Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
we have a problem (ryan)



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

we have a problem (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: we have a problem (ryan) Jeu 29 Oct - 0:56



Tatum avait passé une journée atroce. Des clients affreusement désagréables l'avaient véritablement énervée, et elle ne s'était pas réellement retenue pour leur dire. Après ça, évidemment son patron lui était tombé dessus pour lui dire qu'il ne tolérerait pas un écart de plus. La jeune femme s'était excusée, même si elle n'en pensait pas un mot. Son travail pouvait être cool tout comme il pouvait être éprouvant. Son boss quant à lui, il n'était rien d'autre qu'un con, cela ne faisait aucun doute. Elle n'avait qu'une hâte : être chez elle pour se poser dans son canapé, devant une bonne série, avec des tonnes de cochonneries à grignoter. La journée passa lentement...

Une fois enfin chez elle, la jeune femme constata que quelque chose n'allait pas. Pourquoi il faisait aussi froid que ça? Certes, il faisait vraiment froid dehors, mais il n'était pas censé avoir la même température dans son appartement. La jeune femme tenta d'oublier ce petit soucis, au moins le temps de déposer ses affaires, de boire un verre et d'allumer la télévision. Elle s'approcha du chauffage, évidemment, totalement froid. Il refusait de s'allumer. Pourquoi avait-elle la poisse comme ça?! Comme si la journée n'avait pas été assez difficile. Elle ne voulait pas attendre le lendemain pour prévenir de cette anomalie. Non pas que passer une nuit sans chauffage serait insurmontable, mais la jeune femme estimait tout de même que le problème devait être réglé tout de suite. Elle payait toujours son loyer et ses factures en temps et en heures, elle voulait un chauffage fonctionnel. Ca n'était pas si difficile à comprendre. Elle prit son carnet ou elle avait noté les numéros utiles et se décida à appeler Ryan, le copropriétaire de l'immeuble. Ils s'étaient déjà croisés quelques fois, vu qu'il vivait également ici. Pourtant ce soir, Tatum n'était pas trop d'humeur à plaisanter. Il décrocha rapidement, sans pour autant dire un mot. "Bonsoir, c'est Tatum de l'appartement numéro 3. Je sais qu'il est tard mais mon chauffage ne fonctionne plus. Je ne sais pas comment je vais réussir à dormir avec une température pareille ! Vous pouvez passer s'il vous plait?" Elle avait employé un ton assez sec. Ryan ne méritait peut-être pas ça, mais elle avait vraiment passé une mauvaise journée.
Revenir en haut Aller en bas

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 33
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Ven 13 Nov - 3:34

We have a problem
Ryan & Tatum.
Ryan était partie avec beaucoup de réticences à son souper de ce soir. Avec une bande d’amis, ils allaient célébrer l’anniversaire de l’un d’entre eux. La fêté avait choisi son restaurant avec soin, là où même le verre d’eau était hors de prix et où la tenue vestimentaire pour un homme était obligatoire assortie d’une cravate. Ryan n’était pas ce genre de gars qui appréciait particulièrement le luxe, il aurait nettement préféré  recevoir ses amis à souper que de se rendre là-bas habillé comme un pingouin en noir et blanc à se retrouver mal à l’aise après avoir oublié de mettre sa serviette de table sur ses genoux. Malgré tout, ses amis réussirent quand même à lui rendre sa bonne humeur rendu sur place et oublia toutes les mauvaises pensées qu’il avait eu face à cette soirée. Un verre n’attendait pas un autre,  toutes les raisons étaient bonnes pour commander un autre verre, pour s’ouvrir l’appétit, pour digérer et pour accompagner le dessert bien entendu.  La facture allait être salée, mais Ryan s’en foutait littéralement dans cette frénésie de festivité. D’ailleurs au nombre d’heures qu’il travaillait dernièrement, il pouvait bien se récompenser par quelques dépenses, non ? Alors qu’il attaqua sa crème brulée accompagné de son café bailey’s à double dose bien entendue, il entendit la sonnerie de son téléphone sonnée. Il regarda rapidement pour voir qui c’était et ne reconnaissant pas le numéro, il hésita à prendre l’appel. Et si c’était quelqu’un d’important ? Il s’excusa auprès de ses amis et quitta la table pour se dirriger vers le corridor du restaurant.  Ses pas étaient lourd et sa démarche amusante. L’alcool avait aussi tappé que ça ? Il ne s’en était même pas rendu compte jusqu’à maintenant. Il décrocha finalement la ligne.

