Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Bienvenue à bord



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Bienvenue à bord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Bienvenue à bord Lun 18 Jan - 6:44







Bienvenue à bord
ft. Ella et JujuTout avait commencé à cause d’un garçon que j’avais croisé dans une rue de Paris. À la main il avait des dépliants, il m’avait interpellé et je m’étais sentie obligée de l’écouter. Je ne sais pas comment les gens font pour passer tout droit sans les regarder et en les ignorants totalement. Je trouve ça tellement malpoli, je prends toujours un peu de temps pour les écouter et ça même quand je suis à la course. J’ai toujours un peu de monnaie pour les itinérants, j’essaie de changer mes parcours de temps en temps, comme ça je peux en aider des nouveaux. Cela dit, le garçon me parlait d’une excursion, d’un bateau et d’une île touristique de la France. Le forfait n’était pas très dispendieux, je savais que pour ce week-end je n’avais rien de prévu et depuis que j’étais arrivée en sol français, je n’avais pas visité beaucoup de choses excepté la ville lumière. L’idée m’avait plu beaucoup. Je me voyais déjà relaxer sur la plage avec Cléo mon chihuahua et  un cocktail à la main. Un très bon vendeur ce gamin, s’il aurait été un as de la haute couture je l’aurais sans doute voulu dans ma compagnie. Bref, je me suis retrouvée à acheter directement mon forfait tout simplement dans la rue et aujourd’hui je fermais mon sac de plage prête à aller vers ce bateau pour partir à l’aventure. J’avais tout emporté, crème solaire, lime à ongle, vernis, maquillage de rechange, des collations pour Cléo et même un bikini de rechange. On ne sait jamais ce qui peut arriver non ? J’avais décidé pour l’occasion de porter une robe d’été, blanche avec des tournesols du même jaune que mon sac de plage et j’avais assorti le tout de mes escarpins jaune. J’embarquai finalement dans le taxi qui allait me conduire à mon terminal de croisière, puis en donnant l’adresse le chauffeur me regarda d’un drôle de manière. Mon accent suédois n’était pas terrible, je le savais. Il arrivait souvent que les gens aient du mal à me comprendre. Je lui répétai finalement l’adresse en lui expliquant le forait que je m’étais payé et toute l’excitation que j’avais par rapport à cette aventure. Il ne me dit rien, il se contenta de m’écouter, il semblait me cacher quelque chose, mais ce n’était pas de mes affaires.

Dès que je vis le bateau, je fus un peu confuse. Il ressemblait davantage à un vieux traversier que des étudiants avaient repeint maladroitement qu’à un bateau de croisière vers une île splendide. Je n’en fis pas un plat, peut-être était-ce pour ça que le coût n’était pas dispendieux ? Cléo ne sembla pas ravie dès que j’ai mis le premier pied sur notre moyen de transport. La pauvre, elle n’avait jamais vécu ça auparavant. Je décidai de la garder dans les bras pour la rassurer.  Je pris place sur une banquette à l’extérieur. Le vent soufflait dans mes cheveux blonds. Que ça faisait du bien de prendre contact avec la nature ! Le bateau se remplit progressivement et je fus surprise par le nombre de passager. Je souris à plusieurs sans trop leur parler. Je ne voulais pas les déranger, tout le monde semblait accompagné. Quelques minutes plus tard, nous étions en direction de l’île et le capitaine prit alors le micro.

-Bienvenue à bord de notre croisière qui vous mènera à notre île privée. Une fois rendu là-bas, vous aurez deux choix. Vous pourrez suivre la visite guidée sur la faune et la flore de l’île ou vous pourrez visiter et profiter de la mer par vous-même. Ajuster simplement vos montres parce que notre navire repartira à 16h30.


