les remarques des imbéciles, ils ne valaient pas le coup de perdre de la salive pour eux et si jamais ils s’approchaient elle pourrait sans doute se servir de Spencer comme petit copain l’espace d’un instant. Par sécurité, elle décida néanmoins de s’approcher du beau brun qui avait l’air beaucoup plus choqué qu’elle par les remarques.

-Laisse les faire… c’est des idiots… lui marmonna-t-elle.

Elle lui fit un petit sourire pour essayer de le convaincre que ce n’était rien et que cela ne la dérangeait point du tout. Elle lâcha son regard et observa plutôt le sol. Elle avait beau montré à quel point elle s’en foutait, une part d’elle était agacée par la situation. Elle avait l’impression de revivre ses moments où les gens étaient loin de la prendre au sérieux, où elle passait pour une vulgaire Barbie qui étudie dans la mode. Elle chassa ses idées et se reconcentra sur la présente situation, elle allait s’amusé cet après-midi avec Spencer et c’était ça le plus important. Elle releva la tête pour lui demander s’il avait des idées de boutique dans lesquelles il voulait arrêter, mais le wagon du métro s’arrêta brusquement. Elle sentit son corps se soulever quelque peu dans les airs. Elle eut de la chance que Spencer soit à proximité puisque c’est ses bras qui la sauvèrent de la chute, mais le brun sembla perdre équilibre à son tour et Ella se retrouva finalement par-dessus Spencer qui était tombé le dos sur le sol.  Cela lui apprendrait à ne jamais se tenir dans les métros ! Elle espérait que Spencer ne s’était pas blessé avec la chute, si c’était le cas elle s’en voudrait énormément ! Elle se voyait déjà poussé sa chaise roulante jusqu’à l’appartement jusqu’à la fin des temps. La blonde avait le don de mettre les autres dans le pétrin. Inquiète, elle le regarda pour voir si tout allait bien et bientôt du rouge monta à ses joues. Cette nouvelle proximité inconnue avec le propriétaire de l'appartement la rendait visiblement mal à l’aise, il était encore plus beau vu sous cet angle ! Cette pensée la fit rougir encore plus, elle n’avait pas le droit de penser à des choses comme ça surtout que l’homme était en couple. Elle espérait de tout son cœur que celui-ci n’ait pas de dons cachés pour lire les pensées parce qu’il ne voudrait certainement plus qu’ils soient si proches tous les deux. Elle ne voulait surtout pas qu’il pense qu’elle essaie de mettre le grappin sur lui.

-Je suis…. Je suis désolée, je suis idiote j’aurais dû me tenir… Est-ce que ça va ?

Elle observa ses yeux quelques instants pour essayer de découvrir la réponse et c’est là qu’elle réalisa qu’elle était beaucoup trop proche encore de lui. Elle se releva quelque peu complètement rouge comme une tomate, elle espérait qu’il n’ait pas remarqué son changement de couleur faciale. Les gens disaient bien souvent que les hommes remarquaient peu de choses, elle espérait que ce soit le cas dans cette situation. Une alerte sonna dans les haut-parleurs. Qu’est-ce que ça pouvait bien dire l’alerte « Jaune » ? Ella s’imagina des scénarios catastrophes. Et si jamais il y avait un attentat et qu’ils étaient pris au piège ? Elle regarda par la fenêtre, ils étaient loin d’être arrêtés à une station de métro, ils étaient en plein milieu du souterrain. Les lumières s’éteignirent et Ella ne fut pas la seule à échapper un cri de surprise. Instinctivement elle se colla sur son ami pour chercher du réconfort.

-J’ai peur Spencer…
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella Jeu 28 Avr - 22:37

Ella & Spencer
Relooking & Wouaf wouaf


Lorsqu’il sortit de la salle de bains, Spencer fut assez étonné de voir dans le regard d’Ella cette même inquiétude qu’il voyait dans ceux de Tatum depuis la dégradation de sa santé. Concernant la réceptionniste, c’était plutôt normal en y réfléchissant bien. Si elle était amoureuse du bibliothécaire, son angoisse vis-à-vis de la leucémie de son compagnon était justifiée. Enfin, amoureuse… En fait le beau brun ignorait les sentiments qu’éprouvait sa petite amie pour lui. Tout comme lui-même pour elle. Depuis l’arrivée d’Ella dans l’appartement, la colocataire qu’il trouvait peut-être à un trop jolie pour une amie, Spencer se sentait perdu. Il se tourmentait énormément la tête car il s’était rendu compte un soir que la relation amoureuse qu’il avait toujours imaginé vivre un jour se rapprochait bien plus de ses liens avec Ella plutôt que de Tatum. Ça lui faisait peur car il ne voulait pas mettre sa copine au profil de sa nouvelle amie. Leurs travails respectifs les séparaient suffisamment physiquement. Ils ne se voyaient pour ainsi dire jamais. Alors Spencer se refusait d’écarter sa petite amie de son cœur. Loin des yeux, loin du cœur… Il espérait tant que ce proverbe reste menteur. Et pourtant… Le bibliothécaire pouvait-il encore se dire aussi amoureux de Tatoo qu’il l’était au début de leur histoire ? Il n’en savait rien. L’entrée d’une autre femme dans sa vie quotidienne n’arrangeait pas les choses. Spencer avait beau se dire qu’Ella n’était qu’une amie et qu’il ne se passera jamais rien entre eux, ses disputes avec Julian vis-à-vis de leur colocataire – bah oui le petit jeune tente de mettre la directrice de marketing dans son lit – firent comprendre à l’aîné qu’il était un soupçon trop jaloux. Etait-ce réellement Ella la cause ? Ou tout simplement parce que le bibliothécaire enviait les méthodes de drague de l’étudiant ? Lui qui était si timide au point d’être incapable de courtiser une demoiselle. Enfin quoi qu’il en soit, Spencer laissa aussitôt tomber cette inquiétude qu’il avait aperçu chez Ella. Il devait surement encore se faire des idées. Puis de toute façon il ne peut rien se passer entre eux. Le bibliothécaire n’était point célibataire. Alors problème résolu !