-Oui Allô ?

Une voix féminine enchérit finalement parlant de son chauffage. Elle semblait agacée de la façon qu’elle parlait. Il la laissa parler et il jeta un regard à ses amis qui le regardait et riait. Sans aucun doute, ils devaient parler de lui et ses nombreuses conquêtes en se foutant de sa gueule. Il leur envoya un joli doigt d’honneur accompagné d’un sourire. Il réalisa qu’après quelques secondes que cette Tatum avait finit de parlé et qu’elle attendait qu’il lui réponde. L’appartement 3 ? Quel appartement 3 ? S’imaginait-elle qu’il n’avait qu’un bloc appartement ? Pourquoi l’appelait-elle au lieu du concierge d’ailleurs ? Il essaya de répondre sans laisser paraître son état d’ébriété dans la voix.

-Je vais voir si le concierge de l’immeuble peut passer dans la prochaine heure, vous êtes à quel immeuble exactement ? J’en possède plusieurs.

Bon au moins, il l’avait avisé que ce n’était pas lui qui s’occupait de ce genre de problèmes. C’était le concierge, il n’avait rien d’un mécano. En réalité, il était plutôt callé en la matière ayant souvent réparé des trucs en hauteur à l’extérieur des bâtisses, mais il ne s’en était jamais réellement vanter dans ses immeubles, il n’allait quand même pas se salir ses mains devant ses clients. Après que la jeune femme lui indiqua l’immeuble où elle habitait, il tenta de rejoindre le concierge sans succès. Si ça se trouvait c’était quelque chose d’idiot, les femmes avaient tellement de difficultés avec les choses manuelles. Il revint à table en se demandant ce qu’il allait faire. Essayait-il de contacter un électricien ? Il allait payer un prix de fou s’il arrivait à en trouver un à cette heure-là, sans compter tout le temps qu’il allait perdre à en trouver un. Il décida finalement d’aller jeter un coup d’œil. Après tout, il n’était pas très loin en ce moment et il pourrait sans aucun doute revenir tout à l’heure rejoindre ses amis. Il donna finalement son présent à la fêté puis il s’excusa auprès de tous pour aller en direction de son immeuble. Il n’était pas si saoul que ça, non ? Il arrêterait de voir double par moment rendu là-bas, une marche allait lui faire le plus grand bien.

Après avoir franchi les étages avec l’ascenseur, il arriva finalement devant la porte de l’appartement 3, son premier réflexe fut de cogner et de dire : Livreur de pizza ! Bordel, l’alcool tapait toujours autant, heureusement il n’écouta pas son envie folle de faire une blague. Il ne se souvenait pas de la dame, si ça se trouvait elle n’était pas du genre à aimer les plaisanteries et ce genre de plaisanterie était tout sauf professionnelle. Il cogna finalement sagement à la porte et regarda le cadre de porte en attendant. En tout cas, il faisait peut-être froid à l’intérieur, mais dans le corridor il faisait si chaud. Il tira un peu sur sa cravate pour respirer. Elle n’allait pas se rendre compte qu’il était ivre, non ?