Quoi ? Nous n’allions qu’être deux heures là-bas ? Comment allais-je bronzé ? Mon excitation baissa d’un coup. Au moins une visite sur la faune ce n’était pas si mal non ? Au moins, j’allais visiter quelque chose en France c’était le plus important, pas vrai ? Je décidai finalement d’aller chercher un Daiquiri aux fraises au bar du bateau. À la première gorgée, je grimaçai. Ce truc était infect. Je ne pouvais pas croire que j’avais dépensé 14 euro pour ça. Dans quoi m’étais-je embarqué encore ? Je commençais réellement à croire que tout ceci n’était qu’une pure arnaque et déjà j’imaginais le pire sur l’île. Une attrape à touriste où ils essaient de siphonner le plus ton argent. Mais bon, qu’est-ce que je pouvais faire maintenant ? Je n’allais certainement pas sauter à l’eau ou conduire l’un de ces canots attachés près du bord du bateau. Des gens se mirent alors à parler tous ensemble et s’exclamer. Je sortis du vite pour voir la même chose qu’eux. La jolie petite île que nous approchions, au fur et à mesure que le bateau avançait sur l’eau, elle semblait de plus en plus grande. La plage n’était pas comparable à celles du sud de la France, mais l’île avait tout de même son charme.

Une demi-heure plus tard, je me retrouvai dans le groupe du guide pour suivre sa visite. Son ton était si monotone, les informations si ennuyantes, je décidai de partir avant même que les premières 10 minutes ne se soient écoulés. Mon engouement pour la plage avait disparu à la minute que j’avais vu que la moitié de celle-ci était mouillé par les vagues, aucune option de se faire bronzer ici. Je m’étais vraiment fait avoir et je n’en voulais pas à la compagnie, mais à moi-même. J’aurais réellement dû m’informer avant de tout payer. J’avais vraiment été naïve. Au moins, Cléo semblait s’amuser comme une petite folle. Elle ne cessait d’explorer partout. Qu’allais-je faire maintenant ? Il restait encore 1 heure avant de retourner sur le bateau. Peut-être que je pourrais aller visiter par moi-même un peu ? Je m’enfonçai finalement dans la forêt au milieu de l’île et je retrouvai le sourire avec toutes ses petites fleurs qui se cachaient dans la nature. Ça faisait tellement du bien une escapade en plein-air, Cléo ne marchant pas très vite avec ses petites pattes, je ne fis pas attention de retenir sa laisse. Puis le pire arriva, un écureuil passa devant nous et ma petite chienne se mit à japper après. La laissa me glissa des doigts et Cléo se mit à courir vers le petit animal.

-CLÉO ! NON !


Je me mis alors à courir après elle, mes escarpins accrochèrent une racine d’arbre et je tombai face première sur le sol. Ce n’était peut-être pas ma meilleure idée d’être venu en talon haut ici.  Je me relevai avec difficulté, la chute m’avait fait vachement mal. Cléo était hors de ma vue. J’avais le goût de pleurer. Il ne manquait plus que ça.



(c) Nyyx | Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue à bord Dim 31 Jan - 17:54



Bienvenue à bord du bâteau maudit.



Ella & Julian



La France. L'un des plus beaux pays du monde, un endroit où des millions de touristes chaque année se pointent, que ce soit pour profiter des plages, de la culture ou de la nourriture. Julian avait choisi cet endroit pour faire un an d'étude à l'étranger. S'il pouvait être ici, c'était grâce à son père. Il était influent et avec un petit chèque avait réussi à inscrire son fils dans une excellente université à Paris. Julian avait eu besoin de ça. Il avait eu besoin de partir de New York, de quitter les Etats Unis, de se reconstruire dans un endroit où personne n'a jamais entendu parler de lui. Il n'avait pas choisi la France plus qu'un autre pays, mais c'était ceux qui avait réussi à se faire soudoyer le plus vite.

Cela faisait maintenant quelques mois que le jeune homme était arrivé ici. Il avait changé de téléphone et n'avait pris contact avec personne, aucun de ses amis, ni ses coéquipiers de football. Il envoyait de temps en temps un mail à sa mère pour qu'elle arrête de s'inquiète et de le menacer de venir le voir ici. Il était bien dans son petit cocon. Il avait réussi à bien s'intégrer à l'université et s'était fait des amis.

Il parlait déjà français avant de venir ici, mais tout ce qu'il avait appris dans ses cours semblaient trop insuffisant quand il avait du avoir une vraie conversation avec des natifs ici. Maintenant il se débrouillait plutôt bien, et savait se débrouiller sans avoir besoin d'utiliser un traducteur toutes les cinqs minutes.