Le ciel bleu promettait une belle journée en perspective. Dommage qu’il faille se rendre dans les souterrains afin de prendre le métro. Mais bon c’était le moyen de transport le plus rapide et le moins onéreux pour aller à Times Square. Parmi tout le monde qui les entourait à présent, Spencer ne se sentait pas à l’aise. Il avait beaucoup de mal à supporter la foule, il ne se sentait pas très bien, comme pris de malaise. Mais cette fois ci ce n’était pas à cause de la leucémie. Le beau brun était légèrement agoraphobe. Handicap qu’il arrivait quand même à maitriser suffisamment afin que sa colocataire ne s’aperçoive de rien. Il n’arrivait juste pas à parler sinon il se sentait aussitôt oppressé. D’où ce silence qui s’était d’un coup installé entre eux. Cela ne semblait guère gêner la jolie blonde. Lui souriant régulièrement afin qu’elle ne s’inquiète pas, Spencer observait pas moins du coin de l’œil un groupe de gars visiblement mal attentionné. Le regard devenu sérieux, le bibliothécaire arqua un sourcil en analysant leur méthode de drague plutôt spéciale et trop particulière à son goût. Pour ne pas dire vulgaire. Instinctivement, Spencer se rapprocha d’Ella lorsque celui qui semblait être le chef du gang vint en direction de cette dernière. La façon dont l’autre parlait de sa colocataire le rendait malade. Enervé, il bouillait de l’intérieur mais garda le silence. Voyant les yeux de certains passagers se poser tantôt sur les gars, plutôt sur eux, Spencer se concentra sur les paroles d’Ella. Pour elle, il décida de se calmer et se mit à imaginer un peu la journée qu’ils étaient sur le point de passer encore. Se demandant comment Ella va réagir à la petite surprise que le bibliothécaire avait décidé de lui faire. Sera-t-elle heureuse ou au contraire désemparée ? Le sourire lui revint sur les lèvres quand, tout à coup, le gros bruit sourd tel un sifflement vint abasourdir le monde. Une forte secousse propulsa plusieurs personnes au sol. Spencer tomba lourdement sur le dos. Son crâne heurta un poteau. Le jeune homme sentit un poids atterrir maladroitement sur ses côtes. Le souffle coupé, sur le moment, il passa une main sur son front. Quelque chose le gênait mais Spencer ne savait pas quoi. Ella, qui s’était retrouvée sur lui, s’excusa. « Ne t’inquiète pas… Ça va. Enfin, je crois… Et toi ? »Elle se décala sur le côté afin qu’il puisse se redresser et s’asseoir. En plus de sa tête, son dos lui faisait mal. Regardant sa main, Spencer y vit du sang. « Oh non… » Souffla t il. Etant hémophile, le pauvre savait qu’il avait galérer à stopper le saignement. Surtout à l’arcade. « Pour te faire pardonner, tu me soigneras lorsqu’on sera arrivé à ton bureau. Enfin si tu as des pansements. » Spencer tenta de détendre l’atmosphère. Se concentrant uniquement sur Ella, il réussit à mettre sa peur de la foule de côté. Comme s’ils étaient uniquement rien qu’à deux sur un petit nuage. « Je suis désolé. J’ai Sali ta belle robe… » Spencer toucha l’épaule d’Ella. Là son front avait heurté la jeune femme avant de finir sa course sur le poteau métallique. Il croisa le regard de sa colocataire. Spencer avait envie de la prendre dans ses bras. Pourtant il n’avait aucune raison. Pensant à Tatum, le bibliothécaire resta à sa place. Mais pas pour bien longtemps car les lumières s’éteignirent d’un coup. Ella vint contre lui. Elle avait peur. Lui aussi mais ne l’avoua pas. Spencer avait aussi peur du noir. Depuis l’assassinat de sa mère, un soir dans une ruelle sombre, l’orphelin n’arrivait plus à rester dans la pénombre. Il n’oublia pas le gang qui avait cruellement manqué de respect à son amie peu avant l’accident de rails. « Il ne faut pas avoir peur ma puce, je suis là… » Spencer serra Ella contre lui. Ne pensant qu’à elle et à comment retrouver ce beau ciel bleu qui lui manquait cruellement, le jeune homme ne fit pas attention à la voix dans les hauts parleurs…

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Relooking & Wouaf wouaf | Ella

Revenir en haut Aller en bas

Relooking & Wouaf wouaf | Ella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wouaf Wouaf ~ Autrement dit la Galerie d'Hélène
» Wouaf wouaf ! Ah non, c'est vraie je suis plus un chien.
» Ella Carigan, pour vous servir ![Magicienne & Conseillère du Daronavar]
» Ella Montgomery
» ELLA | GOLDILOCKS — « we’re part of a story, part of a tale; sometimes beautiful, sometimes insane; no one remembers how it began. » ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-