Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
En photographie ce n'est pas le photographe qui est important...



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

En photographie ce n'est pas le photographe qui est important...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Jeu 25 Fév - 15:05


❝ En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important.❞

Mais parfois, si.

- Kiara et Killian -
Frottant ses mains contre son visage pour sortir de son sommeil, Killian grimaça en sentant quelqu'un se lover contre lui. Lorsqu'elle lui demanda s'il avait bien dormi, il lui jeta un simple regard, sans répondre. Il tendit alors le bras à la recherche de son téléphone sur la table de nuit, et pressa un bouton pour découvrir l'heure. Dix heures trente sept. Tout un tas de notifications envahissait son écran de veille, il remarqua rapidement des appels manqués de Jenna. Il soupira, et consulta sa messagerie tandis que madame venait quémander de l'affection avec des baisers dans le cou. Dame qu'il chassa avec sa main lorsqu'il entendit dans le message vocal que JJ allait passer le chercher pour son shooting. Il avait tellement l'habitude de ne pas s'y rendre qu'elle préférait l'y emmener elle même afin de s'assurer de sa présence. «  Je nous ai préparé le petit Dej... » lui dit alors la demoiselle, quittant le lit, enveloppée dans une chemise du brun. Cette remarque le fit ricaner. «  Prépare toi un Doggybag alors, parce que tu t'en vas. J'ai un rendez vous, et je suis en retard. » lui dit-elle en se levant à son tour. Nu, il se dirigea vers la salle de bain quand elle revint en force. «  Mh, pardon ? Il me semblait que tu comprenais la langue hier soir... Le terme dégager, il faut que je te l'explique ou...? » s'étonna-t-il faussement face à la jolie espagnole qui l'avait raccompagné. Elle lui lança un regard noir, et parti enfiler son Jean, et, lorsqu'elle commença à déboutonner la chemise, prenant bien son temps, Killian roula des yeux et s'avança vers elle, prenant son haut et la transporta hors de la chambre, jusqu'à la porte d'entrée. «  Non mais garde la, j'insiste. Cadeau. Salut » conclut-il en la sortant de chez lui, lui donnant sac et chaussures en même temps. Un regard pour vérifier que Jenna n'était pas là plus tard, il ferma la porte et se hâta.

Il devait être prêt avant qu'elle n'arrive. Miracle, il le fût avant 11 heures. Elle devait être dans les bouchons. Attrapant un des pancakes de la pile préparés par la jeune femme, il le mangea en inscrivant un mot plein de mauvaise foi qu'il laissa sur le tas : " Je ne t'ai pas attendu, soit à l'heure la prochaine fois. J'ai même eu le temps de faire le petit déj... bon appétit. Attention, certains sont à la ciguë. " Il sourit et parti de chez lui, avant de monter dans sa Bugatti veyron sang noir, et mit les turbos. Mission accompli. Prenant la direction du shooting, ce fut non loin de midi et demi qu'il se présenta au Near You, ayant fait un pause café en route. Loin de JJ, il s'en fichait pas mal d'être en retard à présent. A l'entrée, il croisa Hally avec qui il discuta un moment.  Elle rit en découvrant sa nonchalance face a son gros retard : «  Oulah, ben bon courage Kiara alors, d'après sa soeur, elle a du caractère... T'aurais dû prévenir.  Tu vas t'en vouloir quand tu vas voir comme elle est mignonne. » s'amusa la suédoise. Mignonne comment ? Hally dégaina son téléphone et après quelques manipulations, elle dévoila à Killian le facebook de la photographe. Oh, oui, en effet, il sentait déjà les remords arriver... Voyant que le mannequin n'avait pas l'air plus intéressé que ça – il était bon acteur - la blonde tenta d'en savoir un peu plus sur cette relation avec JJ. Elle était l'une des mieux placées pour deviner qu'il y avait anguille sous roche. Quand elle devint trop insistante, Killian se mit a sourire . Il avait apprit le départ de Lukas pour Los Angeles, et la rupture qui s'en était suivit, alors il lui demanda, l'air de rien «  Et toi alors ? Pas trop compliqué la distance avec ton mec ? » Hally resta silencieuse, et semblait ravaler ses larmes, avant de prétexter devoir partir en urgence pour sa courte pause déjeuner. Il lui fit un signe de la main en guise d'au revoir, satisfait de s'être débarrassé de ses questions et de ses sous entendus. Quoi ? Oui d'accord, ce connard venait de la blesser, mais il fallait l'aide à faire son deuil non ? Il se présenta ensuite à l'accueil, sans prononcer la moindre excuse, annonçant son rendez-vous professionnel.