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Dim 22 Nov - 22:40


we have a problem
ryan & tatum
Tatum était au téléphone avec Ryan, qui lui mentionna le concierge. Mince, c'était vrai, il y avait un concierge et c'était lui qu'il fallait appeler en premier lieu en cas de problème. Comment avait-elle pu oublier ça? Bon, le concierge était loin d'être une lumière, pas sur qu'il sache réellement régler son problème... Un concierge, ça savait vraiment régler un problème de chauffage? Quoique, pas sur que le copropriétaire de l'immeuble sache non plus... Elle renseigna alors le numéro de son immeuble et la conversation téléphonique se termina, Ryan lui disant qu'il ferait le nécessaire. Tatum le remercia, et après avoir raccroché, la jeune femme soupira et alla se chercher un gilet. Elle se fit un café et se posa dans le canapé, attendant que le concierge arrive donc.

Elle espérait qu'il réglerait vite fait le soucis et que ce n'était rien de grave. Tatum n'avait pas réellement envie de payer une quelconque réparation. Surtout que cette panne n'était pas de sa faute... Ca ne servait à rien de cogiter, le concierge l'informerait sans doute de ce qu'il allait falloir faire. Une quinzaine de minutes plus tard, on frappa à la porte. Tatum regarda sa montre : elle était étonnée qu'il ait la gentillesse de venir aussi tard. Tant mieux pour elle après tout.

Elle ouvrit la porte et constata tout de suite qu'il ne s'agissait pas du concierge, mais surement de Ryan. Ce foutu concierge n'avait surement pas voulu venir lui même se salir les mains. Au moins Ryan, lui, avait fait l'effort de venir. Bizarrement, l'agacement de Tatum disparut dès qu'elle eut posé les yeux sur le jeune copropriétaire. Costard noir, cravate dessérrée, à croire qu'il venait de quitter un rendez vous important.

- Il ne me semble pas que vous soyez le concierge non? lui dit-elle en rigolant. Jamais le concierge ne s'habillerait si élégamment. Elle le fit ensuite entrer dans son appartement. Le problème de température devait se faire sentir, le contraste entre le corridor et l'appartement de Tatum était plutôt important.

- Venez, je vais vous montrer le problème. La jeune femme alla jusqu'au chauffage et tenta de l'allumer devant Ryan sans succès. Elle espérait qu'il réussirait à s'en occuper, elle n'avait pas trop envie d'attendre le lendemain pour pouvoir à nouveau chauffer son appartement. Elle profita du moment pour le détailler un peu. Il était vraiment pas mal, ce Ryan.

- Merci de vous être déplacé pour moi, en tout cas. La jeune femme lui fit un sourire. L'heure n'était pas à la séduction mais Tatum ne pouvait pas s'en empêcher. Elle avait toujours apprécié la compagnie des hommes, et Ryan était à son goût. Elle ignorait si il avait une petite amie mais elle ne voulait pas le savoir.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 33
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Sam 26 Déc - 4:14

We have a problem
Ryan & Tatum.
L’alcool affectait les capacités du jeune brun, la notion du temps lui était purement inconnue désormais. Il n’aurait su dire s’il était devant ce cadre de porte depuis cinq minutes ou simplement 30 secondes, les deux options lui semblaient être une éternité. Il ne savait pas comment il allait régler ce problème, mais il avait bien hâte que tout soit terminé. Peut-être aurait-il même du temps pour retourner faire la fête avec ses amis ? Il regarda encore une fois le numéro sur la porte. S’était-il trompé d’appartement ? La chose ne serait guère surprenante vu l’état avancé dans lequel il était actuellement. Peut-être avait-il mal compris le nom quand elle lui avait dit ? Ou encore peut-être n’avait-il pas assez cogné assez fort ? Il leva le poing pour assener trois nouveaux coups à la porte, mais elle s’ouvrit presque automatiquement avant que sa main ne frôle le chêne de la porte. Surpris, il perdit quelque peu pied, mais il arriva à se redresser tout de même convenablement. On pourrait presque croire qu’il essayait simplement de changer de position parce qu’il aurait été fatigué d’être debout. Ses yeux croisèrent finalement les yeux de la belle blonde. Si son nom lui avait été purement inconnu, son physique ne l’était guère. Il se souvenait très bien de quand il lui avait fait visité l’appartement. Quand elle observait minutieusement l’intérieur des armoires, il ne s’était pas gêné pour la reluquer pour passer le temps. Sa silhouette était tout simplement parfaite et sublime. Elle avait tout pour être désirable, il l’aurait dragué sans l’ombre d’un doute s’il l’aurait croisé dans un bar. Le taux d’alcool dans son sang étant si élevé, elle lui semblait plus attirante encore maintenant.  Il connaissait beaucoup de façon de la réchauffer si son chauffage ne se remettait pas en marche. Comment allait-il faire pour se concentrer sur l’essentiel ?