Mais aujourd'hui, c'était vacances. Julian avait acheté un billet pour faire une croisière avec une escale sur une petite île qu'il pourrait visiter. Un homme l'avait abbordé dans les rues et lui avait proposé. Après tout pourquoi pas ? Ce n'était pas très cher, et le jeune homme n'avait rien à perdre. Il avait donc payé l'homme et le voilà maintenant dans le bâteau. A vrai dire ce n'était pas très luxueux. En tant que gamin de riche, Julian avait été habitué à de meilleurs bateaux. Mais bon il n'allait quand même pas faire la fine bouche.

*Oui petit héritier, sois mignon et pose tes fesses sur un banc, même s'il n'est pas fait en marbre.*

Au bout d'un moment une voix s'éleva du micro. Ilindiqua au passager qu'une fois arrivé sur l'île privée, ils auraient le choix soit de suivre une visite guidée soit de profiter du paysage par eux même. Et que le départ était fixé à seize heures trente. Et bien dis donc, ils n'allaient pas rester longtemps sur cette île. Julian commençait à se demander s'il ne s'était pas fait avoir en achetant son billet. Mais bon, après tout c'était vraiment pas cher, donc tant pis, ça lui faisait au moins une petite sortie.

Le jeune homme fit le choix de partir seul de son côté, explorer cette petite île. Il avait toujours adorer les films d'aventure où les héros se retrouvaient sur une île déserte et commençait à explorer par eux même. Oui bébé Julian était un aventurier dans l'ame.

*Oui un aventurier juste dans la tête, je te verrais pas survivre plus d'une journée ici tout seul petit prince.*

Et puis il entendit un cris à vous détruire les oreilles en un instant. Et il vit un chien arriver vers lui. Il attrapa l'animal et le tint du bout des doigts.

*C'est quoi ce truc.*

Bon ça n'avait rien à voir avec ce chien.Julian n'avait rien contre eux mais bon les trouvait assez sale, et il avait peur de sentir le chien s'il tenait ce truc un peu trop longtemps. Le jeune homme avança dans la direction d'où venait le chien. Il apercut une chevelure blonde et se dirigea vers elle.

- S'il te plait, débarasse moi de ça, son odeur va s'incruster sur mon tee-shirt après.

*Très classe et pas du tout superficiel Indiana Julian.*

Et puis la jeune femme avait l'air super mal, prête à pleurer. Mais pour l'instant Julian n'avait pas fait attention à son état et s'inquiéter plutôt pour ses vêtements.


[HJ. Si c'est trop court ou que tu n'as pas assez de matière, n'hésites pas à me le dire.]



par humdrum sur ninetofivehelp
Revenir en haut Aller en bas

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Re: Bienvenue à bord Ven 5 Fév - 3:00







Bienvenue à bord
ft. Ella et JujuMa chute m’avait beaucoup plus fait mal que je ne l’avais imaginé, mon genou était tombé directement sur une roche. Derrière ses égratignures se cachaient quelques gouttes de sang, mais je ne m’y étais pas attardée ce n’était pas le moment. La priorité de l’heure c’était de retrouver ma petite chienne qui devait être apeurée dans ce bois. Elle n’était pas habituée à être en pleine nature, encore moins en pleine forêt. Je n’étais pas une adepte des bois, j’étais plutôt du genre à préféré la plage et c’était à quoi mon petit chihuahua était habitué. Je décidai d’enlever mes talons hauts que je gardai dans mes mains, même si je grimaçais au contact de ma peau nue contre les défauts de la nature sur le sol c’était beaucoup moins douloureux pour mon genou comme ça. Mon regard cherchait partout et presque à chaque pas je criais le nom de Cléo. Plus j’avançais dans la forêt, plus j’avais l’impression que c’était une cause perdue. Mes yeux se remplirent de larmes, j’étais vraiment une mauvaise de ne pas l’avoir surveillé et de l’avoir éloignée si facilement de moi. Non. Il n’était pas question que je parte sans elle. J’allais passer la nuit ici s’il fallait, mais j’allais la retrouver.  J’essayai de sécher mes larmes du revers de la main sans grand succès, je remarquai plutôt ma trace de maquillage sur ma main. Super. Je devais avoir l’air d’un monstre en plus. J’entendis finalement des pas et un garçon apparu avec ma petite Cléo dans les bras.

