Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
[214] Rangers first game



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[214] Rangers first game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: [214] Rangers first game Lun 5 Oct - 3:48

Rangers first game


Spencer & Ryan




Depuis quelques jours déjà, l’automne avait tranquillement pris sa place dans le quotidien des New Yorkais. La température avait commencé à chuter et un petit vent s’était levé contre l’océan Atlantique, l’ensemble des gratte-ciel de Manhattan par leur imposante hauteur bloquait ce courant froid pour le plus grand bonheur des citadins. Les arbres de Central Park avaient commencé à revêtir les couleurs de la saison et déjà des feuilles rouges et jaunes parsemaient les chemins des amoureux du parc. Certains commerçants avant-gardistes avaient même commencé à décorer leur vitrine avec des décorations d’halloween. Non, personne ne pouvait nier que bientôt la saison des pluies allait commencer et que déjà il fallait penser à sortir le linge chaud prochainement. Ryan n’avait jamais été un grand fan de cette saison, elle était en fait celle qui détestait le plus des quatre. Le soleil était beaucoup moins présent déjà et le brun avait beaucoup de misère à s’y accoutumer. Il pouvait faire un de ses froids le matin et l’après-midi il n’avait même pas besoin de manteau, il était assez difficile de savoir quoi porter exactement en travaillant à l’extérieur et puis quand il pleuvait cela lui compliquait grandement la tâche dans son travail. À chaque automne il était inévitable qu’il attrape une grippe et pas n’importe laquelle, une vraie grippe d’homme qui le cloue au lit quelques jours. Il essayait de faire attention, mais il savait que ce moment arriverait un jour ou l’autre.

En revanche, le mois d’octobre était un mois qu’il adorait malgré la saison. C’était les séries éliminatoires de baseball pour les Yankees, il ne manquait absolument aucun match et avait même déjà acheté une paire de billet pour aller voir l’un de leur match. D’ailleurs, l’ami qui était supposé l’accompagné lui avait dit hier qu’il ne pouvait plus y aller. Il devrait se trouver quelqu’un d’autres. Peut-être pouvait-il demander à JJ ? Ou bien à Spencer ? Est-ce que JJ aimait le baseball ? Ils avaient beau eu avoir plein de sujet de conversation entre eux, le sport n’en avait jamais fait parti. Il devrait lui demander un jour. Son autre bonheur d’Octobre était le début de la saison d’hockey et ce soir elle commençait tout en éclat. Les Rangers de New York affrontaient les Blackhawks de Chicago nul autre que les champions de la coupe Stanley 2015. C’était Chicago qui recevait ce soir et il n’y avait aucun doute que les partisans des champions allaient être en feu ce soir, New York aurait du fil à retordre et ça allait être un match haut en couleur. Les Rangers avaient eu quand même une bonne saison l’année dernière, il s’était rendu en demi-finale de la coupe, Ryan conservait tout espoir en son équipe fétiche. Cette année serait la bonne, ils allaient ramener la coupe dans la grosse pomme.

Le promoteur immobilier avait invité ses amis pour l’occasion, tous des hommes qui étaient des mordus de sports tout comme lui. Un seul avait accepté  l’invitation, Spencer. La principale excuse des autres étaient que le match tombait en plein jour de la semaine soit un mercredi, ils ne savaient pas ce qu’ils allaient manquer bien qu’il se doutait qu’ils allaient sans doute l’écouter dans le confort de leur lit chez eux au lieu de dépasser leur limite d’alcool chez Ryan en écoutant le match comme il était de coutume. Le brun partit des ailes de poulet dans le four, l’aliment principal pour une soirée sportive réussie. Il ouvrit son frigo dont il avait rapprovisionné en bière  pour l’occasion et s’en déboucha une en attendant que son ami arrive. Depuis que Jayce était parti de l’appartement c’était fou à quel point le stock ne descendait pas aussi vite, il s’ennuyait quelque peu de son ancien coloc. Il jeta un regard à l’horloge. Merde ! Le match allait bientôt commencé. Il courut rapidement vers son énorme téléviseur qu’il appelait plus couramment son bébé et il le mit au poste de sport.

-Allez Spenc’ arrive sinon tu vas manquer le match, se dit-il à lui-même à voix haute.

Il prit une grosse gorgée de sa bière en regardant son téléphone pour voir si son ami ne lui avait pas écrit pour lui dire qu’il ne venait pas finalement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Ven 23 Oct - 23:52

Ryan & Spencer
Rangers first game


Les nuances d’ocre vinrent s’inviter partout dans le paysage. Les espaces verts et fleuris de l’été s’en allèrent pour donner leurs places à une certaine tristesse. Un petit vent glacial dénude sans complexe les arbres de leurs feuillages. Les feuilles tourbillonnantes recouvrirent le sol. Les températures baissèrent assez rapidement. Lorsque nous sommes logés et nourris, on ne se rend pas compte que dehors vivent des malchanceux. Les personnes sans abri ayant perdu pour la plupart d’entre elles tout ce qui leur restait que cela soit du niveau matériel ou humain. Spencer n’était pas sans y songer. Ayant lui-même vécu dans la rue des mois durant suite au meurtre de sa mère, leur propriétaire l’avait mis à la porte de l’appartement malgré qu’il soit mineur. Etant à l’époque lycéen, il ne travaillait pas et donc ne pouvait payer le loyer. Dans les quartiers malfamés de New York, il n’y avait aucune pitié pour personne. Cette époque-là fut la plus douloureuse que le jeune bibliothécaire connut dans sa vie. Né de père inconnu, Saphir était sa seule famille. Quelques coups de poignards en plein torse avaient suffi pour qu’on lui retire à jamais sa maman. Spencer haïssait la prostitution. Pourtant il avait vendu sa compagnie pour s’en sortir. Heureusement jamais son corps. Mais il en restait pas moins honteux. Jamais il ne parlait de son passé avant son travail à la bibliothèque à qui que ce soit. Même pas à Ryan qui était mon meilleur pote depuis l'enfance. Ce qui n’empêcha guère le feeling de passer entre eux. De se chamailler des fois comme un petit couple de vieux marié depuis plusieurs décennies. C’était plutôt marrant de les voir ensemble des fois. Ils savaient s’amuser comme se prendre au sérieux.

Sans le savoir, Ryan avait beaucoup aidé Spencer à remonter la pente après sa rupture avec Lindsey. Ce soir, le plus jeune invita l’aîné des deux à visionner un match de hockey chez lui. Le bibliothécaire n’y connaissait absolument rien. Et avait de fortes chances se faire charrier par son pote pour cela. Mais il s’en fichait. Au boulot, il avait une blondinette, habituée des lieux, qui ne le rendait pas indifférent. Spencer se sentait comme un adolescent en effervescence quand il la voyait. Quand elle venait le voir et discutait de livres ou  d’autres, le cœur brisé du beau brun recollait ses morceaux petit à petit. Il tombait sous son charme et pourtant le trentenaire était si timide qu’il n’osait pas faire le premier pas et lui demander de sortir avec lui. Enfin…

D’habitude Spencer était ponctuel à ses rendez-vous, voire en avance. Mais ce soir se fut le contraire. Trop occupé à rêvasser de Tatum, il rata son bus. Le match devait bien être commencé de dix à vingt minutes lorsque le beau brun sonna à l’appartement de Ryan. « Désolé ma couille, j’ai loupé ce fichu bus. Et en plus de ça j’ai zappé d’acheter de quoi boire un coup. » Déclara-t-il en faisant une moue boudeuse. « J’espère que tu m’en veux pas trop. » Il fit une accolade à son pote et entra. Ne voyant personne d’autre, il se retourna vers Ryan avec un petit sourire en coin. « Bah alors mon cochon, tu aurais pu me prévenir que c’était un rendez-vous galant. Je me serais habillé en conséquence. »  Il se mit à rougir légèrement en songeant à la première soirée en tête à tête qu’il passera avec Tatum si un jour ça devait arriver…


© Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Mar 27 Oct - 3:31

Rangers first game


Spencer & Ryan




Ryan avait l’air d’un homme de Cro-Magnon. Il était au milieu de son salon, les bras dans les airs une aile de poulet à la main la bouche à moitié remplie alors qu’il grommelait pleins de choses à la télévision. Dix minutes avaient passées depuis le début du match et déjà plein de rebondissement s’était déroulé dans ce premier match. Il en avait même oublier son pote Spencer qui était supposé arrivé d’une minute à l’autre. Il s’approcha davantage de la télévision quand le joueur vedette s’approcha du gardien adverse. « Allez, allez ». Il sautillait presque sur place tellement il était stressé. Le joueur manqua le tir « Hey merde ! TU SAIS PAS VISÉ TOI ? LE BUT ÉTAIT OUVERT EN MASSE ». Il reprit place sur le divan la mine défaite et il enchaina une deuxième aile de poulet pour vivre ce stress. Spencer eut de la chance d’arrivé en même temps qu’une annonce de Budweiser parce qu’il aurait certainement attendu à l’extérieur de l’appartement. Il se dépêcha à aller lui ouvrir en jetant un regard inquiet au téléviseur pour voir si ça l’avait recommencé. Il n’écouta presque pas ses explications parce que le commentateur sportif annonça des statistiques à la télévision que Ryan prit la peine d’écouter

-Humhum, pas de trouble t’as pas manqué de but au moins, qu’est-ce que tu fais les mains vides ?

Il s’essuya grossièrement ses doigts sales de résidus d’ailes de poulet sur ses jeans et il ouvrit sur le champ une bouteille de bière à son ami. La sienne était presque vide. Il sauverait du temps en s’en ouvrant une toute de suite, il calla d’un trait la sienne et s’en déboucha une autre.

-Attends de voir la chambre, j’ai mis des pétales de roses par terre et je me suis acheté un nouveau déshabillé juste pour toi !

Il rit un bon coup, il aimait tellement rigoler et faire plein d’allusions comme s’ils étaient un couple tous les deux alors qu’en réalité, un simple baiser sur sa main le répugnerait de sa part. Il n’était pas homophobe, il ne trouvait pas Spencer affreux non plus, il n’était juste aucunement fait pour les hommes, les femmes étaient si parfaites. Ce semblait être la même chose pour Spencer, du moins il espérait parce que sinon il devait souvent lui donner de faux espoirs. En fait la seule chose qui le faisait douter s’était parce qu’il devenait souvent écarlate quand il parlait très explicitement de sexe. Il entendit des coups de bâtons sur la glace, oh merde ça l’avait recommencé. Sans même se soucier de son invité, il se mit à courir vers le divan avec la bière dans sa main en regardant attentivement le match.

-NON MAIS QUEL IMBÉCILE ! ET IL N’A MÊME PAS DE PUNITION POUR L’AVOIR POUSSÉ !

Il jeta un regard à Spencer tout en agrippant une aile de poulet.

-T’as vu, les arbitres c’est des vendus !

Ryan savait très pertinemment que Spencer n’y connaissait absolument rien au hockey, mais cela lui faisait du bien de partager ses commentaires avec quelqu’un. Il avait moins l’impression de parler tout seul dans le vide quoi que le résultat revenait parfois au même. Après la première période, les deux hommes auraient le temps de discuter un peu du bon temps pendant l’entracte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 29 Oct - 0:01

Ryan & Spencer
Rangers first game


Malgré toutes ces années écoulées, Ryan étonnera toujours son pote. Spencer savait que son comparse et le ménage ça avait tendance à faire deux. Mais là à le reluquer s’essuyer ses mains toutes grasses sur son jean, le beau brun en resta bouche bée. Légèrement maniaque sur la propreté, il se mordit la langue pour ne pas lui proposer d’aller acheter de la lessive et du détachant à la petite supérette nocturne du coin. Puis il ne voulait pas non plus casser l’ambiance sur leur délire de rendez-vous galant. A cela, Ryan sortit l’histoire des pétales de roses. Le bibliothécaire se sentit un peu tout bête car c’était réellement son genre à lui d’avoir ces gestes de romantisme le jour où il aura une copine. En parlant de fille, il se demandait si Tatum aimait ce genre d’attention. Spencer avait si peu d’expérience avec la gente féminine qu’il n’en avait strictement aucune idée. D’ailleurs ni vu ni connu, faudra qu’il interroge Ryan la dessus. Il connaissait bien mieux les femmes que son aîné. Mais il ne voulait pas paraitre trop stupide non plus. Il devait donc se la jouer fine.