Hally avait raison. Il avait abusé avec son retard, et cette mignonnette n'allait pas apprécier. Dommage pour une première rencontre... Il devait trouver une excuse... à l'ère du téléphone portable, ne pas prévenir qu'importe l'imprévu était inacceptable. Le problème était donc son mobile. Il regarda ce dernier, se demandant si ça en valait vraiment le coup, et décida de mettre a exécution son plan. Quelques minutes plus tard, l'écran était cassé, rendant l'iphone totalement inutilisable. Il pouvait s'en acheter par centaines, faire bonne impression était plus important. Killian avait fait plusieurs entorses au contrat passé avec JJ, mais il jugeait que, tant qu'ils n'étaient pas mariés, il avait encore un peu de liberté et comptait en profiter au maximum. Sans qu'elle soit au courant de ses agissements, il en va de soit. Et puis, enfin, la belle brune traversa le hall pour venir à sa rencontre. Avant qu'elle ne puisse avoir le temps de s'enflammer contre lui – encore fallait-il qu'elle ose, c'était suffisamment exceptionnel comme ça pour qu'il soit lié d'un contrat avec le Near You – il mit à bien son art du mensonge : «  Mademoiselle Lewis- Butler, c'est ça ? Killian MacMillan, enchanté... » dit-il en se présentait à l'aide d'un baisemain, poursuivant en tentant de l'envouter avec son regard «  J'suis désolé pour mon retard, vraiment. J'ai été piégé dans les bouchons, et … c'est une longue histoire mais en bref, les écrans de portables sont de moins en moins résistant... » soupira-t-il en dévoilant l'arme du crime. «  J'espère que vous ne m'avez pas trop attendu... » dit-il, faisant semblant d'éprouver de la culpabilité avec cette fausse mésaventure. Il savait précisément combien de temps elle l'avait attendu. Beaucoup trop. Il trouverait un moyen de se faire pardonner, il en était sûr...  
code by lizzou — gifs by TUMBLR —  

   

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 4595
Points : 24938
Date d'inscription : 14/11/2012
Métier : Maitre du Jeu
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Mar 1 Mar - 1:26

En Photographie, ce n'est pas le photographe qui est important
Mais parfois si
Killian ✧ Kiara

Kiara avait passé une nuit très courte. Elle n'avait pas arrêté de travailler, que ce soit en faisant des recherches pour le mariage de sa soeur ou alors de préparer la séance photo qu'elle aurait le lendemain. Il fallait dire qu'elle avait pas mal de choses en tête en ce moment tout comme des projets. Si bien que le réveil n'avait pas été des plus agréables. Le café étant sa plus grande drogue, elle savait qu'elle allait en ingurgiter un bon stock dans la journée, ce qui la maintiendrait plus qu'éveillée. Même si elle avait que très peu dormi, elle se devait d'aller travailler. Habituellement, elle bossait un peu comme elle le voulait. C'était un des avantages à être son propre patron. Mais ce matin, elle avait un rendez-vous avec un nouveau mannequin à l'agence du magazine Near You. C'était l'agente du jeune homme qui lui avait décroché ce contrat et elle lui avait assuré qu'il sera là et qu'il conviendrait. Elle verrait bien ça rapidement après tout.

La jeune femme but une deuxième tasse de café avant de finir de se préparer en vitesse, de chopper son sac trônant sur la table, une veste et de partir rapidement direction Queens. Elle prit sa voiture pour se rendre au QG de Near You. Là bas, elle pourrait donc travailler. Comme à son habitude, elle avait un peu d'avance, mais ça lui permettrait de tout installer dans le studio photo qui lui était réservé. Cela faisait deux ans que Kiara collaborait avec le magazine new-yorkais. Sa réputation avait joué en sa faveur, si bien qu'elle avait à présent son propre bureau avec son matériel à l'intérieur. Elle avait essayé de faire une ambiance assez cosy et chaleureuse, de façon à ce que les mannequins soient bien à l'aise en arrivant. Il y avait un coin avec un canapé, deux fauteuils et des coussins, puis un coin avec son bureau, son ordinateur et ses affaires,  un coin avec le studio photo installé, comprenant les flashs, les réflecteurs et autres lumières avec un fond changeable et enfin un coin dressing avec un paravent et de nombreux vêtements qu'elle sélectionnait pour les shootings. Pour celui-ci, elle avait préparé quelques tenues, avec les instructions que l'agente du mannequin lui avait donné. Au moins, elle connaissait ses mensurations et ne pourrait en rien se tromper sur sa taille.

Onze heures. Son rendez-vous ne devrait pas tarder à arriver. Elle s'occupa des derniers réglages, de mettre un peu de musique sur son MacBook. Tout était bon, tout était prêt. Mais le mannequin n'était toujours pas là et le temps commençait à s'écouler. Elle regarda sa montre. Dix minutes .. Quinze minutes .. Vingt minutes .. Trente minutes .. Kiara se mit à soupirer puis elle sortit de son bureau pour se diriger à l'accueil.