-Viens voir Maman !

Je pris aussitôt Cléo des bras de son sauveur, un sourire éclaircit mon visage qui avait subit les conséquences de la peur que j’avais eu de ne jamais la retrouvée. Je regardai le jeune homme pour le remercier et c’est là que des mots grossiers sortirent de sa bouche, du moins ils l’étaient à mes yeux parce qu’ils insultaient directement mon chien. Il pensait que Cléo était une sale bâtarde qui dort à la belle étoile ou quoi ? Il se prenait pour qui monsieur le prétentieux ? Ce devait être ce genre de gars qui déteste tous les animaux et qui les préfère nettement dans leur assiette. Ne voyait-il pas que j’avais été profondément ébranlée par tout ça ? Les mots sortirent tout seul de ma bouche.

-Et c’est quoi après tu vas me dire que ce n’était qu’un chien et que je n’avais pas à m’inquiéter !

À l’habitude je ne suis pas du genre à hausser le ton sur quiconque, je crois que c’est le trop plein d’émotions qui m’a poussé au bout dans cette situation. Je détournai mon regard gêné de m’être emporté si rapidement, il venait de sauver ma chienne et moi je lui criais dessus aussi facilement. Non, ça ne me ressemblait vraiment pas. Je le regardai de nouveau, mis à part qu’il avait l’air d’être vraiment prétentieux, il était plutôt beau garçon et j’adorais comment il était habillé. J’essayai de me rattraper avec un sourire sincère et avec mes yeux de pitié digne du chat Potté.

-Je suis vraiment désolée… Je ne sais pas ce qui m’a pris. J’ai vraiment eu peur de la perdre, tu sais c’est à vrai dire ma seule famille ici… Et puis avec cette journée complètement nulle, moi qui rêvais d’une belle plage, d’une belle croisière, d’une belle aventure en France… Je suis vraiment servie ! J’arrive pas à croire que je me suis fais avoir aussi facilement, pourtant je n’ai pas l’air si naïve, non ?

Pourquoi venais-je de lui poser cette question ? Je ne voulais absolument pas savoir sa réponse. Bien trop souvent on avait essayé de me faire passer pour une idiote. C’était bien connu je passais pour une parfaite écervelée, une vulgaire barbie aux yeux des gens. Je n’avais pas le droit de m’intéresser à la mode et à la beauté sans pourtant être dépourvu d’intelligence ? J’aimais les belles choses, j’étais loin d’être une fille superficielle comme tout le monde le prétendait. Ce qui me fâchait davantage c’est que les gens me jugeaient la plupart du temps sans même me connaître, juste à cause de mon apparence. Est-ce que toutes les belles filles blondes de la terre vivaient la même chose que moi ?

-Au fait moi c’est Ella et elle c’est Cléo. Merci de l’avoir sauvée.


(c) Nyyx | Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: Bienvenue à bord Dim 13 Mar - 19:56



Bienvenue à bord du bâteau maudit.



Ella & Julian



Cette croisière et cette visite de cette petite île n'était pas l'idée la plus brillante que ce petit Julian ait eu. Il aurait du se douter qu'il y avait anguille sous roche quand le mec lui avait annoncé le prix ridiculement bas. Julian avait l'habitude d'une vie un peu plus luxueuse que ça. Il avit déjà fait des croisières, la plupart avec sa mère quand il était enfant, et il avait des souvenirs exceptionnels de celle-ci. Cette croisière on pouvait la décrire comme "petite balade sur un bateau bas de gamme". Bref, peu importe, maintenant c'était payé et il avait un peu de temps pour profiter de cette petite île privé. Il était parti de son côté. Les visites guidées, ça ne l'intéressait pas plus que ça, il préférait découvrir les choses par lui même. Et puis c'était à ce moment là qu'un chien était arrivé. Il avait attraper l'animal et vit une blonde non loin de là. Il supposa donc que ce chien lui appartenait.