Spencer avait trop tendance à rougir facilement. Et ça devait bien amuser son pote par moment. La preuve encore ici avec les pétales. En revanche, le pauvre ne savait pas ce que l’autre appelait un déshabillé, C’était bête car il ne pouvait même pas imaginer la jolie demoiselle de la bibliothèque vêtue de cette façon. Pour l’ex escort, un déshabillé était juste un verbe qui signifiait simplement se mettre tout nu. « Merci pour la bière. » L’idée de voir Ryan à poil le dégoûtait un peu. Certes le cadette était bel homme il faut bien l’avouer. Mais Spencer n’avait surtout pas envie de voir des horreurs ! Il en grimaçait. Heureusement que Rénato était trop occupé à liquider sa canette pour enchaîner sur la suivante. « Tu as pensé à la boîte de chocolats, aux fraises et à la chantilly j’espère au moins… » Tenta-t-il de cacher sa gêne. Avec un peu de chance, Ryan n’y verra que du feu. Le bibliothécaire prit place sur une chaise située à côté du canapé. Perdu, il essayait de comprendre ce qu’il se passait à l’écran. D’un coup, sans qu’il sache pourquoi, son pote se mit à hurler sur le match et lui sortit une phrase dont il ne comprenait strictement rien ! « Euh oui… Si tu le dis… » Il se retrouvait bien con là. « Tout ce que je sais du hockey, c’est que le mec doit taper le palet avec sa canne et mettre dans le but adverse comme au foot. Après il ne faut pas m’en demander plus tu sais… » Déclara-t-il calmement en haussant les épaules. Ce dernier n’était pas du genre à stresser pour un sport. Il but une gorgée de la pisse en bouteille à contre cœur. Apparemment Ryan ne savait toujours pas qu’il détestait ça. Mais bon ça grave ça en fera plus pour l’hôte de ce soir. En fixant le liquide dans sa petite bouteille, Spencer demanda tout innocemment. « Dis-moi tu ne connaitrais pas une fille qui s’appelle Tatum par hasard ? » Vu l’originalité du prénom, si la réponse de son pote était positif, il y avait de fortes chances qu’ils parlent de la même femme. « Elle habite un des apparts de ton immeuble. » Un peu mal à l’aise, il se mit à rougir en parlant d’elle. Que faisait-elle en ce moment ? Etait-elle chez elle ? Spencer avait envie de la voir.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 5 Nov - 5:25

Rangers first game


Spencer & Ryan




À l’habitude, il aurait sans aucun doute réagis et répondu à Spencer quand il lui parla de la boîte de chocolats, mais là il était encore beaucoup trop captivé par la game qui se passait devant les yeux des deux boys.  Ryan prit une énorme gorgée quand les arbitres décidèrent de donner une punition au joueur vedette des Rangers. Il se tourna vers Spencer intrigué. Est-ce qu’il avait vraiment comparé le hockey avec le foot ? Il n’y avait rien à voir entre ces deux sports totalement différents. Il décida de ne rien dire, il savait que son meilleur ami ne connaissait absolument rien au sport. Déjà il était assez sympathique de l’accompagner et d’endurer toutes ces âneries devant la télévision. Il savait qu’il n’était pas reposant par moment. La pause publicitaire commença et c’est à ce moment précis là qu’il lui parla d’une fille à sa plus grande surprise. Il prit même la peine de baisser le son de la télévision à l’aide de la télécommande. Tatum ? Dans son immeuble ? À priori ce nom ne lui disait rien, après tout au nombre de logements il ne pouvait pas connaître tout le monde non plus et se rappeler d’eux.

-Non je ne crois pas, au regard que t’as j’ai l’impression qui s’est passé de quoi avec elle. Raconte tout.

Il se répéta de nouveau le nom en tête T-a-t-u-m, le nom lui disait quand même quelque chose. Surement l’avait-il lu sur le bail du logement ? À moins que… Il jeta un regard à son téléphone et regarda son historique d’appel. Bordel. Oui la fille du chauffage c’était elle. Il l’avait aidé à réparer son problème et en fait plutôt à la réchauffer en couchant avec elle. Il vint pour donner cette information à Spenc’, mais il se ravisa. Imagine s’il avait le béguin pour elle et qu’il lui disait qu’il avait baiser avec elle. Mieux valait ne rien lui dire, de toute manière, il venait de dire qu’il ne savait pas c’était qui. Et puis si Spencer venait à apprendre, il pourrait tout simplement jouer la carte qu’il ne se rappelait plus de son nom. De toute façon il était si ivre cette soirée-là que c’était bel et bien le cas, en fait s’il n’avait jamais confirmé avec son afficheur il ne l’aurait jamais su. Il regarda son ami en attendant des explications  supplémentaires à cette question, si bien qu’il ne remarqua même pas que le match était recommencé et encore moins que l’autre équipe venait de scorer. Quand il jeta un regard devant la télévision et qu’il remarqua le score, il se leva en sursaut.

-QUOI ?!?!?! Qu’est-ce qui s’est passé bordel !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 5 Nov - 15:20

Ryan & Spencer
Rangers first game


Spencer était comme un adolescent en émoi dès qu’il avait commencé à parler de la fille. Il avait un air rêveur plus qu’à l’habitude et un sourire béat. Ryan ne l’avait connu comme ça qu’au début où il avait rencontré Lindsey. Le plus vieux ne tombait pas amoureux facilement. Et il restait fidèle à la femme de son cœur même s’il ne se passait rien avec elle. Inutile donc de préciser que le cadet ne l’a jamais réellement vu en couple. Il savait aussi que Spencer n’aimait pas son ancien métier. Celui d’escort. Et qu’il ne se passait jamais rien avec ses clientes. Qu’il refusait de vendre son corps comme l’avait fait jadis sa mère.

Captivé par l’interrogation de son pote, ou plutôt de l’histoire croustillant qui semblait se tramait derrière, Ryan en oublia même un instant son match. Spencer se mordillait les lèvres en rougissant. Il avait envie de parler de la blondinette pendant des heures et des heures. Mais qu’avait-il à dire de bien passionnant ? Il ne la connaissait presque pas. Et espérait de tout cœur que son hôte lui en apprenne davantage mais visiblement ce dernier n’en savait pas plus.

« Oh il ne s’est pas passé grand-chose avec elle, tu sais… » A son grand désespoir ! « Tatum est juste une femme qui passe de temps en temps à la bibliothèque et on parle un peu c’est tout… » Spencer fronçait les sourcils. Il ne comprenait pas toujours le comportement de la réceptionniste lorsqu’elle était avec elle. Il était tellement naïf qu’il n’imaginait même pas qu’elle le manipulait. Elle le séduisait pour coucher ensemble et le jeter par la suite. Mais lui, plus il passait du temps avec la blondinette, et plus il tombait sous son charme. Le bibliothécaire hésita un instant, se racla la gorge et finalement se confessa à son meilleur ami. « Tu verrais comme elle est belle… Bizarre des fois mais adorable. J’ai envie d’apprendre à mieux la connaitre. » En pensant à Lindsey il eut soudainement un air tristounet. « Ca fait tellement longtemps que je n’ai ressenti ça… » Il yeuta vers la télévision sans toujours rien comprendre à ce qu’il se passait dans ce match. « J’aimerai bien la voir en dehors du boulot. Mais je n’ose pas le lui demander. » Il se mit à soupirer de lassitude. « Avec la chance que j’ai, elle doit avoir quelqu’un dans sa vie déjà… C’est obligé… Elle est si mignonne… »

Ryan se mit à crier d’un coup en se reconcentrant sur le hockey. Spencer lui expliqua donc ce qu’il s’est passé avec une zen attitude légendaire. « Bah t’as tout simplement ce gars-là je crois qui a jeté le galet dans le but de l’autre équipe. » Tout en lui montrant le joueur en question. « Pourquoi tu t’énerves ? » Le pauvre ne comprenait pas comment on pouvait s’énerver rien qu’en regardant un sport…

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 15 Nov - 15:56

Rangers first game


Spencer & Ryan




Spencer lui donnait exactement les informations qu’il souhaitait entendre. Il ne s’était rien passé avec elle, ce n’était qu’une cliente à son boulot qu’il trouvait charmante. Qu’est-ce qu’il attendait pour l’inviter ? Le pire qu’il pourrait avoir c’était un « non », mais au moins il serait fixe et pourrait passer à autres choses. Au lieu de ça, il devait passer ses journées à penser à elle et à rêvasser, du moins c’est ce que Ryan s’imaginait. C’était un principe que le promoteur n’avait jamais compris. Pourquoi être gêné de se parler en tant qu’humain ? Il n’y avait personnes de supérieur à personne à la base de ce monde, pourquoi nous nous imposons ces limites ridicules ? Est-ce que c’était à cause de la peur de l’échec et de la déception encourue après ? Le brun était loin d’être parfait, mais au moins il pouvait dire que d’être capable d’aller de l’avant avec les gens étaient sans aucun doute l’un de ses plus gros atouts. Une fille lui plaisait, il n’avait pas honte de lui dire et souvent ça se terminait plutôt bien à vrai dire et il avait une très belle soirée. Le nombre de belles filles célibataires qui ne rêvent qu’un mec les invite à souper ou à danser était plutôt surprenant. Même si on était dans une époque moderne, il y avait très peu d’entre elles qui invitait elle-même les gars pour un premier rendez-vous ou du moins elle le faisait si subtilement que les hommes ne sont même pas en mesure de reconnaître les signes la plupart du temps.

Au moins, il savait maintenant qu’il n’y avait aucun sentiment de culpabilité à avoir d’avoir couché avec la jolie blonde. Ils étaient d’accord sur un point, elle était vraiment très belle. Il savait qu’il n’y aurait aucun danger à ce stade de lui avouer qu’il la connaissait et qu’il connaissait très bien son lit aussi. Pourtant, il n’avait pas envie de lui dire. Ce n’était pas parce qu’il voulait être malhonnête avec son ami, au contraire, il ne voulait pas se vanter en quelques sortes de cet exploit. Il ne voulait en aucun cas que son meilleur ami se sent rabaisser. Il connaissait Spencer, il lâcherait certainement le coup dès qu’il saurait le passé de Tatum et Ryan. Il était un ami fidèle après tout, peut-être un peu trop par moment, surtout que le cordiste n’avait aucune intention d’être en couple contrairement à Spenc’. S’il serait en couple avec l’une de ses anciennes conquêtes d’un soir, il n’en serait qu’heureux pour lui. La seule exception serait sans aucun doute JJ, mais ça c’était une autre histoire beaucoup trop compliquée. Il n’y aurait jamais un type assez bien pour sa meilleure amie, elle représentait tellement à ses yeux qu’il ne voulait que le meilleur pour elle. Dans tous les cas si Tatum lui faisait oublier cette Lindsey qu’il ne s’ôtait pas de la tête ce n’était que bénéfique pour lui.

-Bon tu sais que je suis toujours honnête avec toi. Peut-être un peu trop parfois. Arrête avec ton « La chance que j’ai », la chance tu ne te la donnes même pas. La preuve, tu ne l’as même pas invité à sortir et de la manière que tu m’en parles, ce n’est pas un simple coup de foudre d’un jour. Faut foncer Spenc’, invite là à sortir. Le pire qu’elle va dire c’est non et tu passeras à la prochaine tout simplement. Crois-moi, les filles n’attendent que ça de se faire inviter.

Sur ses grandes paroles philosophiques il prit une gorgée de sa bière qu’il passa proche de recracher avec le but des Blackhawk, puis Spencer renchérit sur sa réaction un peu prononcé par rapport à ce but.

-Je ne m’énerve pas, on appelle ça être un partisan. Faudrait pas que je t’emmène au Madison Square Garden, des comme moi il y en a des tonnes. Des gens passionnés par… NON NON NON. PAS UNE AUTRE PUNITION.

Il se leva instantanément pour voir l’écran de plus près et pour voir s’il y avait vraiment matière à ce que les Ranges ait deux punitions en même temps pour les deux prochaines minutes. La punition fut acceptée.

-Sortez Boyle de la glace et mettez Girardi à la place ! COME ON !

Girardi était le meilleur défenseur, ils en avaient grandement de besoin maintenant que l’équipe de Chicago était en avantage numérique. L’entraineur demanda un deux minutes pour consulter son équipe ce qui rassura Ryan, au moins il semblait avoir un plan. Il se retourna vers Spencer, il finit sa bière d’un coup pour soulager l’émotion qu’il vivait à ce moment-là. Il mangea également une aile de poulet et c’est avec la bouche à moitié rempli qu’il finit de compléter ce qu’il disait tout à l’heure à Spencer.

-Bref c’est ça, c’est ma passion, c’est mon équipe, je crois en eux et sur le fait qu’ils puissent gagner donc je vis les mêmes émotions qu’eux tout simplement. Tu veux quelque chose d’autres à boire ?