«  Bonjour, excusez-moi. J'ai un rendez-vous qui était censé arriver il y a maintenant trente minutes. Est-ce qu'il est là ? Parce que je suis dans mon bureau et vous savez très bien que je n'aime pas vraiment le manque de ponctualité. Vous pourriez essayer de l'appeler s'il vous plait ? Vous devez bien avoir son numéro quelque part. Ou appelez son agent je ne sais pas moi ! Mais faites quelque chose et rapidement, merci. »

S'il y avait bien une chose que la demoiselle n'aimait pas, c'était les gens qui arrivaient en retard et qui ne prenaient même pas la peine de prévenir. Elle passa ses mains dans les cheveux, signe qu'elle était dépitée ou en cas de forte nervosité. Mais là, c'était les nerfs qui étaient à vif. Cette situation ne lui plaisait en aucun cas. Quarante minutes plus tard, il n'était toujours pas arriver. Ca avait le don de l'exaspérer. C'était un manque de respect total envers elle, le journal, l'agente et son travail ! Elle dégaina son portable pour appeler l'agente du mannequin. Tombant sur sa messagerie, elle se chargea de lui laisser un message bien salé sur son répondeur. Ce fut seulement quinze minutes plus tard qu'elle reçut un message comme quoi son client était enfin arrivé. Ce n'était pas trop tôt. Elle sortit de son bureau, l'air renfrogné comme jamais et le vit, au bout du hall. Elle n'eut pas le temps de prononcer le moindre mot qu'il prit les avants, et se présenta en lui faisant un baise main. Elle haussa un sourcil. Il pensait vraiment pouvoir se la mettre dans la poche comme ça avec un acte de fausse galanterie ? C'était bien mal la connaitre. Une poignée de main aurait largement suffit. Mais il prit tout de même le temps de s'excuser, en expliquant qu'il avait été pris dans les bouchons et que son téléphone portable avait rendu l'âme, d'où le fait qu'il n'avait pas pu prévenir.  

« Enchantée de faire votre connaissance Monsieur MacMillan. Veuillez me suivre à mon bureau s'il vous plait. Il me semble que nous avons assez perdu de temps comme ça pour le moment. »

Elle lui montra le chemin de son bureau et l'y accompagna. Elle le fit entrer et referma la porte derrière lui, puis lui fit signe de s'asseoir en lui montrant une des deux chaises dans la salle. Elle s'installa de l'autre côté de son bureau, derrière son ordinateur.

« Votre agent vous a parlé de la séance je suppose ? Y a-t-il des éléments qu'elle ne m'aurait pas communiqué ? Comme des choses que votre contrat vous interdit de faire par exemple ? Des restrictions ? »

Lui demanda-t-elle alors, prête à prendre des notes. Suivant les mannequins avec qui elle travaillait, il pouvait y avoir des restrictions. Elle prenait donc cinq minutes au début de chaque rendez-vous pour faire le point avec le client, histoire que tout se passe bien par la suite et qu'il n'y a pas de malentendus. De nombreux photographes avaient fini dans des tribunaux pour des histoires de contrats. Kiara était bien trop professionnelle pour en tenir compte. Elle n'avait eu aucun soucis pour le moment, et elle avait bien l'intention que cela reste comme ça.

« Nous allons donc faire deux séances. Une assez classe en noir et blanc, et une autre un peu plus décontractée. Et si la collaboration se passe bien, il se peut que l'on vous recontacte par la suite pour une nouvelle séance pour une série un peu plus dénudée. Ca dépendra de vos photos. Mais pour cela, il vous faudrait un nouveau téléphone, au moins pour pouvoir prévenir en cas de retard. »

Se permit-elle de lui lancer comme pic en plein visage. Comme quoi, elle ne se lançait pas faire facilement.

« Si vous avez des questions, je vous écoute. Autrement, je vous laisse vous changer derrière le paravent avec les tenues préparées. J'en ai sélectionné plusieurs, vous pouvez mettre ce que vous préférez. Une fois que c'est bon, installez-vous devant le fond noir pour qu'on puisse enfin commencer à travailler. »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.written-in-the-stars.com

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Lun 7 Mar - 22:49


❝ En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important.❞

Mais parfois, si.