Alors qu’il essayait de se concentrer à ne pas regarder sa poitrine, elle se mit à parler et il se concentra davantage sur ses lèvres. Ah ces lèvres, il n’avait qu’à faire deux pas pour la plaquer contre la porte et l’embrasser. L’envie était beaucoup trop présente à son goût. Il devait arrêter de penser à tout ça, il était loin d’être là pour ça. C’était sa carrière qu’il représentait en ce moment et non ses pulsions sexuelles. Il baissa les yeux gênés et il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil sur sa poitrine. Ah bordel. Pourquoi était-il venu ici ? Nul aucun doute que si elle n’avait pas remarqué qu’il sentait l’alcool en ouvrant la porte qu’elle se rendait compte maintenant à quel point il était ivre. Pourquoi était-elle si belle ? Tout aurait été si facile si elle avait été laide. Il n’aurait pas été envahi par ce désir de voir davantage de peau nue sur la jeune femme.  Elle soupçonnait qu’il n’était pas le concierge, elle avait parfaitement raison. Il eut un petit sourire, oh moins il ne paraissait pas si mal en ce moment.

-Non je suis le propriétaire, je n’ai pas réussi à le rejoindre… Mais comme le cas semblait plutôt grave et que je suis très habile avec mes mains, je me suis dit que je pourrais venir jeter un coup d’œil.

Pour être habile avec ses mains ça il l’était et dans plus d’un domaine. En ce moment il ne rêvait que de lui montrer. Comment pouvait-il se chasser toutes ces pensées de sa tête ? Il la suivit à l’intérieur et eut aussitôt un frisson, il était vrai que le chauffage ne fonctionnait pas là-dedans. Il continua de suivre ses pas vers le chauffage et en profita par le fait même pour jeter un coup d’œil à ses fesses. Étant dos à elle il pouvait se donner à cœur joie de l’observer. Sa silhouette était toujours aussi parfaite que la première fois qu’il l’avait rencontré. Il se voyait très bien descendre ses mains sur ses hanches pour ensuite se balader encore plus. Elle se retourna finalement vers lui et il releva aussitôt les yeux. Elle le remercia d’être venu avec un sourire des plus charmants. Avait-elle le même quand on lui donnait des baisers dans le cou ? Il rêvait d’essayer.

-Oh tout le plaisir est pour moi…

Ses propres yeux étaient pétillants, son désir brillait de milles feux. Elle ne pouvait s’imaginer à quel point pour lui la vue était plus que plaisante à regarder.

-Bon voyons voir…

Il ouvrit le contrôle du chauffage et regarda attentivement. Il essayait de se concentrer, il essayait très fort. Toutefois, l’envie de se retourner et de la séduire était encore beaucoup trop forte. Il devait penser à autre choses. Il essaya de se convaincre qu’il était seul ici et qu’elle n’était pas derrière lui. Le truc fonctionna quelques instants et il réussit à toucher aux touches pour regarder la programmation. Par contre, Ryan ne savait pas pour combien de temps il allait réussir à tenir encore sans qu’elle ne vienne déranger ses pensées.  