Ryan se leva pour se diriger vers le frigo et se déboucha une autre bière.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 22 Nov - 23:04

Ryan & Spencer
Rangers first game


Spencer appréciait grandement l’honnêteté de son meilleur ami. Même si cela pouvait le vexer ou le chagriner quelques fois, le bibliothécaire ravala sa salive et encaissa simplement les remarques sans renchérir. Naïf dans l’âme, il ne pouvait pas croire que Ryan puisse lui mentir un jour. Il n’y avait pas de secret l’un pour l’autre. Il arrivait des fois que le cadet raconte brièvement à son pote ses aventures d’un soir. Mais cela n’arrivait pas tout le temps. Le fait que Spencer n’ait jamais mentionné une seule fois qu’il l’avait fait avec une fille supposait bien ce qu’il en était en réalité. Et si jamais, dans le doute, Ryan lui pose directement la question, Spencer n’aura aucune honte d’avouer de vive voix qu’il était toujours vierge. Romantique dans l’âme, même s’il ne se sentait pas être un véritable homme à cause de son manque évident d’expérience, il était plutôt fier de se préserver pour le grand amour. Rêveur, il croyait à l’âme sœur et cherchait désespérément la sienne. Durant une décennie et demie, il avait cru que c’était Lindsey. L’évidence la voyant avec Hunter, le père d’Eléonore, l’avait fait revenir brutalement sur terre. Il ne pouvait continuer de se languir d’une fille qu’il ne pourra jamais avoir. Il avait voulu des mois à Spencer avant d’ouvrir son cœur vers une autre femme. Tatum fut celle qui sut le faire chavirer. Et elle au moins n’avait pas d’enfant. Donc pas d’ex avec qui elle avait fondé une famille. « Attends mais qu’est-ce que tu essayes de me dire là ? Tu… Tu crois que je suis amoureux de cette fille ? » Il eut un petit rire forcé puis son visage se décomposa littéralement. « Non mais pas si vite quand même, si ? Tu… Elle… Ca fait seulement six mois que tout est fini avec Lindsey. Tu crois vraiment que je peux tomber aussi vite amoureux de Tatum ? » Spencer n’avait aucune notion du temps. Mentalement, pour lui, il devait d’abord faire le deuil de son idylle avec la rouquine avant de seulement peut-être envisager de voir une autre demoiselle qui pourrait peut-être le faire succomber et donc seulement après il pourrait penser à peut-être entamer une autre histoire d’amour. En gros, avant de rencontre la réceptionniste, Spencer avait toujours imaginé qu’il ne serait amoureux que de Lindsey et personne d’autre. C’était un peu la solution facile car dans le fond, il avait toujours su qu’il ne se passerait jamais rien de sérieux avec la doctoresse. Il avait si peu confiance en lui, qu’il ne pensait pas mériter d’être en couple un jour. « Pour toi c’est peut-être aussi simple qu’un claquement de doigts de passer d’une femme à une autre. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. » Mal à l’aise il fixait sa canette, but quelques gorgées de cette bière infâme et jeta un œil sur le match. Dans des cas comme celui-là, sa virginité lui faisait défaut. Au fil des années il était devenu si timide que cela en devenait maladif. Il supporterait très mal un refus de la part de Tatum si jamais il trouvait le courage de l’inviter à sortir avec lui. Et cela même s’ils n’échangent aucun baiser, les sentiments chez le jeune homme étant déjà bien présents. Spencer ne se voyait vraiment pas faire le premier pas. Il ne savait pas faire ça, il ne l’avait jamais fait.

Ils parlèrent un peu de hockey. Sport que Spencer avait décidément bien du mal à comprendre. Ryan voulait l’emmener un de ces quatre au Madison Square Garden pour voir un match en vrai, en direct. « Euh oui si tu veux... » Ryan lui proposait autre chose à boire. « Oui pourquoi pas, donne-moi ce que tu as… » Il finit sa bière et jeta sa cannette ainsi que celle de son pote à la poubelle et revint s’asseoir dans le canapé cette fois ci, à côté de son hôte. « Tu crois que ça intéresserait Tatum si je l’invite à aller voir un match ? » Il avait voir que cela fasse prétentieux s’il lui proposait directement un restaurant. Et puis pour simplement courtiser la demoiselle, il ne savait pas si ça se faisait. Peut-être que Ryan aurait d’autres idées à lui soumettre.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 31 Déc - 19:18

Rangers first game


Spencer & Ryan




Ryan sentit un brin de découragement en entendant les paroles de son meilleur ami. Ne se rendait-il pas compte à quel point il lui parlait de cette fille avec des étincelles si grande dans les yeux qu’on pouvait voir déjà à quel point il était amoureux d’elle ? C’était bien là un point sur lequel les deux meilleurs amis étaient totalement à l’opposé. Lindsey était une charmante demoiselle, mais au goût de Ryan la jeune blonde était bien plus belle encore. Il y avait quelque chose d’attirant en elle, difficile de lui résister bien longtemps, il en était la principale preuve. C’était une femme à hommes et le promoteur immobilier était plutôt surpris de ne pas entendre Spencer lui dire qu’il avait couché avec elle. Il n’était pas au mec, mais il était capable de dire que son meilleur ami avait tout son charme à lui et que s’il n’était pas en couple présentement c’est qu’il avait resté bien trop longtemps accroché à cette rousse.

-Tu en parles avec autant d’éloge que tu le faisais de Lindsey, donc ouais, je crois bien que oui mon vieux.  

Son ami lui demanda par la suite s’il pouvait vraiment retomber aussi vite amoureux ce qui fit hésiter le promoteur immobilier. Pour sa part, il n’avait jamais été amoureux. Il avait cru l’être avec sa première copine, mais c’était que sa première amourette et cela n’avait rien à voir avec tout ce qu’on lui racontait de l’amour. À vrai dire, il préférait ça comme ça. Sans vivre ce sentiment il ne pouvait se morfondre comme le faisait si souvent Spencer. En général quand il sentait qu’une relation avec une demoiselle semblait aller plus loin, il était du genre à couper les ponts tout simplement. Il n’avait pas envie de faire exception à son mode de vie, elle lui convenait parfaitement.

-Tu sais que tu parles à la pire personne au sujet de l’amour ? Mais ouais, t’as l’air amoureux je dirais.  Et si tu ne l’es pas, tu as un très fort intérêt.

Quand il lui dit que ce n’était pas si facile de passer d’une femme à une autre pour tout le monde, il eut un petit rire. C’était beaucoup plus facile que de se contenter soi-même non ? Il était vrai que dans le cas de Spencer, une fille qui l’embrasserait au bar ne représentait pas la même chose que pour Ryan. Pour le brun, c’était un truc sympathique qui agrémentait la soirée et qui faisait un beau souvenir. Pour son meilleur ami en revanche, il l’imaginait se faire des scénarios après ce baiser et tout faire pour la revoir le lendemain. Ils étaient tellement à l’opposé. Qui était le plus heureux entre les deux ? Au final, ils étaient au même stade. Soit assis devant un match de Hockey à regarder la télévision. Il prit une gorgée de bière pendant que Spencer lui lança l’idée d’aller voir un match avec Tatum.

-Oh non ne fait pas ça vieux, si jamais elle en connait plus que toi sur le sport tu vas perdre toute once de virilité.

Déjà qu’il était nul pour draguer, il ne pouvait lui montrer qu’il était nul en sport aussi. Il décida de faire un verre de Rhum’n coke à Spencer et prit soin de mettre bien plus de rhum que d’usage dans le cocktail. Après tout, il avait besoin de se décontracter non ? À la vitesse qu’il avait bu sa bière, le cordiste s’était rappelé le dédain qu’il avait pour cette boisson. Le pauvre, il n’avait vraiment aucun atout pour prouver sa virilité auprès des filles. Ce n’est pas avec un daiquiri aux fraises à la main qu’on attirait facilement la gente féminine. Bien que les filles disaient qu’elle ne jugeait pas l’apparence, il savait très bien que ces gars-là était tout de suite classer dans la catégorie « homosexuel ». Les seules fois qu’il se donnait le droit de prendre de tel cocktail c’était avec sa meilleure amie. Avec elle il se foutait de perdre toute once de virilité, il n’avait aucun secret pour elle et il n’avait pas besoin de rien lui prouver. Il revint s’asseoir près du beau brun.

-Ça fait longtemps qu’e nous n’avons pas été seul tous les deux… Je m’ennuyais de tes beaux yeux.

En finissant sa phrase il prit une gorgée de sa bière avec un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Il devait y avoir réellement des gens qui pensaient qu’ils étaient en couple vu la façon dont il se parlait parfois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 33
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 3 Jan - 2:15



Une entrée fracassante

ft Spencer & Ryan & JJ
« Va au diable Killian ! »

JJ était on ne peut plus énervée. Killian lui avait déjà fait voir de toutes les couleurs par le passé mais ce photoshoot a été un cauchemar du début à la fin. Le mannequin n’a pas arrêté de jouer à la diva et JJ a dû passer son temps à arrondir les angles avec le reste de l’équipe. Une séance qui devait durer deux heures à tout casser s’était transformée en cinq longues heures de calvaire. Si bien que là la jolie brune était sur les rotules, épuisée mentalement et cela jouait sur son état physique. Elle aurait dû être épuisée aussi physiquement mais elle était bien trop énervée et il lui fallait faire quelque chose. Soit choper un mec dans un bar quelconque soit boire soit les deux. Pourtant les premières et troisièmes options ne l’attiraient pas des masses. Elle voulait passer une soirée fun à boire et à rire. Et elle connaissait la personne parfaite pour ça. Poussant un coup d’accélérateur, elle se dirigea vers Manhattan. La jeune femme prit soin de passer par une épicerie avant afin de ne pas venir les mains vides. Même si elle savait que le bar de Ryan était toujours rempli, la jeune femme avait bien l’intention de réduire son stock donc autant prendre les devants et le renflouer avant qu’il n’atteigne des seuils trop bas. Elle pouvait être très attentionnée la ptite JJ quand elle le voulait ! Et Ryan était une personne qu’elle adorait chouchouter. Elle prit alors plusieurs bouteilles de tequila et de vodka. Elle avait hésité à rajouter du rhum mais décida à la place de prendre plusieurs bouteilles de soda et jus de fruits. Oui JJ avait envie de se souler ce soir en la compagnie de son meilleur ami et elle comptait bien arriver à ses fins. De toute façon, Ryan ne serait pas long à convaincre. Pour boire, c’était toujours le premier !

Ses emplettes en mains, elle arriva enfin devant l’immeuble de Ryan. Saluant Hector au passage, JJ lui demanda des nouvelles de sa famille. A force de venir ici, ils avaient fait connaissance surtout quand elle attendait Ryan – toujours en retard – et qu’elle n’avait pas encore la clé de chez lui. Et même si depuis, elle avait les clés en mains, JJ n’oubliait jamais de saluer le portier et d’échanger quelques mots avec. Il était tellement gentil avec elle qu’elle ne pouvait que lui rendre la pareille. La brune arriva enfin devant la porte de son ami quand elle se rendit compte qu’elle ne savait pas du tout si il était là ou non. Elle ne s’inquiétait pas trop de savoir si il avait de la compagnie ou non. C’était rare qu’il ramène ses conquêtes ici donc elle était à 95% sûre de ne rien interrompre. Tant pis, elle l’attendrait dans l’appart si jamais il était absent. Et puis de toute façon, elle allait d’abord prendre une douche et après boire. Ouvrant la porte avec sa clé, la jeune femme s’écria

« Ryan ??!! T’es là ?? J’ai ramené tout pleins de cadeaux !! »

Un bruit de pas se fit entendre alors et son ami apparut devant elle

« Cooool ! Jui contente que tu sois là ! Parce que toi et moi on va se souler ce soir ! Tu ne devineras jamais la journée de merde que je viens d’avoir à cause de cet idiot de Killian ! Nan ! Pire ! Ce mec il se croit sorti de la cuisse de Jupiter sérieux ! J’en peux plus de lui ! »

Lui plantant les sacs contenant les bouteilles dans les bras, la jeune femme poursuivit

« Je vais prendre une douche rapide et on se met à boire d’accord ? »

Ne lui laissant guère le temps de répondre, la tornade prénommée JJ se précipita dans la salle de bain. Si elle aurait prit un peu plus de temps, elle aurait vu une autre silhouette mais là non. Elle pensait vraiment que Ryan était seul chez lui et dans sa joie de le voir, elle n’avait pas vraiment réfléchi.

« La porte reste ouverte au cas où tu voudrais me rejoindre hein mon Ryanito ! », cria la jeune femme avant d’éclater de rire alors que le bruit de l’eau se fit entendre.