- Kiara et Killian -
Killian venait donc enfin d'arriver à l'agence, avec tout son retard comme unique bagage, et, lorsqu'il fit la rencontre de la photographe du jour, il sorti le grand jeu pour lui présenter des excuses qui n'était pas du tout sincère. La seule raison pour laquelle il avait brisé son téléphone et qu'il daignait s'excuser, elle le devait à son joli minois mais aussi à ses courbes pour les moins délicieuses.  Il lui décrocha un grand sourire, imaginant déjà sa réponse : tout était pardonné et - « Enchantée de faire votre connaissance Monsieur MacMillan. Veuillez me suivre à mon bureau s'il vous plait. Il me semble que nous avons assez perdu de temps comme ça pour le moment. »  Il perdit un peu de son sourire séducteur. Quelle rabat-joie, pensa-t-il en suivant la direction qu'elle lui indiquait, se rendant avec elle à son bureau. Elle lui proposa de s'assoir, ce qui lui fit regagner son sourire. Mignonnette qui pensait que Killian aurait attendu l'autorisation pour le faire... Loin d'adopter une posture scolaire, sagement assit dans son siège, il s'installa à son aise en dérobant ce qui devait être une boule pour presse papier, avec laquelle il s'amusait en la regardant tandis qu'elle parlait. Tant qu'elle serait si fermée, en apparence si stricte avec lui, elle n'obtiendrait rien de bon de Killian. Elle lui faisait penser à Jenna, à être si professionnelle. Cette ressemblance lui fit perdre toute once de culpabilité pour son retard. Si elle ressemblait à sa future femme, la journée allait être longue. Il avait bien fait de la commencer plus tard que prévue, donc.

Elle évoqua alors JJ, son contrat, et des restrictions dans la même phrase, ce qui lui fit presque louper la réception de la boule fraichement lancée en l'air. La première idée qui lui était venue en l'écoutant était ce contrat secret avec son agent. Mais elle ne pouvait pas parler de celui-ci. C'était sans doute parce qu'il l'avait enfreint ce matin et qu'il comptait bien recommencer, qu'il avait songé à ça. Et puis parce qu'elle ressemblait beaucoup trop à la Canadienne. Il tenta de chasser cette image de sa tête. C'était préférable s'il voulait draguer cette jolie brune. Des restrictions, donc ? «  J'en sais rien, j'crois pas. Mais je m'accordes un droit de Veto si quelque chose ne me convient pas. Si je juge que votre travail n'est pas digne de moi, par exemple. » se venta-t-il dans un clin d'oeil. Il semblait plaisanter, pourtant, Killian était sérieux. Il avait déjà quitter un shooting parce qu'il n'aimait pas ce qui y était fait. Il s'en fichait pas mal, sa paye ne lui était pas utile pour vivre. Être mannequin, c'était pour lui juste un loisir, une façon d'offrir au monde entier la chance d'admirer sa perfection. Il avait espérer la détendre un peu, avec cette remarque, mais elle restait toujours aussi frigide. Elle lui expliqua donc la façon dont la séance allait se dérouler, tout en évoquant la possibilité d'un nouveau contrat si les photos étaient bonnes – ce dont il ne doutait pas – avant de dire : « Mais pour cela, il vous faudrait un nouveau téléphone, au moins pour pouvoir prévenir en cas de retard. » Il la regarda, souriant. Tiens, avait-elle finalement le sens de l'humour ?  «  Si vous voulez mon numéro, il suffit de le demander, Mademoiselle Lewis-Butler... » s'amusa-t-il, jouant toujours avec le presse papier. Killian était quelqu'un d'agaçant et pas uniquement à cause de son assurance. Il avait bien comprit qu'elle lui avait lancé une pique, mais au lieu de s'en offusquer, et d'y réagir, il prenait ça à la légère et détournait la conversation.

Elle poursuivit avec son sérieux, lui disant que s'il avait des questions, c'était maintenant. Il fit une moue de la tête, signifiant que non, et se leva du siège, reposant l'objet dérobé sur le bureau – mais pas à sa place; évidemment – pour se diriger vers ledit paravent, afin de se changer. Déboutonnant sa chemise, avant d'avoir atteint l'abri, il se retourna pour regarder Kiara et lui demander : «  Ah, si, j'ai une question. Ce côté chaleureux que vous dégagez, vous êtes comme ça avec tout le monde ou c'est juste pour mes beaux yeux ? ». Il avait l'impression qu'elle fonctionnait comme Jenna. Le travail avant tout, la rigolade après. Tout à fait l'inverse du mannequin. Bien plus que la tourmenter comme il aimait le faire avec son agent, l'idée ici était de lui montrer qu'elle manquait de sympathie avec lui. Oui, il était arrivé en retard et si ca n'avait pas été le cas, le rendez-vous se serait sans aucun doute déroulé dans une autre atmosphère. Mais, il s'était excusé, non ? C'était elle, la pro. C'était elle, qui devait prendre sur elle et instaurer un cadre sympa pour le shooting non ? Killian était loin d'être le candidat idéal, bien trop difficile à gerer. Si elle ne faisait pas d'effort, la mentalité de ce gosse de riche menaçait de faire tourner cette séance au fiasco. Il n'en avait pas tant besoin, personnellement. Mais elle ? «  Bon au moins, votre cruel manque de sympathie est comblé par votre goût vestimentaire »  avoua-t-il ensuite, en décintrant les tenues préparées par la jeune femme, choisissant celle qu'il préférait. Le projet de la draguer était-il tomber à l'eau ? Pas du tout. Il se plaçait juste en victime de l'humeur massacrante du photographe, tout en la félicitant sur son coté pro, en pointant du doigt le fait qu'elle avait du goût. Et voilà, en quelque seconde, il était devenu le gentil de l'histoire. Elle allait forcément changer d'attitude pour ne pas le laisser avoir ce rôle qu'il ne méritait clairement pas, non ?  
code by lizzou — gifs by TUMBLR —  