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Dim 10 Jan - 0:57


we have a problem
ryan & tatum
Vu qu'il n'était pas le concierge, il n'arriverait peut-être pas à réparer son chauffage, mais Tatum en avait presque oublié ce problème en le voyant. En fait, elle s'en fichait un peu maintenant, ce qu'elle avait sous les yeux était bien plus intéressant. Mais si elle voulait le séduire, il allait falloir se montrer subtile. Elle ne connaissait rien de lui, avait-il une petite amie? Et si il en avait une, était-il fidèle? Tatum n'avait pas réellement envie de tenter quelque chose si c'était pour qu'il la repousse. Elle se contenta donc de le faire entrer pour lui montrer ce pourquoi il était venu : son chauffage cassé, après tout il avait surement mieux à faire que venir bricoler un chauffage tard le soir.

Il se disait très habile de ses mains. Cette phrase raisonnait dans la tête de Tatum, sans qu'elle sache comment l'interpréter : était-ce un sous entendu? Ou simplement une banalité pour la rassurer et lui faire comprendre qu'il savait réparer son chauffage? Une part d'elle espérait qu'il tentait de la draguer, de toute façon, si il ne le faisait pas, elle finirait bien par tenter elle même de le séduire. Il était tout à fait son style d'homme, et il allait vite le comprendre. La blondinette venait de lui montrer le chauffage, le remerciant de s'être déplacé. Ryan avait un bien drôle de façon de lui répondre. "Tout le plaisir est pour moi?" Cela lui plaisait de devoir faire le réparateur à une heure si tardive? Hm, il y avait surement une autre raison à sa réponse... Un homme ne pouvait pas être si content de se taper une corvée...  D'ailleurs, ses yeux brillaient. Avait-il bu? C'était fort possible, mais peut-être que cela pourrait justement aider Tatum...

Il la regardait avec une espère d'insistance que la jeune femme n'arrivait pas trop à traduire. Puis il se baissa, pour bidouiller le chauffage. Evidemment, la blondinette en profita pour mater ses fesses. On ne se refait pas après tout... Elle était bien contente qu'il soit venu, plutôt que cet imbécile de concierge. Là au moins, elle avait quelque chose d'agréable sous les yeux. Et peu importait si il ne réussissait pas à réparer son chauffage, ça n'avait plus d'importance maintenant.

- Si vous n'y arrivez pas, laissez tombez. Vous avez surement mieux à faire... Oui, comme s'occuper d'elle par exemple. La plaquer au mur là, maintenant, sans plus attendre. L'embrasser avec fougue. Tatum essaya de chasser ses pensées de sa tête, en vain. Elle posa sa main sur son épaule, comme pour l'encourager à arrêter de s'occuper du chauffage.

- Vous voulez à boire peut-être? Ou... Autre chose? Elle ne le quittait plus des yeux, un sourire malicieux accroché aux lèvres. Il lui plaisait, et bizarrement, elle sentait qu'elle lui plaisait aussi, alors... Qu'attendaient-ils pour se laisser aller? Peut-être avait-il besoin d'un coup de pouce pour se lancer?

- Je ne sens même plus le problème de chauffage... Je dois dire, j'ai chaud, depuis que vous êtes là... Elle l'avait dit. Maintenant, elle espérait qu'il réagirait comme elle l'attendait. Tatum détestait qu'on la repousse... Mais son instinct la menait à croire que ça ne serait pas le cas ce soir...
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 33
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Dim 10 Jan - 22:59

We have a problem
Ryan & Tatum.
Ryan appuyait sur la touche du haut, puis sur la touche du bas. Il essayait de se souvenir comment ce truc marchait. En réalité, il ne faisait que monter et baisser la température depuis maintenant 5 minutes. Tatum ne le saurait pas, il avait l’air de très bien travailler et presque même de s’y connaitre. Il essaya une autre option, l’écran devint bleu. Mais qu’est-ce qui se passait ? Jamais il n’arriverait à résoudre ce problème, la voix de Tatum retentit alors derrière lui. Elle lui proposait d’abandonner, ce qui au contraire augmenta sa volonté de réussir puisque cela toucha directement son orgueil d’homme. Il était capable de le faire, il le savait.