Ils avaient tellement l’habitude de se taquiner comme ça que les mots venaient tout naturellement entre eux maintenant. Comme promis, JJ ne s’attarda pas sous la douche et enroula une serviette autour d’elle avant de sortir de la salle de bain.

« Dis… je peux te prendre un de tes T-shir… »

La jeune femme s’interrompit brusquement quand elle vit que ce n’était pas Ryan qu’elle avait en face d’elle mais un parfait inconnu…

« Oh… Désolée… Je ne savais pas que Ryan avait de la compagnie… »

(c) made by panic!attack


_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 3 Jan - 18:14

JJ & Ryan & Spencer
Rangers first game


Il était vrai que selon les aventures de son meilleur ami que ce dernier ne lui avait jamais parlé de sentiment lorsqu’il couchait avec une fille. D’ailleurs c’était encore un point qui opposait nos deux compères. Spencer ne se voyait pas avoir des relations intimes avec une fille sans ressentir de l’amour pour elle. Mais pour cela il fallait encore qu’il se trouve une femme qui voudra bien de lui à ce niveau-là. Chose qui n’était guère gagnée à l’avance. « Je suis sûr que t’as déjà été amoureux au moins une fois dans ta vie. C’est juste que t’es trop fier pour l’admettre. Ce n’est pas une honte d’être attaché à une autre personne tu sais. » Spencer admettait qu’il était tombé en amour de la jolie Tatum. En fait il ne s’était jamais posé la question avant sur ce qu’il éprouvait pour elle. Mais maintenant que son meilleur ami lui ouvrait les yeux, c’était évident. La comparaison que Ryan entre la blonde et la rousse attristait légèrement l’aîné. Et s’il revivait le même échec sentimental ? Spencer souffrait encore de ne plus avoir de nouvelles de la doctoresse et de sa fille. Car malgré ce qu’il était arrivé, Lindsey étant son premier amour, elle gardera à jamais une place bien particulière dans le cœur du bibliothécaire. « Oui je suis amoureux d’elle et c’est ce qui me fait peur. » Il refusait de perdre cet amour naissant et donc refusait de perdre Tatum. C’était pour cela que le beau brun prendrait à la lettre tous les bons conseils que Ryan pourrait bien lui prodiguer. En regardant le match, Spencer lança l’idée d’emmener Tatum à un match. Chose Ryan lui déconseilla fortement. « A quoi bon paraitre viril si je ne suis bon qu’à être un simple ami avec les filles ? Regarde-moi et ose me dire que je suis attirant. Je sais très bien que ce n’est pas le cas. Regarde avec Lindsey par exemple. Elle était juste en manque. Mais elle ne me désirait pas en réalité. » Il pensait cela car la rouquine n’avait jamais cessé d’aimer Hunter et lui n’était que son meilleur ami, son confident. Et non l’amour de sa vie.

Ryan lui fit un cocktail. Il était vicieux d’ailleurs car il savait que c’était un des rares alcools que son pote savait boire sans trop de difficultés. « Merci poto ! » Il le goûta et grimaça. « Il est un peu corsé non ? » A ce moment-là une inconnue entra dans l’appartement. Spencer ne fit même pas attention à la dernière remarque de Ryan. La brunette fit comme si elle était chez elle. Spencer était étonnée de cette liberté qu’elle prenait. Mais visiblement à la voir avec Rénato, ils semblaient très bien se connaitre. Elle disparut dans la salle de bains aussi vite qu’elle était apparue. Spencer se leva et s’approcha de son meilleur ami avec un air d’incompréhension. « Mais c’est qui celle-là ? Tu ne m’as jamais dit que tu avais une colocataire !? » Il aida malgré tout son comparse avec les « cadeaux » de la fille. Spencer était triste et jaloux à la fois de la relation que son pote semblait entretenir avec cette JJ. Ces deux-là paraissaient bien plus proches qu’il ne l’a jamais été avec Lindsey. Et il était incapable de savoir pourquoi il avait cette impression-là. C’était comme s’il y avait plus que de l’amitié. Peut-être qu’ils avaient déjà couché ensemble. Ce qui expliquerait cette différence avec sa propre ex amitié avec la rousse. Mais il en doutait. Ryan le lui aurait déjà dit si c’était le cas. Après peut être qu’il ne se vantait pas de toutes ses aventures étant donné que Spencer ne lui en racontait jamais.

En sortant des toilettes, Spencer se retrouva nez à nez avec JJ vêtue d’une simple serviette. Très certainement nue en dessous étant donné qu'elle venait de se doucher. Mal à l’aise le pauvre détourna le visage. « Ce… Ce… Ce n’est pas grave. Je… Je… Je vais vous laisser tranquille en amoureux. » Il s’éclipsa aussitôt dans le salon pour rejoindre l’hôte des lieux. « Ta… Ta copine est sortie de la salle de bains. Je vais vous laisser tranquille à vos petites affaires. » Il commença à prendre sa veste mais Ryan l’empêcha.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Lun 4 Jan - 3:44

Rangers first game


Spencer, Ryan & JJ





Ryan songea aux paroles de son meilleur ami. Se pouvait-il qu’il ait déjà été amoureux de quelqu’un sans même s’en rendre compte ? Il s’en doutait fort, il aurait vécu une quelconque peine d’amour sinon, non ? Le brun se trompait, il y avait exception à la règle, il n’était jamais tombé en amour. Peut-être n’avait-il tout simplement pas croisé la bonne personne ?  Dans tous les cas possibles, il n’avait jamais rien fait en conséquence pour la croiser non plus. Encore une fois il décida de ne pas renchérir sur les paroles de son ami, il ne voulait pas débattre de la question et donner ainsi plus d’arguments à son acolyte. Il prit plutôt une autre aile de poulet et se concentra davantage sur le match. Avec toutes ces histoires, Spencer se rendait-il compte qu’il était entrain de manquer la première partie de l’équipe New Yorkaise ? Il ne semblait pas s’en soucier, si bien qu’il continua encore à parler alors que les deux yeux verts de Ryan était nettement diriger uniquement sur le téléviseur alors que l’équipe adverse approchait dangereusement du but. Il mordit fort dans son aile de poulet avec ce stress qu’il sentait monté en lui. Pas question qu’ils perdent ce soir, il grimaça, il avait tellement fermé fort sa mâchoire qu’il avait mordu également une partie de sa joue. Son aile terminée, il tenta de la jeter dans la poubelle, mais elle accrocha sur le rebord et tomba sur le plancher. Il ne s’en soucia pas, les commentateurs sportifs avaient augmenté le débit de leur voix c’était signe que quelque chose était entrain de se produire sur la glace. Il la ramasserait plus tard. Il lécha grossièrement ses doigts pour enlever l’excédent d’aile, puis il transporta le verre de rhum à son ami sans se soucier de l’énorme marque graisseuse que son pouce avait laissé sur le verre. Il soupira en entendant les propos de son ami, il avait l’impression d’entendre parler une vraie fille. Comment un mec pouvait manquer autant de confiance en lui ? Son meilleur ami eut de la chance une pause publicitaire commença et Ryan se retrouva bien obligé de lui répondre.

-Spencer, t’as un physique parfait. C’est ton attitude qui n’est pas attirante c’est tout. Heureusement ça se travaille. La journée que tu te convaincras que t’es beau, tu n’auras plus aucun problème. Les filles aiment se faire rassurer, elles aiment des gars qui sont confiants et qui vont les protéger, tu es loin de projeté cette image en ce moment…

Il eut un petit rire quand son ami remarqua que le cocktail était beaucoup plus corsé qu’à l’habitude.

-Rhum’n coke à la Ryan voilà tout, arrête moi j’ai pris déjà trois bière faut bien que tu me rattrapes.

Puis, il entendit la porte de son appartement s’ouvrir et son sourcil s’arqua aussitôt. Il jeta même un coup d’œil à son téléphone, peut-être qu’un de ses amis s’étaient libéré pour la partie finalement ? Pas de nouveaux messages, ni d’appels manqués. Une voix se fit alors entendre et un sourire se dessina aussitôt sur son visage, c’était JJ. Il était rare qu’elle ne le prévienne pas de son arrivée, quelque chose avait dû se passé, mais peu importe il s’en fichait. Il n’avait aucun secret pour la brune et il aurait probablement tout fait pour elle, même arrêté une partie de jambe à l’air. Il se dirigea vers la porte d’entrée pour l’accueillir et il se retrouva vite avec d’énormes sacs dans les bras. Il étudia rapidement le contenu pendant qu’elle lui racontait à quel point Killian était un beau salop. Ryan ne l’avait jamais rencontré et c’était mieux comme ça. Plus que JJ lui en parlait, plus il avait réellement envie de lui sacrer un coup de poing à la figure et pourtant le promoteur immobilier était loin d’être quelqu’un de violent à la base.

-Merde t’as tellement voulu acheter de trucs que t’en as oublié de racheter des condoms !


Ryan eut un petit rire en lançant sa blague, c’était bien le genre de phrase qu’ils se lançaient au quotidien et qui amusaient les deux amis au plus haut point. Il la laissa quitter vers la douche avec un petit sourire quand elle lui indiqua que la porte allait rester ouverte pour qu’il puisse la rejoindre. Son meilleur ami vint alors à sa rescousse avec les lourds paquets.

-Ma colocataire ? Pas du tout ! Oh attends un peu je reviens

Sur ce Ryan laissa tombé Spencer et se dirigea vers la salle de bain. JJ était déjà entrain de prendre sa douche et chantait à tue tête. Était-ce vraiment du Justin Bieber qu’elle chantait là ? Ryan devrait avoir une sérieuse discussion avec elle. Il y avait des choses qui n’étaient pas admissible dans cet appartement. Il sortit enfin une bouteille qui lui tendit à travers le rideau de douche.

-Tiens je t’ai racheté un gel de douche, tu te souviens la dernière fois tu avais pris le mien et ce n’était pas très terrible sur toi. Tu me feras pas endurer ça une deuxième fois surtout si tu veux encore abuser de mon corps cette nuit !

Il la laissa finalement se savonner en paix et il savait déjà la suite, elle allait lui demander un gilet pour dormir. Il se dirigea alors vers sa chambre et sortit le nécessaire pour la jeune femme, t-shirt avec des joggings. Ryan soupçonnait qu’elle adorait le confort de ses vêtements pour dormir. Après tout, elle avait des sous-vêtements de rechange dans l’un de ses tiroirs, des pantalons, des hauts, mais aucun pyjama. Il sortit également les pantoufles de panda qu’il avait fini par lui acheter parce qu’elle se plaignait souvent que le plancher était froid. Il fit finalement demi-tour pour aller rejoindre son pote et la scène qui se dessina devant ses yeux le fit pouffer de rire. Il savait que Spencer était coincé avec les filles, mais alors là pas à ce point là. Le pauvre n’arrêtait pas de bégayer devant elle, il fallait dire qu’il était vrai que JJ était plutôt canon surtout qu’elle ne portait qu’une serviette. Le pauvre avait l’air tout déboussolé, il était déjà prêt à partir, Ryan l’arrêta dans son mouvement.

-C’est pas ma copine, c’est JJ ! Je t’en ai déjà parlé, depuis le temps, il est temps que tu la rencontres après tout.  Assis toi deux secondes, finis ton verre d’un coup et tout va bien aller.


Il se dirigea alors vers JJ.

-J’ai tout mis sur ton lit, on t’attend. Je vais pouvoir enfin te présenter Spencer ! Je te fais une Tequila Sunrise pour commencer ? Puis je nous prépare des shooter pour bien commencer cette nouvelle rencontre entre mes deux meilleurs amis ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 33
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 7 Jan - 11:29



Une entrée fracassante

ft Spencer & Ryan & JJ
JJ était ravie de voir que son ami était chez lui. Non pas que ça l’aurait dérangée outre mesure de rester seule dans son appartement. C’était déjà arrivé plus d’une fois mais elle s’en serait un peu voulu de l’interrompre dans une soirée. Elle savait que Ryan serait venu dès qu’il aurait su qu’elle était chez lui et ce même si la brune lui aurait dit de ne pas s’en faire pour elle. Elle aurait fait sa petite vie, douche, cocktails et l’aurait sagement – ou pas – attendu. Mais Ryan était là donc pas besoin de se prendre la tête. La jeune femme éclata de rire en l’entendant lui répondre

« J'en ai acheté quelques boîtes pour moi mais c'est resté dans la voiture... Si tu veux vas les chercher pendant que je vais à la salle de bain. Par contre, tu prends pas tout hein ! Y a pas que toi qui a une vie débridée !"