Julian s'en débarassa le plus vite possible. Il ne détestait pas les chiens. Au contraire ces petites boules de poils étaient mignonne mais de loin. Et surtout très loin de ses vêtements de marque, qu'il pourrait salir avec ses pates sales, ou sa bave degoutante. Il rendit le chien à sa propriétaire avec une petite phrase pour accompagner l'action, qui le faisait surement passer pour un jeune homme aussi superficiel que malpoli.

*L'habitude d'être un fils à papa ne te quitte jamais petit bébé.*

La jeune femme était en premier lieu contente de revoir son chien. Surement normal comme réaction. Mais son visage changit lorsqu'elle entendit les paroles de Julian. Et puis elle lui répondit sur un ton plutôt agressif : "Et c'est quoi après tu vas me dire que ce n'était qu'un chien et que je n'avais pas à m'inquiéter !".

*QUOI ?*

Non il ne comprenait pas vraiment. Ce n'était absolument pas ce qu'il entendant bien au contraire. Il comprenait à peu près pourquoi elle avait été inquiète. Mais c'est vrai que tout de suite la propreté de son tee shirt l'intéressait un peu plus que le chien qui avait retrouvé sa propriétaire.

Elle semblait géné de s'être emporté contre Julian. Finalement peut être pour se rattrapper, elle lui fit un grand sourire et des petits yeux de pitié. Ce qui fit sourire le jeune homme. Elle commença donc à s'excuser, en lui expliquant que le chien était sa seule famillen puis tout d'un coup elle lui demandit si elle avait l'air naïve.

*Les filles sont un peu compliqués quand même.*

- Tu sais, je m'en fiche de tes excuses.

*Mais qu'est ce que tu fous Julian ?*

Voilà Julian dans toute sa splendeur. Ce genre de garçon qui ne contrôle absolument pas ses paroles, et qui n'y met pas les formes. Tout est clair dans sa tête, et il ne dit pas les choses pour blesser la personne en face de lui. Mais il est définitivement nul dans l'art de savoir s'exprimer correctement.

- Non, enfin je voulais dire, ce n'était pas la peine de t'excuser.

Lança t'il avec un sourire, en espérant qu'elle allait comprendre ce qu'il avait voulu dire. Mais maintenant devait-il répondre à sa dernière question. Etait-elle naïve ? A vrai dire commet pourrait-il le savoir. Il avait échangé deux trois phrases avec elle. Et la connaissait que depuis quelques minutes. Attendait-elle vraiment une réponse ?

*C'est pour ça que tu ne comprendras jamais rien aux femmes, petit Ju'*

- Franchement la seule chose que je puisse dire sur toi après trois minutes, c'est que tu es jolie et un peu cinglé. Mais naïve, je n'en sais rien.


*Mais toi tu perds vraiment jamais une occasion de te taire mon dieu.*

La jeune femme s'était présenté à lui. Elle s'appelait donc Ella, et son chien Cléo. Elle le remercia quand même de l'avoir sauvé. Sauvé était peut être un bien grand mot, il l'avait juste attraper dans ses bras mais si elle voulait croire que Ju était une sorte de héros, il n'allait certainement pas la contredire.

- Enchanté, moi c'est Julian.



par humdrum sur ninetofivehelp
Revenir en haut Aller en bas

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Google
Messages : 233
Points : 115
Date d'inscription : 13/01/2016
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Directrice Marketing
MessageSujet: Re: Bienvenue à bord Mar 29 Mar - 1:31