   

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 4595
Points : 24938
Date d'inscription : 14/11/2012
Métier : Maitre du Jeu
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Lun 4 Avr - 15:10

En Photographie, ce n'est pas le photographe qui est important
Mais parfois si
Killian ✧ Kiara

S'il y avait une chose que la jeune photographe détestait par dessus tout, c'était qu'on la fasse attendre. Elle n'était pas réputée pour sa patience, elle n'aimait pas être prise pour une idiote. Comme le dicton le dit si bien : le temps c'est de l'argent. Et le sien était précieux. Après tout, ce n'était pas comme si elle avait juste une séance photo à gérer dans la journée. Elle avait donc du reprogrammer toute sa journée et avait même pensé à partir du journal à cause de ce mannequin qui restait tout de même très prétentieux. Son ton vantard et hautain ne lui plaisait guère également. Quand on se permettait d'avoir autant de retard comme cela, on n'avait plus qu'une seule chose à faire par la suite : se faire tout petit et faire profil bas. Elle n'aimait pas ceux qui se prenaient pour ce qu'ils n'étaient pas. Et puis, elle ne savait pas comment est-ce qu'elle devait prendre cette attitude nonchalante comme ça. Il n'était pas le seul mannequin de New-York et dans ce milieu, il ne fallait mieux pas faire de caprices de star sous la peine de se faire directement recalé. C'est un milieu rempli de concurrence où le premier parti fait le bonheur de ceux qui espéraient prendre sa place.

« Quand je parle de restrictions, je parle surtout de nudité. Je préfère mettre les choses au clair dès le début. En rien je ne parle de mon travail, et si ça n'avait pas l'air de vous convenir, il ne me semble pas que votre agent aurait pris le risque que nous perdions tous les deux notre temps aujourd'hui dans une collaboration vouée à l'échec. »

Combien de mannequins n'acceptaient pas de poser en lingerie ou sans vêtements parce que c'était stipulé dans leur contrat mais qui ne prenaient pas la peine de le préciser au début. Kiara était flexible et touchait un peu à tout. Elle ne se contentait pas de rester dans sa zone de confort mais elle aimait prendre des risques. Ainsi donc, elle faisait des séances photo de nu, de mode, de lingerie, plus sombres, ... C'était sa diversité qui l'avait élevé à son poste actuel et qui faisait qu'elle était très demandée. Les choses mises sur table, ils allaient enfin pouvoir commencer à travailler correctement. Elle lui montra donc le paravent où il pourrait se changer et donc se vêtir d'une des tenues qu'elle avait sélectionné au préalable.

« Mon côté chaleureux est, sans aucun doute, à la hauteur de votre arrogance .. Ça tombe bien. »

Il pouvait lui lancer des piques s'il le désirait, mais elle avait tout de même un petit peu de répartie. Elle entendit sa remarque sur son goût vestimentaire mais ne préféra pas la relever. Elle ne savait pas vraiment comment est-ce qu'elle devait se comporter avec lui ni même quelle attitude est-ce qu'il fallait qu'elle adopte. Se comportait-il de la sorte avec tout le monde ou bien était-ce une carapace qu'il avait fini par se forger ? Elle utilisa le temps qu'il se change pour envoyer un e-mail et jeter un coup d'oeil à son ordinateur, histoire de choisir une musique à mettre en fond sonore. Kiara aimait bien travailler en musique, souvent ça aidait à détendre l'atmosphère, et il fallait croire qu'elle en avait besoin en ce moment-même pour tenter de faire disparaitre les tensions naissantes.