Sur un dernier éclat de rire, la jeune femme disparu dans la salle de bain non sans dire à son ami que la porte restée ouverte pour lui. Le jet d'eau chaude lui fit un bien immense détendant ses muscles endoloris par le stress causée par la séance photo de son client. JJ chantait donc sous la douche - la dernière chanson qu'elle avait entendu à la radio avant de couper le moteur et de monter chez Ryan - lorsque ce dernier vint la retrouver. Passant la tête dehors, elle prit le gel douche tout en répondant

"Tu sais que tu vas me le payer ce soir ce que tu viens de dire mon Ryan hein ? Je ne vais ptet pas te laisser approcher du mien qui sait..."

La brune lui fit un petit clin d'œil avant de disparaître à nouveau. Mais comme promis, elle ne fut pas longue. Et malgré ce qu'elle avait dit à Ryan, JJ n'était pas mécontente de ne pas avoir à utiliser son gel douche. Elle se rappelait de la dernière fois, celui de Ryan ne lui convenait vraiment pas et elle avait dû se lever plus tôt pour repasser chez elle et reprendre une douche avant de filer au bureau. Et elle était bien contente de ne pas devoir le refaire demain. Surtout si comme elle le sentait, ils allaient avoir une monstrueuse gueule de bois Ryan et elle.

Ce fut donc tout sourire qu'elle sortit de la salle de bain vêtue en tout et pour tout que d'une serviette. Alors qu'elle pensait s'adresser à Ryan, la jolie brune se retrouva face à un parfait inconnu. Plutôt séduisant malgré ses rougeurs - quoiqu'elle le trouvait plutôt adorable d'être aussi gêné - il semblait vouloir prendre ses jambes à son cou. Ce qu'il aurait fait si Ryan n'aurait pas surgit en lui disant de l'attendre dans le salon et lui conseilla alors de boire son verre cul sec. JJ réprima un petit sourire amusé en entendant ce conseil plutôt avisé d'ailleurs. Le pauvre brun donnait l'impression qu'il allait défaillir d'un instant à l'autre. On aurait dit un pré-ado qui découvrait ses premiers émois. Si elle ne se trompait, ce devait être Spencer le meilleur ami de Ryan. De ce que Ryan lui avait dit, le pauvre était plus que maladroit et assez coincé... Elle avait toujours cru que son ami exagérait mais en fait non. Ca amusait assez la jeune femme.

Ryan revint alors vers elle et lui dit qu'il avait déjà préparé ses affaires sur le lit. Elle le frappa alors dans le bras et lui dit

"Ca c'est pour avoir osé dire que je puais !"

Puis lui fit un tendre bisou sur la joue

"Ca c'est pour m'avoir acheté un nouveau gel douche"

Et un deuxième sur l'autre joue

"Et ca pour avoir déjà préparé mes vêtements"

Elle le regarda avec un petit sourire espiègle.

"Tequila Sunrise à la Ryan ? Avec plaisir ! Et vas t'occuper de Spencer. J'ai bien cru qu'il allait faire une syncope tout à l'heure !"

JJ se dirigea alors vers la chambre à coucher et sourit en voyant tout ce que Ryan avait fait. Il était vraiment adorable. Il lui avait mis son T-Shirt préféré pour dormir ainsi que des joggings, pour la soirée elle présumait. Parce que généralement elle se débarrassait de ses bas pour dormir le soir. Enfilant le haut, JJ réfléchit un peu et au lieu de mettre le bas de jogging, elle se dirigea vers la commode et en sortit un de ses leggings. Chaussant ses pantoufles panda, elle sorti rejoindre les garçons. Le T-Shirt de Ryan tombait sur son épaule mais ce n'était pas très grave. Elle l'adorait.

En entrant dans la pièce, elle fit un petit sourire entendu en voyant le regard de Ryan sur ses jambes. Il la connaissait tellement qu'il saurait tout de suite pourquoi elle n'avait pas mis les joggings. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas vu un mec aussi impressionnable que Spencer que JJ voulait s'amuser un peu. Et d'après ce que Ryan lui avait dit, cela ferait le plus grand bien au beau brun. Elle alla vers Ryan et pris le verre qu'il lui tendait déjà.

"Merci ptit coeur ! Alors, je sens bon maintenant ?"

Rigolant, elle se rapprocha encore plus de son meilleur ami afin qu'il sente les effluves du gel douche qu'il lui avait acheté. Elle se tourna alors vers Spencer et lui fit un large sourire.

"Hello ! Moi c'est JJ ! Ravie de faire enfin la connaissance du fameux Spencer !"

Et sans plus de cérémonie elle lui fit bisou sur la joue.

"Ryanito ! Tu ne m'avais pas dit que ton ami était un beau gosse comme ça ! J'aurais déjà débarquée depuis longtemps sinon !"


(c) made by panic!attack


_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Jeu 7 Jan - 14:39

JJ & Ryan & Spencer
Rangers first game


En réalité Spencer se fichait royalement du match de hockey sur glace. En acceptant l’invitation de son pote, il s’était dit qu’ils passeraient tout simplement un bon moment entre mecs. Ça faisait en plus un moment que ces deux-là ne s’étaient pas retrouvés un peu en tête à tête et cela manquait beaucoup au plus vieux. Le bibliothécaire savait que Ryan avait un autre meilleur ami, autre que lui-même. Et que cette personne était une fille. Que mister Williams la voyait bien plus elle que lui. Et en réalité Flint en était un peu jaloux. Bah c’est vrai quoi ! Il connaissait Ryan depuis toujours et depuis que cette nana avait débarqué dans la vie de son pote, Spencer avait l’impression des fois qu’il n’existait plus. Que le cadet n’avait d’yeux que pour sa JJ. Etait-ce pour sa belle poitrine ? Pour ses jolies jambes longilignes ? Le bibliothécaire ne savait pas. Et comme à son habitude, il préférait s’éclipser de la vie des gens qu’il aime pour laisser sa place à des personnes qui en valaient réellement la peine… Et pourtant après sa séparation avec Lindsey, Spencer aurait bien eu besoin de soutien. Il aurait même pu demander à Ryan s’il pouvait le loger quelques jours ou lui louer un appartement pour ne plus être bien loin de lui. Mais non il était bien trop timide pour ça. Il avait cru amèrement que celui qu’il considérait comme un frère se proposerait de lui-même. Mais non… Ryan avait été beaucoup occupé avec cette JJ à ce moment-là. Finalement Flinty était retourné à ses origines, dans le Bronx. Ayant trouvé un appartement minable en colocataire avec deux autres mecs dans un immeuble qui accueillait les filles de joie. Bref dans son milieu quoi. Etant fils d’une défunte catin, la prostitution ne l’avait jamais gêné contrairement à ses apparences du mec tellement coincé qu’on croirait qu’il a un balai dans le derrière.

La soirée entre mecs se passaient plutôt bien jusqu’à ce qu’une inconnue fit irruption et cassa nette l’ambiance. Et à en croire l’attitude de Ryan – même celle de cette demoiselle – Spencer se sentait immédiatement de trop. Lui qui était l’invité était en une fraction de seconde devenu l’intrus dans l’appartement. La fille avait déposé un tas de sacs de courses dans les bras de l’hôte et Spencer vint doucement non sans hésitation pour aider. Visiblement la femme, qu’il pensait être la fameuse JJ partit en direction de la salle de bains, ne remarquant même pas sa présence. Ryan lui refila les paquets et l’abandonna sur place pour courir aux fesses de la fille. Triste, le bibliothécaire déposa le tout sur le plan de travail de la cuisine. Les quelques brèves de la conversation qu’il entendit sans le vouloir entre les deux autres le mit fortement mal à l’aise. Ryan semblait l’avoir littéralement oublié. Visiblement il avait changé ses plans pour le reste de la soirée. Et en prévision, si Spencer avait bien compris, une partie de jambes en l’air. Ce qui le fit seulement rougir car il ignorait jusqu’à présent qu’ils couchaient ensemble. Maintenant il comprenait mieux pourquoi il passait bien souvent à la trappe. Car il n’avait pas de genre de rapports avec Ryan. Ni avec personne en fait. Et il n’envisageait pas que cela puisse changer dans un avenir proche ou lointain.

Spencer annonça son départ en croisant la fille vêtue d’une simple serviette. Mais son pote revint vers lui et l’en empêcha. Le guidant jusqu’au salon et lui conseillant de finir d’un coup son verre qu’il lui remit à la main. N’osant pas broncher, le pauvre s’exécuta de suite. Il se demandait ce que Tatum pouvait bien faire en ce moment précis. Elle était surement en compagnie de son petit ami et qu’ils faisaient des choses pas très catholiques ensemble. Spencer s’interrogeait : pourquoi pensait-il à cela ? Pourquoi se faisait-il du mal à ce point-là ? Il était tombé amoureux d’une fille dont il ignorait tout à l’exception de son identité, son âge et son adresse : renseignements il avait lu sur sa fiche de bibliothèque. En observant Ryan et JJ, il trouvait que ces deux-là formaient le couple parfait. Ils s’entendaient à merveille, elle était ici comme chez elle, ils couchaient ensemble et soupçonnait dorénavant que son pote était amoureux d’elle. Contrairement à ce que ce dernier lui avait dit un peu plus tôt sur l’amour, Spencer ne le croyait plus à présent. Rêveur, il songeait à entretenir une relation identique à la leur avec la réceptionniste du Plaza. Il sortit de ses illusions lorsque JJ lui fit la bise en se présentant à lui. Levant brièvement les yeux de son verre vide qu’il tenait toujours entre les mains, il lui retourna un simple petit sourire gêné murmurant à peine un simple « en… enchanté ! » Puis suivit Ryan du regard à ce que JJ semblait avoir fait un compliment envers sa personne. Spencer était mal à l’aise. Voulant tenter d’ouvrir un semblant de conversation à trois « alors vous vous… », il voulut poser son verre sur la table basse mais au lieu cela la fit tomber au sol. Le bibliothécaire le ramassa immédiatement. « Heureusement ce n’est pas cassé ! » Il lança un sourire encore plus gêné à Ryan. Maladresse quand tu nous tiens… Et tenta de se reconcentrer sur JJ. « Alors vous vous… Vous… » Il commençait à avoir un peu chaud. Surement à cause du rhum. «Vous connaissez depuis… Depuis combien de temps ? » En fait Spencer n’a jamais su comment ils s’étaient rencontrés ces deux-là.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Ven 8 Jan - 4:47

Rangers first game


Spencer, Ryan & JJ





Ryan était l’un des pires acteurs sur terre. Ses amis découvraient rapidement le poteau rose quand il essayait de leur camoufler quelque chose, il riait quand il tentait de bluffer au poker et cachait difficilement son chagrin quand il écoutait des films beaucoup trop tristes. Toutefois à l’aide de sa complice JJ, tout le monde aurait pu croire qu’ils étaient en couple depuis très longtemps. Ils avaient l’air d’être bien plus que des amis, leur complicité était remarquable et les deux amis continuaient toujours le délire de l’autre. Leurs blagues continuelles sur le sexe devaient laisser sous-entendre à leur entourage qu’ils étaient des amants parfaits puisqu’ils ne cessaient de répété qu’ils ne formaient pas en couple. Et pourtant c’était tout à fait le contraire, bien que les deux avaient succombé aux désirs charnels la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, jamais l’un d’eux n’avait osé retenter l’expérience. Ce n’était pas que l’expérience avait été désagréable bien au contraire, simplement que les deux savait très bien que ces petits plaisirs de la vie ne pouvait fonctionner tout en ayant une amitié durable. Une amitié comme la leur ça valait de l’or, aucune partie de jambes en l’air n’en valait la chandelle. Les deux étaient fait du même bois, il n’en fallait que très peu pour les enflammer et ils n’étaient pas gêner de le dire. Les deux avaient accumulés beaucoup d’histoire d’un soir sans aucune honte et sans chercher à revoir leur partenaire d’une nuit. C’était un hasard total et sans aucun doute le destin qui les avait réunis une journée tout bonnement. Depuis, ils étaient devenus inséparables et il savait que leur amitié allait durer comme cela l’avait été avec Spencer. Il n’était qu’un gamin quand il l’avait rencontré. C’était quelques mois après la mort de sa mère, alors qu’il jouait dans une ruelle de son quartier. Ryan avait toujours eu l’étoffe d’une personne qui rassemblait les gens même du haut de ses 5 ans, il n’aimait pas voir des gens qui ne s’amusaient pas. Il intégrait tout le monde à ses jeux. Quand il avait vu ce gamin beaucoup plus grand que lui à l’allure gêné, il avait été tout de suite été attiré par lui, il s’était dirigé vers lui et lui avait proposé de jouer avec lui. Parfois, il avait l’impression de le dérangé tellement qu’il parlait de son côté alors que lui ne disait pas grand-chose que quelques mots. Quand l’ainé lui proposa de se revoir une autre journée pour jouer de nouveau ensemble, Ryan avait sautillé de joie à l’idée avec des petits yeux étincelants. À partir de ce moment là, Spencer était devenu pour lui bien plus qu’un ami à ses yeux, son confident, son meilleur ami et quelqu’un qu’il considérait comme son propre frère. Malgré toutes les bêtises que Ryan avait pu faire après son adolescence jamais il ne lui avait reproché quoi que ce soit, au contraire il avait toujours été là pour l’épauler comme un grand frère l’aurait fait. Ils ne se voyaient décidément pas assez et le promoteur immobilier savait que c’était de sa faute en partie, sa vie si mouvementée lui faisait oublié bien trop souvent les aspects les plus importants de sa vie.