-Ça va je vous rassure mademoiselle


Il lui jeta un regard assorti de son plus beau sourire pour la rassurer. Ses yeux se posèrent de nouveau sur ses lèvres, ce qu’elle était canon cette femme. Il se gratta la tête et retourna à ce problème de chauffage. Il appuya alors consécutivement sur la touche du haut et du bas, puis il n’y eut plus rien à l’écran. Il soupira intérieurement. Quelle heure était-il ? Peut-être pourrait-il appelé un électricien, mais il devait être sans aucun doute trop tard. La vraie priorité en ce moment c’est qu’elle ait un toit sur la tête où il ne ferait pas froid comme à son appartement en ce moment. Ses bras feraient très bien l’affaire et son lit serait parfait pour l’accueillir, non ? Il s’imaginait déjà la pousser sur le lit et se mettre à la déshabillée. Il devait arrêter de penser à tout ça, une chance qu’elle ne pouvait pas lire ses pensées. Elle le prendrait bien pour un obsédé sexuel. Puis ses doigts se posèrent sur son épaule, sa tête se rapprocha de son oreille. Il eut un sourire, puis il se retourna pour la contempler de nouveau. Elle lui proposait à boire, n’avait-elle pas remarqué qu’il avait déjà trop bu ? « Ou autres choses ». Ryan savait très bien quelle autre chose il voulait, c’était son corps contre le sien, ses vêtements contre le sol. Il se mordilla  la lèvre inférieure, il ne pouvait dire de telles paroles. Non ? Il ne savait rien d’elle. Peut-être que son mari allait débarquer dans quelques secondes.

-Peut-être juste un verre d’eau…

Sa voix était hésitante, il voulait bienplus qu’un verre d’eau en ce moment et il essayait de le camoufler. Il avait été tenté de lui demander une bière ou un drink, mais il s’était ravisé. Il n’était plus dans un bar à présent, il avait déjà bien bu. Sa bouche était déshydratée, un verre d’eau lui ferait le plus grand bien. Puis alors que ses pensées étaient entrain de se rediriger vers quelque chose de plus naturel, soit l’alcool, elle ralluma le désir en lui d’une seule phrase. Le draguait-elle vraiment ou c’était lui qui avait pris cette phrase trop à double sens ? Il mourrait d’envie de le savoir. Il mourrait d’envie de la plaquer sur le mur sur le champ. Elle le dévorait des yeux, ça c’était évident.  Mais peut-être avait-elle dit ça uniquement pour qu’il ne se sente pas obliger de rester plus longtemps pour régler le problème ? L’alcool le faisait penser beaucoup trop lentement. Il ne savait pas quoi faire. Elle finit par aller lui faire ce verre d’eau alors qu’il ne donnait toujours pas de réponses. Il resta plaquer contre le mur à regarder son déhanchement, plusieurs idées lui traversaient l’esprit.

-Sinon, j’aurais pu vous proposer à venir dormir chez moi pour la nuit. J’ai une chambre d’ami si vous voulez….

Ou si vous voulez finir dans mon lit ça me va très bien aurait-il voulu plutôt dire. Elle se retourna, cette réponse sembla la satisfaire et elle le prit en flagrant délit à mater ses fesses. Il se mordilla la lèvre gêné, mais en même temps amusé de la situation. Avait-elle envie de lui autant que lui la désirait ? Il l’espérait et devait lui montrer un peu plus. Avant qu’elle ne dise quoi que ce soit à propos du regard mal placé, il décida d’ajouter quelques mots.

