Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Première rencontre lors d'une fête ft. Julian A. Evans



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Première rencontre lors d'une fête ft. Julian A. Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Première rencontre lors d'une fête ft. Julian A. Evans Mer 16 Mar - 13:17


« Première rencontre lors d'une fête »
Julian & Luxe

La jeune femme avait grandie à New York, elle n'avait jamais quitté la ville. Comme elle était en famille d'accueil, cette dernière n'avait pas trop les moyens financiers de partir en vacances avec toute leur petite famille. Depuis la mort de sa petite sœur, Luxe n'avait plus trop goût à la vie, elle faisait des cauchemars de cet accident pratiquement toute les nuits. La jeune femme n'en pouvait plus, cela lui était insupportable de savoir que la personne qui avait causé cet accident était en liberté, à faire sa vie. Pour ce soir, la jeune femme allait justement prévue de se changer les idées, elle devait retrouver des amies à une soirée, pour faire la fête. Après avoir passée la journée à travailler, elle étudiait le droit depuis l'accident de sa petite sœur. La jeune femme avait choisi cela par rapport à l'accident de sa petite sœur mais, finalement ses cours lui plaisait beaucoup alors, elle continuerai dans cette voit.

En rentrant après la cours, la jeune femme grignota quelques trucs avant d'aller dans la salle de bain pour pouvoir se préparer pour la soirée. La jeune femme prend donc sa bouche, l'eau chaude lui coulait sur le corps, s'était agréable comme sensation. Puis, la jeune femme s'habilla, elle enfila une jolie robe rouge qu'elle avait acheté récemment. La jeune femme se laissa les cheveux détachés, elle se maquilla comme à son habitude. Luxe met une paire de chaussure à talon haut, elle attrapa son sac à main avant de sortir de chez ses parents adoptifs. L'une de ses amies l'attendait dehors pour pouvoir l'amener à la fête. En sortant voyant la voiture, la jeune femme monta donc dedans puis, son amie démarra.

Elles mirent à peine quelques minutes avant d'arriver à destination. Les jeunes femmes sortent donc de la voiture et se dirige vers la porte d'entrée. Ils devaient se retrouver dans un petit bar de la ville, bien sympa. Luxe entra donc dans l'établissement et commença à saluer les personnes qu'elle connaissait qui était présente pour la soirée. La jeune femme commença donc à danser avec ses amis. Puis, au bout de quelques minutes plus tard, Luxe se dirigea vers le bar pour aller se chercher à boire.
- Une tequila, s'ils vous plaît. Demanda-t-elle au serveur suivit d'un sourire. Le serveur la lui ramena aussitôt, Luxe le remercie d'un signe de la tête. Puis, en se retournant la jeune femme percuta un jeune homme. Elle lui renversa donc son verre dessus.
- Oh, je suis vraiment désolée. Commença-t-elle par lui dire. La jeune femme ne le connaissait pas, pas du tout.
- Est-ce que je peux t'offrir un verre pour me faire pardonner ? Lui demanda-t-elle suivit d'un sourire.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre lors d'une fête ft. Julian A. Evans Mer 16 Mar - 19:40



J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule



Luxe & Julian



La plupart des gens disent qu'on ne peut pas effacer nos erreurs. Et lorsque l'on en commet une, on est obligé de vivre avec et l'accepter. Puis au bout d'un moment, cette erreur devient moins importante et on y pense de moins en moins. Mais qu'arrive t-il lorsque l'on commet une erreur de jugement qui peut briser la vie de plusieurs personnes. Arrive t-on vraiment à ne plus y penser. Depuis que Julian était revenu à New York, c'est comme si cette erreur qu'il avait commis il y a plus d'un an maintenant le rattraper et le consummait petit à petit. Ses cauchemars qui s'étaient atténué lorsqu'il était en Europe revenait de plus belle. Il rêvait de cette nuit -là, de cette super fête avec tous ses coéquipers de football, de toutes ces belles filles et cette musique. L'ambiance était tellement chouette. Quelques verres de trop, quelques jeux d'alcool, un beer pong. Et puis il devait rentrer car il avait promis à ses parents. Il se revoyait encore et encore refuser de rester dormir chez son pote, affirmant qu'il allait très bien et qu'il pouvait conduire. Puis cette route sombre et ce bruit sourd lorsqu'il avait heurté cette personne qu'il n'avait pas eu le temps d'éviter. Et cette décision qu'il avait prit. Quitter les lieux, juste partir sans se retourner, sans apporter son aide. Juste partir comme un enfant pourri gâté, qui tenait trop à sa liberté et à sa bourse d'étude.

Julian se réveilla en sueur de sa sieste. Il avait très mal dormi la veille, et avait décidé de se reposer un peu cette après-midi là. Mais ce fut une mauvaise idée. Ses cauchemars l'avaient encore rattrapper. A son réveil, il était en sueur. Avec chance, il n'habitait plus avec ses parents, donc il n'allait pas voir sa mère débarquer en trombe et subir son traditionnel interrogatoire. Voilà l'avantage d'habiter avec des colocataires. Déjà, ils s'en foutent de ses cauchemars et puis en plus de ça, ils n'étaient pas à la maison cette après midi.