Après les bises de JJ, c’est le sourire aux lèvres bien fier de la blague qu’il avait dite qu’il se pavana jusqu’au salon. Il ne cacha pas son étonnement quand il remarqua la glace au fond du verre de Spencer. Il avait réellement suivi son conseil ? Lui qui était nettement plus du genre à prendre un verre d’eau entre chaque drink pour ne pas être malade que de boire d’un trait n’importe quelle boisson. Il croisa les yeux du brun, quelque chose n’allait pas et il le savait. Ce quelque chose n’avait aucun lien avec cette Tatum dont il lui parlait depuis tout à l’heure, il en était presque certain. Son expression n’avait plus rien à voir. Était-il fâché parce que Ryan l’avait forcé à boire ? Non, impossible. Son ainé était loin d’embarqué dans tous ces délires et se laisser influencer par lui. Il n’avait aucun plaisir à montrer qu’il était plus fort que les autres, surtout pas avec de l’alcool, l’opposé de Ryan quoi. Était-il vexé que JJ soit arrivée ici sans prévenir ? Avait-il imaginé passer la soirée simplement avec lui ? Pourtant d’autres amis étaient invités à la base, ils avaient tout simplement refusé l’invitation. Peut-être la prochaine fois pourrait-il lui proposer d’aller chez lui ? Après tout, la belle brune pouvait débarquée ici à tout moment, certaines semaines elle était presque sa colocataire sauf qu’elle dormait dans le même lui que lui. D’ailleurs, il ne savait même pas où habitait Spencer. Depuis qu’il avait déménagé Ryan n’avait jamais mis les pieds à son nouvel appartement. Il avait cru comprendre qu’il avait des colocs, mais sans plus. Il ne savait même pas dans quel quartier il habitait à vrai dire et il n’était pas fier de le dire. Il prit le verre des mains de Spencer, le cordiste savait très bien que ce n’était pas le temps de faire son interrogatoire surtout pas devant JJ. Le bibliothécaire se dévoilait très peu aux gens et trouverait sans aucun doute ces questions très déplacées devant une pure inconnue. Il se contenta d’aller lui faire un nouveau verre, puis il concocta celui pour JJ. Pour sa part, il se déboucha une autre bière. Mieux valait commencer tranquillement avec sa meilleure amie dans les parages, il la connaissait beaucoup trop bien. Il laissa le cocktail sur le comptoir, puis retourna dans le salon et le blanc de la glace sur la télévision le rappela à l’ordre. Le match des Rangers ! Fidel à son patriotisme pour l’équipe et son amour pour le hockey, il oublia tout le reste et par ses instincts d’homme écoutant son sport préféré, il prit une aile de poulet et une gorgée de sa bière tout en regardant les passes et en grommelant encore des insultes. C’était la dernière période, même si les Rangers avaient un but d’avance tout pouvait changer d’une minute à l’autre. Un autre but approchait pour l’équipe New Yorkaise, la fébrilité s’emparait de lui et il surprit à se sautiller pour les encourager à patiner davantage sur la glace.

-Allez, allez, ALLEZZZZZZZZZ !

Puis, le pire arriva pour tout homme qui tentait d’écouter son match, la fille débarqua. JJ aurait pu arriver en déshabillé devant lui qu’il ne l’aurait pas remarqué. Heureusement qu’elle était beaucoup plus petite que lui, parce qu’elle ne lui cachait pas la vue. Mais qu’est-ce qu’elle faisait à se rapprocher comme ça ? Essayait-elle de lui faire manquer ce moment le plus crucial de sa soirée ? Il grommela un « Oui, oui » quand elle lui posa la question, puis il s’avança pour la laisser avec Spencer. À deux centimètres de la télévision, il le vit enfin. Il l’avait senti. Les rangers marquaient un autre but.

-ALL RIGHTTTTTT ! s’écria-t-il en sautant dans les airs avec le poing dans les airs tel Mario Bros qui récupérait une pièce.

Aussi fier que s’il avait lui-même marqué ce but, il se retourna vers ses amis pour partager sa joie. Les deux n’avaient pas l’air aussi enthousiaste, mais il s’en contreficha. Il ébouriffa les cheveux de Spencer, puis prit par la taille JJ et la fit tournoyer dans les airs.

-Vous avez vu ce but de fou, un vrai Ninja. Le gardien de but n’y a vu que du FEUUUUUUUUUUUUU ! Ça mérite un shooter !

Il regarda derrière lui, il avait le temps c’était une autre pause publicitaire. Il alla préparer trois shooter de Vodka qu’il emporta à ses compagnons.

-À ce but si remarquable, et surtout… À LA NÔTRE !


Il sourit et prit son shooter cul sec, juste à temps puisque le match venait de recommencer. Il laissa ses amis en plan et prit plusieurs gorgées de sa bière pour passer le gout infect de la Vodka.

-Allez les rangers, 10 minutes et vous gagnez. Mettez la défense de l’avant, ce n’est pas le moment de perdre le premier match de la saison.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 33
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 31 Jan - 22:18



Une entrée fracassante

ft Spencer & Ryan & JJ
Elle qui pensait voir Ryan tout seul, JJ en fut pour ses frais. Mais quand elle comprit que la personne qui était avec son meilleur ami était le fameux Spencer, la brune en fut ravie. Depuis le temps qu’ils se connaissaient, Ryan ne lui avait encore jamais présenté son meilleur ami. Il lui en avait déjà parlé et plus d’une fois mais jamais elle n’avait eu le plaisir de le rencontrer. A croire que le cordiste avait peur que JJ n’avale son meilleur ami tout rond. Comme si elle aurait osé faire une chose pareille. Certes, la jeune femme était une croqueuse d’hommes mais elle n’était pas du genre à bousiller les relations d’autrui. Se connaissant, JJ savait qu’elle ne pourrait apporter rien de bon à un mec. Elle ne cherchait que des aventures d’un soir et d’après ce que Ryan lui avait dit sur lui, Spencer était le genre romantique. Le genre qui croie à l’amour toujours et tout le tintouin. Ils ne pourraient jamais être sur la même longueur d’onde comme ils avaient pu l’être Ryan et elle le soir de leur rencontre. Et puis c’était le meilleur ami de Ryan. Ça aurait été bien trop bizarre. Mais cela n’empêcher pas la jeune femme d’avoir envie de le rencontrer et de le titiller un peu. Voir de le pousser un peu dans ses retranchements. Cela pouvait être amusant et JJ adorait s’amuser.

Après sa douche, elle s’était donc changée et était retournée dans le salon. Essayant de parler avec son meilleur ami, JJ vit tout de suite qu’il était bien plus intéressé par ce qui se déroulait à la télé que par elle. Loin de s’en formaliser, la jeune femme haussa les épaules en levant les yeux au ciel.

« J’avais oublié qu’il y avait un match ce soir. Il redevient un vrai homme des cavernes devant son hockey ! »

JJ avait adressé un petit clin d’œil à Spencer tout en parlant. Ce qui eut le don d’embarrasser le jeune homme qui fit tomber son verre vide. Ravalant le rire qui lui montait à la gorge, la jolie brune s’assit à côté du bibliothécaire et commença à boire. La première gorgée lui brula la gorge. La vache ! Ce n’était pas un spécial Ryan qu’il lui avait fait là ! Il avait du intervertir les proportions de jus d’orange et de Tequila, ce n’était pas possible ! Toussant un peu, JJ sentit alors les bienfaits de l’alcool et se sentit un peu mieux. Ryan avait dû voir l’état dans lequel elle se trouvait pour lui avoir fait un cocktail pareil. Elle le finit donc d’un coup.

« Ryan et moi ? Ça doit faire 2 ans… 2 ans et demi… Peut-être même un peu plus. Mais j’ai l’impression qu’on se connaît depuis toujours… »

JJ sourit un peu en prononçant ces derniers mots et jeta un petit coup d’œil au jeune homme qui était absorbé par son jeu. Puis reportant son attention sur son voisin, elle lui dit alors

« J’espère que je ne vous ai pas dérangé dans votre soirée entre hommes… Sinon je peux rester dans la chambre hein… »

Elle ne put continuer car Ryan poussa un cri à vous percer les tympans et avant même qu’elle put dire ouf, la jeune femme se retrouva dans les airs. Son ami profitait bien trop souvent du fait qu’elle soit toute petite et menue à son goût. Elle avait parfois l’impression d’être une petite poupée qu’on pouvait soulever et lancer comme bon lui semble. Échangeant un regard avec Spencer, elle secoua la tête tandis que Ryan allait préparer des verres pour fêter ce but si extraordinaire à ses yeux. Il revint moins de deux minutes plus tard avec trois shooters de Vodka. Levant son verre, il le but sans poser plus de questions et les laissa à nouveau dans leur coin.

« Avec cette attitude pas sûre que ce soir, je te laisse te servir de moi comme d’une peluche hein ! »

Lancé sur un petit ton d’humour, JJ vit que Ryan n’avait rien entendu. Soupirant un peu, elle se tourna vers Spencer.

« Il était comme ça toute la soirée ? »

Puis levant son verre, elle l’entrechoqua légèrement contre celui de Spencer

« A notre première rencontre Spencer »

Elle imita Ryan et le but cul sec. La jeune femme se pelotonna au fond du canapé alors et replia ses jambes sous elle. Posant un bras sur le dossier, elle appuya sa tête contre sa main et se rapprocha légèrement de Spencer. Juste assez pour le gêner un peu au vu de ses joues rouges.

« Alors Spencer ? Tu fais quoi dans la vie ? »  


(c) made by panic!attack


_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Sam 6 Fév - 14:44

JJ & Ryan & Spencer
Rangers first game


« Non mais arrête-moi ça tout de suite ! Pfff ! Tu sais très bien que je déteste que tu touches à mes cheveux ! » Le beau brun se mit à bouder brièvement son hôte. Il ne pouvait pas lui en vouloir bien longtemps. Même quand ils se chamaillaient, c’était une histoire ou ne pas dire une scène de ménage passagère. Ces deux zoifs là étaient comme un vieux couple gay. D’ailleurs des fois à les voir ensemble, des personnes se retournaient sur eux à leur passage. Ce qui faisaient bien rire nos compères. C’était vrai que c’était un jeu plutôt marrant dans l’ensemble. Et quand cela n’allait pas chez lui ou l’autre, ça avait au moins le don de les faire sourire un peu.

Spencer n’avait jamais compris l’attitude de Cro-Magnon de son pote devant un match télévisé. Mais bon il ne le jugeait pas pour autant. Le principal était d’être réuni et de passer un bon moment ensemble. Rien qu’à deux. Moué ! Ça c’était jusqu’à l’arrivée de JJ. La fameuse JJ ! Celle pour qui Spencer était persuadé que Ryan avait jeté son dévolu. Et étant son meilleur ami depuis toujours, le bibliothécaire se devait de lui ouvrir les yeux. Mais avant cela, il espérait bien apprendre à la connaitre un peu. Même si au début il n’était pas spécialement ravi de la voir, après avoir bu son verre cul sec comme Ryan lui avait suggéré tantôt, l’aîné changea d’avis. Moué c’était ça ou l’alcool qui commençait déjà à faire son effet plutôt. Spencer n’avait plus trop les idées en face des trous. Et pour éviter de montrer que la tête tournait déjà, il préférait rester bien tranquillement dans son coin, sur le canapé. Ryan lui avait resservi un autre verre de son cocktail. Le timide le but plus calmement cette fois ci. Mais quand même plus vite qu’à son habitude.

JJ s’approchant de lui, elle fit une remarque sur Ryan qui eut le don se faire sourire le plus vieux des trois. « Oui c’est clair. » Mais son clin d’œil le déstabilisa au point de renverser son verre sur le tapis. Heureusement qu’il était vide. Faisant mine de rien Spencer chercha à faire connaissance. « Effectivement j’aurai dit plus. » Elle lui demanda si elle ne les dérangeait pas. Sinon elle partait se réfugier dans la pièce d’à côté. « Non ne t’inquiète pas. Et puis bon, quand tu le regardes comme ça devant le hockey, je commençais à m’ennuyer un peu dans mon coin en fait pour tout t’avouer. » Spencer ne connaissait pas plus à ce sport que lorsqu’il est arrivé. Fallait dire aussi qu’il rêvassait sur la réceptionniste en s’interrogeant sur comment il pouvait bien lui demander pour sortir ensemble. Il n’avait jamais eu de relation amoureuse mis à part Lindsey. Et ne savait encore moins draguer une fille.