-Veuillez excuser mon comportement, vous devez sans doute vous le faire dire souvent que vous êtes une femme très belle et très attirante.

Il la regarda avec un sourire malicieux. Il ne pouvait pas être plus clair sur ses intentions, il lui avait proposé d’aller chez lui et lui avait signifié qu’il l’a trouvait attirante. Une parcelle de lui espérait qu’elle embarque dans ce petit jeu de drague et si c’était le cas, Ryan se doutait très bien qu’ils ne traverseraient pas chez lui. Il la réchaufferait bien avant même de penser à cette éventualité de changer d’appartement.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Dim 21 Fév - 17:33


we have a problem
ryan & tatum
Il semblait maitriser la situation. Il appuyait sur un tas de boutons que Tatum n'avait jamais osé toucher. Peut-être qu'il allait réussir à régler le problème en même pas deux secondes. C'est que Tatum souhaitait à la base. Mais elle avait l'impression qu'il y avait quelque chose de plus. Avait-elle bien interprété les regards que lui lançait le jeune homme? Elle n'avait pas rêvé, il l'avait bien regardée de haut en bas avant de se concentrer sur son chauffage. Et lorsqu'il se tourna à nouveau vers elle, elle vit ses yeux fixer ses lèvres. Plus de doute Elle lui avait fait de l'effet. Tant mieux, car c'était réciproque. La jeune blonde tenta de se concentrer à nouveau : il n'était pas là pour ça, simplement pour lui filer un coup de main. Il avait surement une copine, peut-être même une fiancée. Tatum essayait de s'en convaincre, car le draguer maintenant ne lui semblait pas raisonnable. Surtout qu'il semblait avoir bu. Il était vulnérable.

Elle avait surement fait une erreur en lui proposant à boire : il avait déjà assez bu. Mais il faisait le raisonnable en ne demandant que de l'eau. Bon, c'était peut-être pas plus mal. Tatum ne voulait pas qu'il finisse ivre mort non plus.

- D'accord, je vous fais ça tout de suite. la jeune femme le lâcha du regard pour se rendre jusqu'au coin cuisine ou elle servit un verre d'eau. Alors qu'elle lui apportait son verre, il lui proposa de dormir chez lui. Tatum fit un sourire malicieux. Elle avait raison, elle lui plaisait autant qu'il lui plaisait. Par contre, l'idée de la chambre d'ami ne la tentait pas plus que ça. Il avait surement dit ça par politesse. Elle l'espérait du moins. Avec ça, elle se remettait à douter : la chambre d'ami... Elle avait une tête à dormir dans la chambre d'ami ? Elle préférait encore rester seule ici.

- Hm, la chambre d'ami? Je ne vous plais pas assez pour passer la nuit avec vous? C'était parti. Au moins elle serait fixée sur ce qu'il pensait d'elle. Vu qu'apparemment il n'arrivait pas à régler le chauffage, une nuit avec lui ferait très bien l'affaire... Si il était d'accord évidemment. Tatum le fixait, attendant sa réponse. Peut-être qu'elle allait trop loin, surtout si il était en couple, mais elle s'en fichait éperdument.

Il s'excusait de son comportement. Tatum ne comprenait pas trop pourquoi, il n'avait rien fait de déplacé après tout. Lorsqu'il avoua que Tatum était belle et séduisante, le sourire de la jeune femme s'amplifia. Il pensait de toute évidence à la même chose qu'elle. Tant pis pour le chauffage, ça attendrait. Tatum appellerait quelqu'un demain, l'heure n'était plus à la réparation mais à la séduction.