« Vous avez un style de musique en particulier ? C'est pour la playlist .. Je préfère travailler en musique si vous n'y voyez pas d'inconvénients. »

Lui demanda-t-elle alors, en remettant ses cheveux en arrière d'un mouvement de la main. Une fois qu'il se fut changé, elle lui fit signe de prendre place devant le fond noir qu'elle avait déjà installé bien avant qu'il n'arrive. Elle commença à faire quelques réglages au niveau de la lumière, afin que ses photos soient les plus réussies possible.

« Vous êtes prêt ? On va pouvoir commencer .. »

Lui annonça-t-elle alors tandis qu'il se plaça face à elle. Elle prit plusieurs clichés de son modèle, en le conseillant de temps en temps sur les poses à prendre afin que les photographies soient vraiment réussies et comme elle le souhaiterait. Elle s'arrêta un instant, le regardant, et fit une petite moue. Puis elle quitta son appareil photo pour s'avancer doucement vers lui et déboutonner un petit peu sa chemise. Elle recula d'un pas et l'observa. C'était un peu mieux.

« Ayez un air un peu plus décontracté .. détendu .. »

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.written-in-the-stars.com

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Ven 20 Mai - 19:34


❝ En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important.❞

Mais parfois, si.

- Kiara et Killian -
« Quand je parle de restrictions, je parle surtout de nudité. Je préfère mettre les choses au clair dès le début – Killian fixait la jeune femme tendit qu'elle précisait les choses qu'il pourrait ne pas vouloir faire, dans un petit sourire qui n'amoindrissait guère son attitude arrogante. La nudité n'était pas un problème pour lui, il était de toute façon bien trop à l'aise avec son corps pour que ça pose problème. Il espérait d'ailleurs presque que le shooting comprendrait des nus, confiant d'être à son avantage - En rien je ne parle de mon travail, et si ça n'avait pas l'air de vous convenir, il ne me semble pas que votre agent aurait pris le risque que nous perdions tous les deux notre temps aujourd'hui dans une collaboration vouée à l'échec. » Donc ils n'étaient pas actuellement en train de perdre leur temps ? Tout n'était donc pas perdu ? Elle le disait elle même non ? Instamment, leur collaboration n'était pas encore vouée à l'échec...

Le brun se décida enfin à se mettre au travail, en apparence, puisqu'il entreprit d'aller se changer pour enfiler les tenues qu'elle lui avait préalablement préparé/ Tentant, à sa manière, de faire un effort, il salua son goût vestimentaire tout en travestissant son compliment en une reproche quant à son manque de sympathie. « Mon côté chaleureux est, sans aucun doute, à la hauteur de votre arrogance .. Ça tombe bien. » Cette greluche lui plaisait de plus en plus. D'une rapide œillade, Killian tenta d'imaginer la transformation de sa hargne en quelque chose de plus fougueux, et il était convaincu qu'en intimité, elle était bien moins farouche. «  Arrêtez...! vous allez me faire rougir... » se moqua-t-il, dans un petit geste de la main, comme s'il balayait ses paroles. Il avait bien comprit qu'il ne s'agissait pas là d'un compliment, mais les critiques glissaient sur lui comme une merde sur du papier craft.

Alors qu'il se changeait, elle lui demanda s'il avait un style de musique particulier, question à laquelle il répondit simplement par : «  Non, mettez ce que vous voulez je m'en cogne un peu. J'suis pas vraiment là pour la musique. ». C'était peu diplomate, mais ça n'était ceci dit pas prononcé dans un but de méchanceté. Concrètement, il n'avait pas tort, il n'était pas là pour écouter des chansons. Mais l'information principale, outre le fait qu'il s'en fichait, c'était surtout qu'il écoutait de tout. Elle pouvait bien balancer le son qu'elle voulait, ça ferait l'affaire. Suivant docilement ses instructions, il prit place sur le fond noir, la laissant régler ses lumières, bref, faire son boulot de photographe. Rapidement, le shooting commença, et le brun se laissa driver par la jeune femme qui le conseillait sur les poses afin d'obtenir ce qu'elle voulait. Pour la première fois depuis le début de cette rencontre, il se montrait plutôt pro, et faisait son taf, tout comme elle. Si bien que, lorsqu'elle fit cette réflexion sur la nécessité qu'il se détende un peu, il tiqua. Quoi ? Qu'est-ce qu'elle insinuait là ? Que ses clichés n'étaient pas parfait ? Ca ne lui plût pas vraiment, lui qui était si confiant. C'était peut-être la seule critique qu'il n'acceptait pas, parce qu'elle remettait en cause sa photogénie naturelle. Quittant la pose, se penchant un peu pour chercher à capter son regard à travers l'objectif, il lui dit alors : «  ... Détendu !? » Vexé, il sentait qu'il risquait de se braquer et partir d'ici. Le tout était de savoir si ça valait le coup de prendre un peu sur lui, ou pas. La tentation de l'envoyer promener et de lui dire que JJ lui trouverait quelqu'un d'autre était relativement aguichante... Repensant à son petit cul, il fit rouler sa nuque sur ses épaules. Bon, il pouvait peut-être faire un effort. «  Okay, désolé. » dit-il alors, en se reprenant. Il avait certes bien une idée pour être parfaitement détendu mais il n'était pas certain que Kiara avait envie de l'entendre, ni de la mettre à exécution. Killian avait soudainement l'air plus professionnel, JJ n'en serait pas revenue, et c'était le but recherché. Il lui lança un sourire, signe qu'il était prêt, et reprit son rôle, avec sérieux. Enfin, façon de parler, puisqu'il devait être détendu. Après quelques flash, il fini alors par dire : «  En faite, ça va pas le faire. » Non, il ne changeait pas de stratégie en cours de route et laissait tomber son faux professionnalisme. « J'ai pas eu le temps de manger ce midi, et j'ai faim. Et si je vous faisais perdre un peu plus votre temps, mais qu'en même temps, je me faisais pardonner en vous invitant ? Vous avez déjà manger ? » demanda-t-il alors, lui proposant ainsi de déjeuner. Il avait l'air sympa comme ça, non ? Le Killian de tous les jours aurait avorté cette séance et serait allé manger seul. Là, il faisait un effort. Si si, je vous assure. Elle l'avait attendu, et n'avait probablement pas prévu ou pu aller avaler un morceau.  Vu son retard, ils n'étaient, de toute façon, plus à ça près, n'est-ce pas ?  
code by lizzou — gifs by TUMBLR —  