Ryan avait fait une brève interruption entre ses deux invités. Pauvre JJ, Spencer espérait pour elle qu’elle n’avait pas le vertige. Ou qu’elle n’allait pas vomir sur la face de leur meilleur ami en commun. Ce qui pouvait être aussi une possibilité si elle ne supportait pas plus l’alcool que lui-même. Spencer ne comprit pas cette histoire de peluche que JJ lança à Ryan. Et qui de toute évidence n’avait même pas entendu. Quand elle revint au bibliothécaire, il ne put qu’hocher la tête pour le comportement du promoteur immobilier. Ils trinquèrent à leur première rencontre. JJ semblait bien plus bavarde que lui à premier abord. Il hésita à boire le shooter. Les joues en feu, il savait qu’il ne marcherait pas très droit s’il devait se lever. Puis au final fit quand même comme les autres. Non pas sans grimacer sous le goût de la vodka. Décidément ça passait toujours aussi mal cet alcool. Bref avec un peu de chance Ryan ne remplira plus son verre. Et pour éviter cela, Spencer le garda bien précisément dans sa main. « Euh… Je, euh… Travaille dans une bi… Bliothèque et toi ? » Elle tenta de s’approcher de lui. Réflexe de l’intéressé, il voulut reculer mais était déjà adossé contre l’accoudoir. Rougissant davantage, la première chose qui lui vint à l’esprit. « Vous couchez ensemble depuis deux ans et demi alors aussi. » Il laissa la tête en fixant les deux verres vides, un dans chaque main. Il ne savait déjà plus trop ce qu’il racontait. Décidément il ne faisait vraiment pas bon ménage avec l’alcool. Ryan se rappela enfin qu’il avait des convives. « Ca ne te dérange pas si je dors ici ce soir mon poto ? ‘Fin dans le canapé, la baignoire, par terre peu importe. Pas dans vot’ chambre je veux dire. Je veux… Je veux pas vous déranger en plein action. Euh… Qu’est ce que je raconte moi ? Bref tu m’as compris. » Pour faire passer sa tête qui tourne, Spencer se réinstalla bien au fond du canapé. Ryan profita de son inattention pour lui reprendre les verres dans ses mains. Le bibliothécaire n’avait jamais autant bu que ce soir. C’était sa première cuite.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Sam 6 Fév - 18:39

Rangers first game


Spencer & Ryan & JJ




Ryan avait beau être face à la télévision, il entendait toute la discussion entre ses deux meilleurs amis. À vrai dire tous ses sens étaient aux aguets, chaque commentaire du journaliste sportif lui faisait regarder davantage le jeu qui se passait devant lui. Il ne voulait absolument rien manqué, il savait qu’il agissait de façon un peu exagéré surtout quand on avait des invités, mais en ce moment même il s’en contrefichait. Son amour pour ce sport d’hiver était beaucoup trop grand pour s’en soucier en réalité, il avait le droit d’avoir sa passion lui aussi et ça même si ses amis prétendaient qu’il ne valait pas mieux qu’un homme préhistorique à l’instant. Les Blackhawks venaient de marquer un but, le souffle de Ryan se coupa. Ils venaient de marqué l’égalité si près de la fin. La prochaine équipe qui allait compter allait sans doute remporter la partie, il y avait de plus en plus de chances qu’ils aillent en prolongation. Le stress était au rendez-vous, il voyait bien qu’il n’était pas le seul. Les émotions de la foule qui était présente sur les lieux parlaient d’eux-mêmes. Les BlackHawks étaient déjà depuis 30 secondes dans leur zone et n’arrêtait pas d’attaquer leur but. Il ne voulait plus regarder, il ne voulait pas voir un but de cette équipe maudite. Il prit une grosse gorgée de sa bière, il redoutait le pire. Il ne se sentait pas bien. Il finit par s’asseoir contre le plancher et replia ses jambes contre son corps. Il déposa finalement son menton entre ses genoux.

-Seigneur s’il-vous-plait faites qu’il ne marque pas de but !

Il finit sa bouteille d’un coup, il avait bien besoin d’un petit remontant à l’instant même. Puis, la rondelle chavira finalement du côté du but des Blackhawks et Ryan lâcha un cri de joie tout en se levant pour être à deux cm de la télévision.

-ALLEZ-Y LES GARS MARQUER !

Plus que jamais il ne sautillait devant la télévision fébrile de ce revirement de situation. Son équipe avait encore une chance de l’emporter. Le moment ultime arriva, à deux minutes de la fin, les Rangers marquèrent un nouveau but. Ryan courra en rond n’étant pas capable de contenir sa joie simplement en sautillant, il ne reprit pas JJ dans ses bras, il n’avait pas le temps à vrai dire. Il ne restait que quelques secondes à la partie et il ne voulait pas manquer les moindres détails. Puis le lourd timbre sonore annonça la fin de la partie et Ryan explosa de bonheur. Les rangers avaient remporté la première partie de la saison. En plus que l’équipe jouait en tant que visiteur au stade de Chicago, c’était tout qu’un exploit de réussir à gagner dans de telles circonstances. Le promoteur immobilier voulait partager sa joie avec tout le monde. Il se dirigea vite vers son frigo et en sortit une bouteille de mousseux. Il descendit finalement quelques flûtes de champagne de son armoire et commença à verser le doux liquide à l’intérieur de celles-ci. Il entendit finalement un brin de la conversation entre ses deux amis et il ne pu s’empêcher de s’esclaffer de rire tout seul dans son coin. Spencer croyait réellement que JJ et lui s’envoyait en l’air quotidiennement. Combien de fois lui avait-il dit qu’il n’y avait rien entre eux ? Pourtant son meilleur ami se tuait à prétendre le contraire, il avait finit par lâcher prise, il pouvait bien penser ce qu’il voulait. Aussitôt arrivé, il en profita pour lui demander de l’héberger pour la nuit et Ryan en profita pour ramasser son verre vide entre ses mains.

-Oh il n’y a pas de problèmes. Tu peux même dormir entre nous deux si tu veux, ça fait longtemps qu’on se cherche un troisième partenaire au lit.

Il tendit finalement le nouveau verre de mousseux à Spencer. Il regarda JJ qui n’était pas prêt de finir le sien.

-Tu n’as pas le choix JJ, tu dois le vider d’un coup. Il faut célébrer la victoire des rangers avec un bon mousseux !

Il attendit que la belle brune s’exécute avant de la départir du verre vide. Ils trinquèrent de nouveau et c’est là qu’il remarqua une différence dans les yeux de Spencer. Commençait-il déjà à être chaud ? La soirée promettait si c’était le cas, ils avaient à peine commencé à boire. Ryan alluma sa radio pour mettre une ambiance plus festive dans la pièce. Il se jeta finalement à côté de son meilleur ami dans le canapé et passa un bras derrière ses épaules.

-Je suis vraiment content que tu sois venu ce soir ! On va avoir une belle soirée tous les trois, depuis le temps que je veux vous présenter.

Il porta finalement la flute de champagne à sa bouche, il était réellement délicieux. Il regarda JJ et lui fit signe de la main qu’elle pouvait bien prendre place sur sa cuisse si elle le voulait, d’ailleurs à l’habitude elle ne se faisait pas prier de se retrouver par-dessus le beau brun qu’il était.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 33
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 13 Mar - 13:41



Une entrée fracassante

ft Spencer & Ryan & JJ
JJ semblait plus connaître Spencer que lui la connaissait. Il fallait bien avouer que Ryan et elle se voyaient plus que régulièrement. Elle avait même parfois l’impression d’être plus souvent chez Ryan que chez elle ce qui était certainement le cas. Elle savait que Spencer était du genre timide limite coincé. Mais elle n’avait pas besoin de Ryan pour le savoir. En femme habituée à la gente masculine, JJ avait très vite cerné le meilleur ami de son meilleur ami. C’était le genre de mec qu’elle adorait titiller en soirée. Généralement, ils avaient les mêmes réactions que Spencer en ce moment. Rougissement, balbutiements… Ryan disait qu’elle était cruelle mais lui faisait la même chose avec les filles. Cela la faisait rire. Du coin de l’œil, JJ surveillait Ryan qui était toujours aussi à fond dans son match. D’habitude quand c’était soir de match, elle se réfugiait dans leur chambre pour travailler ou lire. Le reste de la soirée était consacrée soit à consoler Ryan qui avait vu perdre son équipe ou bien à faire la fête avec lui pour fêter leur victoire. Mais ce soir avec Spencer, elle ne pouvait pas trop faire ça surtout que le beau brun avait l’air complètement paumé. Avec les cris de Ryan, JJ s’approcha de Spencer ce qui eut le don de le mettre encore plus mal à l’aise. La jeune femme ne put s’empêcher de rire silencieusement. Comment Ryan et lui pouvaient être aussi différents l’un de l’autre ?

Spencer lui demanda alors depuis combien de temps ils se connaissaient Ryan et elle. Eclatant de rire à ce qu’il lui dit alors, JJ lui demanda

« Deux ans et demi qu’on couche ensemble ? C’est ce que Ryan t’a dit ? »

JJ était tellement amusée qu’elle en oubliait de boire son verre. C’était vrai que les gens qui les voyaient ensemble pour la première pensaient qu’ils étaient un couple. Ryan et elle jouaient beaucoup sur ce quiproquo. Cela les amusait. A vrai dire, un rien amusait ces deux grands gamins. Si les gens pensaient qu’ils étaient un couple cela n’était pas non plus pour rien. Ils se comportaient parfois comme tel. Avec des petits mots doux, des câlins… Mais elle aurait cru qu’il aurait dit la vérité à son meilleur ami. Pourquoi Spencer pensait-il ça ? Haussant légèrement les épaules, la jeune femme se contenta de rire doucement. Ryan surgit alors à ce moment là entre eux et lui intima de finir son verre. Ce ne fut qu’à ce moment là que JJ vit qu’elle n’y avait pas encore touché. Totalement le contraire d’elle d’habitude !

« C’est à cause de Spencer ! Il est en train de me faire son numéro de charme ! »

Lancé sur un ton taquin, JJ eut la satisfaction de voir le bibliothécaire rougir encore plus. Prenant son verre, elle le leva et le but d’un coup. Puis elle se dirigea vers la cuisine pour y déposer les verres vides qu’elle avait ramassé. Juste à temps pour entendre Ryan dire qu’ils cherchaient un troisième partenaire au lit depuis longtemps. Pauvre Spencer… Il allait finir par avoir une crise cardiaque avec eux.