Bienvenue à bord
ft. Ella et JujuElla était sous le choc, déjà elle venait de vivre toute une panoplie d’émotions et voilà que ce jeune homme lui disait plus que clairement qu’il se contrefichait de ses excuses. Elle rattacha convenablement le collier de sa chienne, elle n’allait pas rester une seconde de plus avec cet homme prétentieux. Non mais il se prenait pour qui pour lui parler de la sorte ? Elle s’était pourtant bien rattrapé en s’excusant, du moins c’est ce qu’elle croyait. Peut-être qu’il croyait qu’elle était cette petite fille à papa qui avait peur de se casser un ongle et à qui l’on comblait tous ses moindres caprices ? On la traitait bien trop souvent à son goût de fille superficielle alors qu’elle ne se considérait aucunement comme ça. Elle aimait simplement les belles choses. Elle décida de se ressaisir, il n’avait été plus pire qu’elle au début. Elle ne devait pas s’emporter pour quelque chose d’aussi stupide. Elle n’avait qu’à partir au loin et à continuer cette petite expédition de malheur. Comme s’il avait compris qu’elle était totalement insultée, il se rattrapa en lui disant que ce n’était pas la peine de s’excuser. C’est ça je te crois presque, jeune prétentieux ! Elle se trouvait réellement méchante de penser de la sorte et c’était tout à fait le contraire de ses habitudes. Est-ce que c’était parce qu’il s’en était pris à sa chienne au tout début ? Son petit chihuahua était réellement son bébé, elle avait tendance à le surprotéger. Elle vint pour ouvrir de nouveau la bouche pour conclure cette histoire et partir par la suite, mais c’est lui qui prit de nouveau la parole. Venait-il réellement de la traiter de cinglée ? N’avait-il jamais appris que les femmes posaient ce genre de questions pour se faire rassurer et non pour se faire dire la vérité ? C’était bien là un jeune homme sans beaucoup d’expériences. S’il n’était pas en mesure de lui mentir, elle aurait préféré largement qu’il garde ses commentaires pour lui-même au lieu de la démolir davantage. Au moins il lui avait dit qu’elle était jolie, était-il à moitié pardonné à cause de ça ? Il se présenta finalement à son tour, ce petit homme s’appelait donc Julian.

-Enchantée.

Elle lui sourit brièvement, il était grand temps pour elle de repartir. Depuis combien de temps était-elle à la recherche de Cléo ? Elle regarda sur son téléphone, il restait 30 minutes avant le départ du bateau. Elle avait largement le temps de marcher jusqu’au bord de l’eau pour regagner le navire.

-Désolée de te faire faux bond, mais je vais toute de suite aller rejoindre les autres…


En fait elle n’était pas du tout désolée, elle était vexée en fait et elle était plus que contente de quitter ce Julian. Elle se sentait mal tout de même de penser comme ça, après tout s’il n’avait pas été là peut-être qu’elle n’aurait jamais retrouver Cléo ? Elle passa donc devant lui et continua son chemin dans la forêt. Elle jeta un regard derrière elle, il la suivait. À l’heure qu’il était, elle ne pouvait quand même pas lui reprocher de la suivre, lui aussi devait regagner le bateau après tout. Le silence s’était installé entre les deux, il n’y avait que le craquement des branches sous leur poids qui se faisait entendre. Elle repensa encore à toutes ces insultes qu’il lui avait dit. La colère s’empara encore une fois d’elle. Elle s’arrêta de nouveau et lui fit face.

-Non, mais sérieusement j’ai besoin de savoir. Tu parles à toutes les filles aussi imbécilement ? Sinon je te donne une leçon numéro un sur cette règle non-écrite qui stipule que si t’es pour l’insultée t’es mieux d’hocher la tête et rien dire ! On préfère croire que vous vous foutez royalement de ce que vous dites que de se faire dire qu’on est cinglée !

Elle lâcha un soupir de colère et repartit sur ces belles petites paroles. Cléo se mit à japper et Ella remarqua un petit lac avec des canards. Elle ne l’avait pas vu pourtant tout à l’heure. Elle arqua les sourcils en cherchant à comprendre. Non ce ce n’était pas possible, elle ne s’était tout de même pas tromper de direction dans cette forêt si petite ? Elle regarda son téléphone, il ne lui restait plus que quinze minutes pour ne pas louper le transport.

-Tu l’avais-vu toi ce petit lac tout à l’heure ?



(c) Nyyx | Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bienvenue à bord

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à bord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [PONT SUPERIEUR] "Bienvenue à bord du Sunrays"
» Ici vôtre commandant de bord, bienvenue à bord du vol Aër Arcane.
» [Solo] Bienvenue à bord
» Enrôlage, ou une demi-Vampyre... intéressante.
» [Jour I] Bienvenue à Bord !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-