   

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 4595
Points : 24938
Date d'inscription : 14/11/2012
Métier : Maitre du Jeu
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Mar 5 Juil - 12:42

En Photographie, ce n'est pas le photographe qui est important
Mais parfois si
Killian ✧ Kiara

La séance photo pouvait alors commencer. Elle prit quelques clichés avant de s'approcher de lui pour lui demander de se détendre un peu. Elle le sentit se raidir un petit peu, tandis qu'elle était en train de déboutonner deux boutons de sa chemise. Sans doute que son égo avait du en prendre un coup comme il devait se trouver parfait sans arrêt. Mais Kiara était non seulement professionnelle dans ce qu'elle faisait, mais également très perfectionniste dans son travail. Tout devait être millimétré et commandé pour que les photographies soient les plus réussies. Or, un modèle exigeant et capricieux se remarquait à des kilomètres à la ronde. Et ce genre de comportement ne donnait pas envie aux photographes de leur proposer des collaborations.

Il se remit donc en place en tenant compte de ses commentaires et la séance put ainsi reprendre correctement. Sauf qu'au bout de cinq minutes à peine, il se stoppa net. Kiara se mit à soupirer puis haussa un sourcil. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir lui sortir encore comme excuse ? C'est alors qu'il lui avoua qu'il avait faim et que c'était difficile pour lui de travailler convenablement dans ces conditions. Elle avait l'habitude de travailler avec des modèles un peu pénible, mais lui, il était vraiment pas mal dans son genre. En tout cas, pour le moment, il ne lui montrait pas spécialement les bons côtés de sa personnalité. A croire qu'il n'en avait tout simplement pas. Mais d'un autre côté, il fallait dire que la demoiselle n'avait elle non plus pas pris le temps d'avaler quelque chose en l'attendant, ne sachant pas quand est-ce qu'il allait bien finir par arriver.

« Pourquoi pas, puis je n'ai encore rien avalé de la journée .. On n'est plus à ça près après tout .. Vous avez un endroit de prédilection ou bien on prend quelque chose à emporter pour travailler en même temps ici ? Je peux envoyer ma secrétaire nous chercher quelque chose. »

Demanda-t-elle alors. Après tout, rien ne les empêchait d'allier les deux. Elle ne savait pas trop comment se passerait le repas. Pour le coup, ils n'avaient rien montré l'un envers l'autre qui aurait pu prouver que cela se passe bien. Killian lui semblait être un homme arrogant, imbu de sa personne et macho. En clair, tout ce qu'elle n'aimait pas. Pourrait-elle être agréablement surprise ? Kiara ne savait pas vraiment sur quel pied danser avec lui. Certes, il était tout de même mignon, son caractère lui enlevait tout charme potentiel à ses yeux. Certaines filles aiment les bad boys, mais ce n'était pas le cas de la demoiselle. Elle les avait suffisamment accumulé au cours de sa vie pour se rendre compte que ce n'était finalement pas le bon plan.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.written-in-the-stars.com

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important... Mar 30 Aoû - 18:19

[quote="Killian J. MacMillan"]

❝ En photographie, ce n'est pas le photographe qui est important.❞

Mais parfois, si.