« Tout à fait ! Ryan voulait absolument une grande blonde à forte poitrine mais je préfère nettement les grands bruns qui sont bibliothécaires… »

Répondant à l’invitation muette de son meilleur ami, JJ vint prendre place sur ses genoux. Jouant le jeu à fond, elle passa un bras autour du cou de son meilleur ami et lui fit un tendre baiser sur la joue en disant

« Honey, ton meilleur ami me semble être le candidat parfait pour notre plan à trois hein ? Je le trouve vraiment à mon goût… Et il est vraiment sexy… »

Prenant le verre de mousseux de Ryan, la jolie brune en but une gorgée avant de lui rendre. Puis échangeant un regard complice avec lui, elle rajouta tout en caressant la jambe du timide avec son pied négligemment

« Tu en penses quoi Spencer ? Ça te dit ? On pourrait même utiliser les menottes qu’on a achetées avec Ryan récemment… »


(c) made by panic!attack


_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Crédits : inconnu
Messages : 3178
Points : 8545
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 35
Je vis à : Bronx
Métier : Papa & bibliothécaire
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Sam 19 Mar - 22:11

JJ & Ryan & Spencer
Rangers first game


Et bah oui ! Spencer pensait réellement que ses deux compagnons pour la soirée couchaient régulièrement ensemble. Et alors ? Après tout Jj et Ryan étaient libres de faire ce qu’ils souhaitaient de leurs corps. « Il prétend le contraire mais je ne le crois pas. Je suis persuadé qu’il est amoureux de toi. Et de toute façon quand on vous voit réussi, c’est obligé que vous le faites. Vous êtes si fusionnels, je n’explique pas comment cela peut être autrement. »

Débarrassé de son verre vide, le bibliothécaire jouait nerveusement avec ses mains. Mais la réponse de l’hôte des lieux à sa demande d’hébergement le chamboula légèrement. Sur le coup, Spencer crut que Ryan plaisantait. Il se mit à rire de façon ironique. Et prit malgré lui le nouveau verre que l’autre garçon lui donna. Du mousseux cette fois ci. Et bah dis donc, cela faisait un sacré mélange tout ça ! Le timide le déposa aussitôt sur la table basse. Il tentait de rester concentrer sur ce qu’il se passait autour de lui mais il commençait à avoir du mal. Il avait chaud. Il était en sueur. Spencer détestait être dans cet état. Si cela ne tenait qu’à lui, il filerait illico se débarbouiller sous la douche. Mais bon, ici c’était chez Ryan. Il ne faisait pas tout ce qu’il voulait chez les autres. Le bibliothécaire n’était pas seulement coincé, il avait aussi de la retenu contrairement à Jj. Bon en même temps la fille était bien plus habituée à l’appartement du cordiste que lui-même. Donc on ne pouvait au final pas comparer les comportements de deux invités. « Oui merci mais bon je préfère dormir tout seul dans mon coin, ça ne me dérange pas si vous avez des relations ensemble. Je suis tellement mate que je ne vous entendrais même pas de toute façon. »

Ryan obligea Jj à boire son verre. Cette dernière prétendait que le troisième présent lui faisait du charme. « Hein ? Quoi ? Oh… Euh… Mais non. Vraiment pas ! Je n’ai rien fait moi ! » Se lamenta le bibliothécaire. Et paf ! Il devint plus écarlate qu’il ne l’était déjà. Maudite migraine qui était en train de s’installer… Jj surenchérit les propos de Ryan pour le troisième partenaire. Spencer ne comprenait plus rien. Fatigué, il se cramponnait dans le creux du bras à Ryan, comme s’il s’y installait pour s’endormir. Mais il fut gêné à la venue de la fille sur les genoux de son pote. Du coup Spencer se détachait du ténébreux pour se reculer légèrement. « Plan à trois… Menottes… Je ne comprends pas ce que tu veux de moi Jj… » Spencer était naïf et candide sur ça. Même si sa mère était une catin, jamais il n’avait cherché à savoir ce qu’elle ou ses collègues de trottoir faisaient réellement avec leurs nombreux clients. Il préférait garder son innocence pour le jour où il trouvera le grand amour. « Faites ça sans moi, je vais rejoindre les bras de Morphée. » Il réfléchit un instant. « Ou, euh… On peut faire autre chose si vous voulez. Ecouter simplement la radio que Ryan vient de me mettre par exemple. Enfin rien de physique quoi… Des suggestions ? » Spencer avait du mal à garder les yeux ouverts. Mais pour éviter de faire faux bons à son meilleur ami, il tenta de se reprendre et trinqua avec eux à la victoire du match. Même si en réellement il n’en avait rien à battre du sport. Il prit une gorgée et renversa le reste involontairement sur lui. « Oh non quelle andouille ! Je suis désolé Ryan si j’ai taché ton canapé… Tu as du papier absorbant ou un truc du genre ? » Bon bah mine de rien, le mousseux l’avait un peu refroidi. Mais cela n’empêcha pas que l’atmosphère bizarroïde des lieux, sans parler de sa cuite qui devait en être aussi pour quelque chose, disons que l’entrejambe du trentenaire n’était pas spécialement bien en repos… Mais étant littéralement à côté de la plaque, Spencer ne s’en souciait même pas.

© Mzlle Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 32
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Mer 30 Mar - 5:40

Rangers first game


Spencer & Ryan & JJ




C’était digne des meilleures soirées de Ryan et JJ de se mettre à délirer avec des histoires sexuelles comme il était en train de le faire. Avec son meilleur ami, c’était toutefois tout à fait le contraire. Enfin, peut-être pas tant que ça, les deux bruns passaient leur journée à s’envoyer des sextos et se lançaient des blagues dès qu’il se voyait sur leur « attirance » mutuelle. La vraie différence entre les deux c’était qu’il était plus qu’évident qu’avec Spencer tout ce ceci n’était qu’une forme d’amusement, les deux étaient loin d’être homosexuel ! Avec JJ par contre tout le monde croyait qu’il était en couple et cela serait mentir de dire qu’il n’y avait plus aucune attirance entre les deux. Comment faire autrement après leur première nuit où leurs exploits sexuels avaient été des plus torrides ? Il était même surprenant, et peu de personne les croyait sur ce fait, qu’il ne se soit jamais rien repasser ensemble depuis. Sans aucun doute que leur amitié n’aurait jamais été aussi puissante qu’elle ne l’était actuellement. La proposition de Ryan concernant cette escapade à trois dans son lit fut rejeté presque systématiquement par le bibliothécaire et il sembla même gêné par la proposition. Pensait-il vraiment que JJ et Ryan étaient sérieux sur ce point ? Pourtant il avait l’habitude de ce genre d’humour de sa part. Il était vrai que JJ était une très belle femme, peut-être que c’était cela qui le gênait plus qu’autres choses ? Si les deux hommes avaient été seuls, Ryan se doutait bien que son meilleur ami lui aurait fait une blague salace à l’idée de dormir les deux dans le même lit.

-Hum, mais moi et JJ c’est bien plus que de simple relation… Les locataires nous ont déjà fait une plainte à cause du bruit. Une chance qu’ils pensaient que c’était un autre appartement, j’aurais eu fière allure en tant que propriétaire. JJ est infatigable… !


Le cordiste prit un plaisir fou à en rajouter à l’histoire que son ami avait créé de toutes pièces. Il voulait croire qu’ils couchaient ensemble, il était écœuré de prétendre le contraire et il allait tout simplement compléter ses délires avec des histoires inventées à son tour. De son côté, JJ en ajouta également en prétendant que le meilleur ami de Ryan lui faisait du charme depuis le début. Il adorait décidemment sa meilleure amie, ensemble ils étaient les deux pires pestes pour mettre mal à l’aise quelqu’un et inventer les pires scénarios. Le rouge était monté aux joues du bibliothécaire. Était-ce à cause des charmes de JJ qu’il réagissait ainsi ou parce qu’il avait l’impression qu’il volait la copine de son meilleur ami ?

-C’est vrai qu’il a un charme naturel !

L’alcool coulait toujours à flot dans l’appartement ce soir, le comptoir était déjà rempli de plusieurs verres vides. La soirée semblait être prometteuse. Le mousseux était délicieux et Ryan essayait de se contenir pour ne pas boire plus rapidement le breuvage. Contrairement à son habitude, JJ ne semblait point suivre la cadence de Ryan, il était vrai qu’il était bien plus intéressant de rendre mal à l’aise Spencer que de boire un coup. Le beau brun tant qu’à lui semblait déjà ravagé par les effets de l’alcool ce qui faisait rire le promoteur immobilier. Il n’était pas dans les habitudes des deux meilleurs amis de prendre un coup ensemble. Ryan le faisait davantage avec ses amis plus festifs comme l’était Madame Marshall.

-Pas besoin de ne rien faire, on va t’attacher et on s’occupera du reste. Tu es certain que ça ne t’intéresse pas Spencer ?

Ryan lui fit un clin d’œil coquin avant de regarder la mine amusée de gamine qu’arborait JJ sur ses genoux. Il la serra quelque peu contre lui. Elle lui avait manqué ces derniers jours. C’est fou à quel point on pouvait s’habituer vite de dormir avec quelqu’un quand cela devenait plus fréquent ! Spencer de son côté gémissait déjà pour aller dormir. Il était quoi 22h ? Il ne pouvait tout de même pas les laisser en plan comme ça alors qu’ils commençaient à s’amuser. Voyant la mine déconfite de Ryan sans aucun doute, il changea rapidement son idée en lui parlant de faire autre chose en prenant la peine de préciser que cette chose ne soit pas physique. Il avait vraiment peur de se faire abuser par lui et JJ, le pauvre !

-On pourrait jouer une partie de poker si ça vous tente ?

Ryan jeta un regard à JJ en proposant l’idée, en fait il espérait qu’elle ait la même idée que lui en ce moment. Après tout une partie de poker pourrait très bien finir en strip poker lorsqu’un candidat n’aurait plus de jetons. Comme ce serait dommage de laisser gagner Spencer pour voir sa réaction quand il ne resterait plus que les sous-vêtements de JJ sur son dos ! Ses pensées furent arrêtées par la gaffe de Spencer.

-Pas de problème mon chou, il n’y a pas que l’alcool qui aura déjà tâché ce canapé ! Il a de l’expérience en la matière.

C’est en riant que Ryan termina sa dernière phrase, il se leva et alla chercher son ensemble de poker dans son armoire.  Il installa le jeu sur la table et distribua en part égale des jetons à chacun. Il s’occupa soigneusement à ce que chacun ait leur verre d’alcool bien rempli à proximité et rempli même de nouveau sa coupe qui avait descendu de quelques gorgées. Il brassa par la suite les cartes avant de commencer à distribuer le jeu.

-Alors puisqu’on ne joue pas avec de l’argent, qu’est-ce que le vainqueur remportera ce soir ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 33
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game Dim 1 Mai - 12:52



Une entrée fracassante

ft Spencer & Ryan & JJ
Réunir Ryan et JJ dans la même pièce avec d’autres personnes, c’était presque obligé de les penser en couple. Il était vrai que les deux jeunes gens avaient une façon bien à eux de se comporter l’un envers l’autre. Ils étaient même beaucoup plus complices que la plupart des couples ne l’étaient. Il existait une alchimie assez rare entre les deux et personne ne les croyait quand ils disaient qu’ils ne couchaient pas ensemble. C’était tout bonnement impossible pour les gens de les croire juste amis. Et cela ne les avait jamais gêné. Bien au contraire, ils s’en amusaient et jouaient à fond le jeu. C’était si simple pour eux de faire croire tout cela. Et même si une certaine tension sexuelle subsistait entre eux, aucun des deux ne ferait quoique ce soit qui risquait de mettre à mal leur relation. Ryan était bien plus important pour elle que tous les hommes réunis et elle avait bien plus peur de le perdre que n’importe qui. Pourtant, elle avait du mal à croire qu’il n’en avait pas parlé à Spencer. Ce dernier semblait croire dur comme fer qu’ils couchaient ensemble. Mieux encore, il était persuadé que Ryan était amoureux d’elle. JJ éclata de rire devant ce qu’il lui dit. Oui ils étaient fusionnels mais c’était si commun de penser qu’un homme et une femme ne pouvaient être amis sans coucher ensemble. C’était triste non ?

Ryan revint à ce moment et en rajouta une couche. Il devait en avoir marre de devoir se justifier sur leur relation. S’installant sur les genoux de son meilleur ami, elle se mit à taquiner Spencer qui en perdit complètement ses moyens. Résultat des courses, il renversa son verre sur lui. JJ se leva alors pour l’aider à se nettoyer. Encore un bon moyen de jouer avec les nerfs déjà bien malmené du pauvre bibliothécaire. La jeune femme sourit. C’était tellement rare de rencontrer ce genre de phénomène de nos jours qu’elle ne pouvait s’empêcher de le titiller un peu. Elle se rapprocha de lui pour l’aider et en profita pour lui caresser légèrement le torse. Encore une chose qui allait complètement destabiliser Spencer, elle en était persuadée. C’était tellement drôle… Puis elle le tira par la main pour le redresser et le mettre debout. Le voyant vaciller légèrement, elle passa un bras autour de lui comme pour le soutenir.

« ça va aller ? », lui dit-elle doucement.

Elle le conduisit à la table où Ryan avait mis la mallette de poker. Puis elle alla vers Ryan pour lui faire un énorme câlin. Cela faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus. Il lui avait vraiment manqué. Et même si elle avait cru un moment qu’ils n allaient être que tous les deux, la tournure de la soirée amusait énormément la jeune canadienne. Lui plantant un gros bisou sur la joue, elle lui dit alors

« Je reviens »

Elle se rendit dans la chambre pour passer un peu plus de vêtements. JJ n’était pas mauvaise au poker mais comme elle ne connaissait pas vraiment Spencer, elle préférait jouer la prudence. Ce fut ce qu’elle dit en revenant avec un petit rire

« Je n’ai pas envie de me retrouver toute nue la première ! »

Souriant aux jeunes hommes, elle prit place entre les deux et but une gorgée de son verre.

« Que dites-vous de ça ? Le vainqueur aura le droit de demander aux deux autres ce qu’il veut ? »


(c) made by panic!attack


_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [214] Rangers first game

Revenir en haut Aller en bas

[214] Rangers first game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» alignement rangers
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» quels peinture pour les rangers ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Anciens RP-