- Si je suis si attirante... Alors pourquoi ne m'avez-vous pas encore embrassée? Elle s'approcha à nouveau de lui, le regard rempli de malices. La tention était palpable, électrique. Un geste de sa part et la situation pourrait devenir intense. Il avait les cartes en main maintenant.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 33
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan) Sam 26 Mar - 0:06

We have a problem
Ryan & Tatum.
L’alcool bouillait dans les veines du jeune homme, mais pas autant que le désir de faire monter la température de l’appartement d’une toute autre manière que de réparer le chauffage. La situation était délicate, elle était tout de même l’une de ses clientes à proprement parler. Est-ce qu’il pourrait avoir un quelconque danger de coucher avec ses locataires ? Il avait souvent coucher avec des clientes pour conclure une affaire, mais jamais cela n’était arrivé avec quelqu’un qui vivait sous le même immeuble que lui. Après tout, ils vivaient quand même les deux sur le même étage. Et si elle voulait plus ? Si elle devenait un pot de colle et qu’il n’était pas capable de s’en débarrasser ? Normalement, cette simple idée aurait calmé ses ardeurs sans aucun doute, mais en ce moment il était beaucoup trop saoul pour penser à tout ça. En ce moment la seule chose qu’il espérait c’est de la plaquer contre ce mur et de lui enlever ses vêtements. Dès qu’elle ouvrit la bouche en lui demandant si elle était assez digne de passer la nuit avec lui, il sut instantanément qu’il ne dormirait pas seul ce soir.

-C’est plutôt que je ne croyais pas avoir assez de chance pour que vous acceptiez de la passer à mes côtés

Il l’observa de la tête aux pieds, cette fille était splendide et il avait bien hâte de lui arracher des vêtements pour en voir plus. Son regard s’arrêta sur son décolleté et il eut un sourire. Elle commença alors à lui parler et ses yeux eurent de la misère à quitter cette zone attrayante pour la regarder de nouveau à un endroit plus approprié. L’alcoolémie de Ryan était beaucoup moins présente maintenant qu’il avait un objectif dans la tête, il avait quelque chose sur quoi se concentrer et cela lui avait bien fait oublier qu’une demi-heure plus tôt il était loin de marcher en ligne droite sur les trottoirs de Times Squares. Il s’approcha d’elle quand il lui demanda pourquoi elle ne l’avait pas encore embrassé. Il lui enleva ce verre d’eau qu’elle avait dans les mains et la plaqua contre le mur. Son front se colla contre le sien, alors que son sexe épousa parfaitement son bassin. Leurs lèvres n’étaient plus qu’à quelques centimètres.

-Si je ne vous ai pas encore embrassée, c’est que j’aime faire monter le désir…

Il se mordilla la lèvre inférieure et la regarda droit dans les yeux. Il caressa du bout des doigts ses petites lèvres parfaites, puis ses doigts descendirent le long de sa mâchoire. Il sentit les frissons de sa peau et eut un petit sourire. Il glissa finalement sa main sous son gilet et remonta jusqu’à sa poitrine. Il ne résista pas plus longtemps avec cette envie plus que palpable entre les deux et se mit à l’embrasser tout en montant son gilet pour lui enlever. Aussitôt qu’il découvrit sa peau nue, il se mit à embrasser le creux de son cou alors que ses mains se dépêchaient déjà à aller défaire l’agrafe de son soutien-gorge.

-Je devrais venir faire les réparations de mes loyers plus souvent, dit-il en souriant.

Il se demandait réellement combien de locataires il serait capable de se faire, quoi qu’il n’en avait pas réellement beaucoup qu’il souhaitait avoir dans son lit. Dans les bars c’était beaucoup plus facile d’avoir les filles, leur taux d’alcoolémie était si élevé qu’il suffisait que de belles paroles bien souvent pour conclure l’affaire avec elle. D’un autre côté, il y avait ces filles comme Tatum que peu importe l’état c’est ça qu’elle recherchait à la base et il fallait dire que Ryan ne se plaindrait jamais de les croiser sur son chemin.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: we have a problem (ryan)

Revenir en haut Aller en bas

we have a problem (ryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bryan Ryan
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Bobby Ryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-