- Kiara et Killian -
Killian ne s'était pas montré des plus agréables depuis son arrivée. Enfin, si, tout au début, il avait tenté de l'être mais l'humeur de chien de Kiara - dont il était responsable - l'avait convaincu qu'elle ne méritait guère qu'il fasse des efforts. Ceci dit, l'idée qu'il avait derrière la tête, idée provoquée par le joli corps de la brune, nécessitait un changement radical de comportement. Il essayait de ne pas trop se braquer lorsqu'elle osait lui dire d'être plus ceci ou moins cela, se trouvant déjà parfait dans l'exercice de son métier. Et puis soudain, il arrêta tout, et l'averti alors de son état de famine, l'invitant au passage, à déjeuner avec lui. Ca devrait lui plaire comme initiative, non ? Il aurait pu être un mufle jusqu'au bout et partir, le temps d'aller manger un morceau, pour enfin revenir. Mais ça n'allait pas l'aider à la mettre dans son lit... Ou contre un mur, ou aux toilettes, ou son bureau.. Bref. « Pourquoi pas, puis je n'ai encore rien avalé de la journée - il sourit alors. Oui, Killian avait l'esprit mal placé, et pouvait lui permettre d'arranger ça.En faite, ça allait de paire avec l'option pour laquelle il aurait volontiers opté lorsqu'elle lui avait demandé de se détendre - On n'est plus à ça près après tout .. Vous avez un endroit de prédilection ou bien on prend quelque chose à emporter pour travailler en même temps ici ? Je peux envoyer ma secrétaire nous chercher quelque chose. » C'était vraiment une JJ numéro deux cette bonne femme. Boulot boulot boulot. Quelle tristesse. La fixant, il fini par sourire, lâchant un bref ricanement moqueur. " Je croyais qu'on n'étaient plus à ça près?" dit-il comme une question, sans attendre une réelle réponse. Non ils ne mangeraient pas ici. Repassant vers le paravent, il se changea et la rejoignit en accrochant ses boutons de chemises. " Mais on peut prendre à emporter et aller pique niquer quelque part...- derrière elle, il se pencha pour lui dire à l'oreille -  Si, par exemple, tu as peur que la tension soit à son paroxysme en face-à-face au resto, Trésor..." C'était plus une tentative d'humour qu'autre chose. Tapotant ses poches pour vérifier qu'il avait bien ses clés et son porte feuille, il lui laissa récupérer ses affaires et faire ce qu'elle avait besoin de faire, décidant de l'attendre en bas. " Je t'attends devant. " Il l'invitait à manger en dehors du building, il n'avait plus besoin d'essayer d'être pro et de la vouvoyer, c'était la pause, non?

Sortant du bâtiment, il regagna son bolide. Installé dedans, il attrapa ses lunettes de soleil et les glissa sur son nez, avant de mettre le contact, guettant l'arrivée de Kiara. Quand il la vit sortir du Near You, il roula jusqu'à elle et improvisa une place de parking pour sa Bugatti veyron sang noir, devant le bâtiment. La vitre côté passager se baissa doucement dévoilant alors le brun, tout sourire. Se penchant un peu sur le coté, il ouvrit la porte pour l'inviter à monter. Ca va, il n'allait tout de même pas sortir pour jouer au mec galant en lui ouvrant et fermant la porte. Il était mannequin, pas voiturier. La laissant s'installer, il passa son bras derrière son siège avant de faire marche arrière, pour se remettre sur la route. Il allait forcément marqué un bon point ? On ne monte pas dans ce genre d'engin tous les jours, et parfois même jamais dans une vie toute entière. Et si elle pensait que c'était un besoin masculin de compensation, il serait ravi de lui prouver le contraire non pas sur la théorie mais sur de la pratique.  " Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Des Sushis, tacos, burgers ou un restaurant plus traditionnel ? Tes désirs sont des ordres, mais ne t'y habitue pas trop non plus...  " dit-il dans un demi sourire, s'engageant dans une rue. Il était convaincu qu'elle ne voudrait pas un restaurant : trop long. Pour un repas sur le pouce, ce genre de filles optaient presque à tout les coups pour des sushis, c'est pourquoi il prenait cette direction là, afin de l'emmener au meilleur de la ville, qui faisait également à emporter si elle optait pour le pique nique. Mais il pouvait toujours changer de direction, si elle voulait autre chose.   
code by lizzou — gifs by TUMBLR —  

   

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En photographie ce n'est pas le photographe qui est important...

Revenir en haut Aller en bas

En photographie ce n'est pas le photographe qui est important...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Photographies à caractère fantastique
» N°6 : Hiver 2010/2011 - Printemps 2011
» Photographies du ciel
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» imageries de meeuwen de ce lundi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-