La sonnerie de son téléphone le sortit de ce court moment de bien-être. C'était Collin. Ce mec était un garçon en or. Il était le double de Julian. Le jeune homme l'invitait à venir à une soirée dans un club le soir même. Génial, depuis qu'il était revenu, Ju était beaucoup sorti mais pas forcément beaucoup avec ses coéquipiers. Ces soirées étaient les meilleures, l'alcool coulait à flots, et il y avait des tonnes de belles filles. Alors Julian n'allait pas se faire prier pour y aller. De plus avec un peu de chance, ça allait lui changer les idées.

Le garçon lui avait donné rendez-vous dans un bar dans le centre ville. Il avait trouvé que c'était une bonne idée de commencer à boire entre eux, avec les anciens de l'équipe de football et ensuite partir tous ensemble à la soirée. Julian n'y avait jamais mit les pieds auparavant mais ses potes semblaient être des habitués de ce genre d'endroit. La soirée commençait fort. Les garçons étaient tous très motivés pour boire. Après une demi-douzaine de shooter chacun, les garçons prirent un taxi pour se rendre à la super fête.

- Bébé Ju', fais pas de bêtises ce soir.

*HAHAHA j'avais totalement oublié ce surnom.*


Bon c'était pas le surnom dont Julian était le plus fier. Autant il avait l'habitude qu'on ne l'appelle presque jamais par son prénom, autant ce surnom, il préfèrerait ne jamais l'avoir entendu. A nouveau du moins. C'était une histoire stupide qui ne méritait pas d'être raconté.

*19 juillet 2012 : Bebe Ju' était resté accroché à son biberon d'alcool toute la soirée. Et quand les flics s'étaient ramenés et avaient controlé sa fausse carte d'identité, ils l'avaient embarqué et mis en cellule. Bébé Ju qui ne voulait toujours pas lacher son biberon, avait eu le droit de le conserver dans la cellule lorsque les policiers avaient remplacé le liquide par de l'eau.*

Ok, pour sa défense il était complétement torché et ne se souvenait absolument pas de cette soirée. Donc tout ça avait très bien être inventé par ses potes juste dans l'intention de l'embêter encore une fois. Bon maintenant Ju' ne s'arrêta plus avant qu'il soit arrivé au bar et qu'il ait son verre entre les mains. Et puis un verre, puis deux, puis encore et toujours plus.

*Arrête de boire bébé, tu fais toujours des trucs débiles après.*

Le jeune homme avait rejoint ses potes pendant quelques minutes puis finalement eu envie de partir recommander un verre avant de commencer à se déhancher sur la piste de danse. Il se dirigea donc à nouveau vers le bar, ce soir il risquait d'en avoir pour son argent. Mais bon, il s'en fichait, ce soir c'était la carte de crédit de papa qui payait.

*Petit gosse de riche.*

Et soudain alors qu'il arrivait presque au bar, une fille lui rentra dedans et lui renversa son verre dessus. Il ne regarda pas la fille tout de suite mais d'abord sa chemise. Mon dieu, elle était plein de liquide, et ça sentait l'alcool à des kilomètres. Et la soirée venait simplement de commencer, comment allait-il pouvoir terminer sa soirée avec cette chemise.

- Oh mais mon dieu, à quoi je vais ressemblais avec ça maintenant.

Oui Julian toujours aussi superficiel quand il s'agissait de ses vêtements. Puis ce n'était pas non plus comme si c'était une chemise à cinq dollars qu'il avait acheter dans une friperie. Il entendit a jeune femme se confondre en excuse et daigna enfin lever les yeux vers elle pour voir à quoi elle ressemble. Il ne l'avait jamais vu auparavant mais elle était très jolie, même magnifique. Finalement il aurait peut-être un peu de chance dans son malheur ce soir.

Elle lui demanda s'il voulait bien qu'elle lui offre un verre pour se faire pardonner. Julian lui répondit d'un signe de tête. Il ne pouvait déjà pas refuser un verre en temps normal alors quand c'était une aussi jolie fille qui lui proposait, il ne pouvait absolument pas dire non. Maintenant le plus important pour le petit Ju' était de ne pas faire de gaffes ou dire des trucs stupides, car c'était l'une de ses spécialités lorsqu'une personne lui plaisait.

- Par contre ma chemise est trop crade par ta faute.

*Mais tu perds jamais une occasion de te taire toi, mon dieu.*


Oui c'est vrai que le jeune homme avait la langue bien pendu et n'hésitait jamais à dire ce qu'il pensait à voix haute, sans faire vraiment attention à comment la personne en face pouvait bien réagir. C'est vrai que pour le coup c'était un peu maladroit et s'il voulait mettre toutes ses chances de son côté pour que cette jeune femme finisse la soirée avec lui.

- Je t'ai jamais vu ici, tu viens de débarquer ?

*Tu ne l'as jamais vu dans ton lit tu veux dire, non ?*




par humdrum sur ninetofivehelp
Revenir en haut Aller en bas

Première rencontre lors d'une fête ft. Julian A. Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Première nuit dans Dreamland...
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]
» Première alarme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-